Aspérule odorante, Gaillet odorant, Petit muguet, Thé suisse

Aspérule odorante, Gaillet odorant, Petit muguet, Thé suisse, Galium odoratum

Botanique

Nom latin  : Galium odoratum
Synonyme  : Asperula odorata
Famille  : Rubiacées
Origine  : Europe et Asie
Période de floraison : de mai à juin
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante indigène, plante aromatique, plante ornementale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : de 20 à 45 cm
Toxicité : comestible

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -25°C
Exposition  : ombragée à mi-ombre
Type de sol : riche et frais
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : assez frais à humide
Utilisation : massif, sous-bois, jardin aromatique, permaculture
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis, division
Maladies et ravageurs : résistant aux maladies

Galium odoratum, l’aspérule odorante est une plante vivace indigène appartenant à la famille des Rubiacées. Galium odoratum est distribuée en Europe et en Asie, croissant dans les zones boisées qui ne manquent pas de pluies régulières. En France, on la rencontre souvent associée aux forêts de hêtres. L’aspérule odorante est cultivée depuis des siècles, d’une part en tant que couvre-sol d’ombre, car d’allure agréable, mais aussi en tant que plante aromatique.

Description de l’aspérule odorante

Galium odoratum est une plante au rhizome traçant souterrain. De ce rhizome s’élève une multitude de tiges dressées, hautes de 20 à 50 cm, non ramifiées. La plante porte un feuillage de forme graphique puisque ses feuilles vert sombre sont disposées en plusieurs verticilles successifs. La floraison est apicale. Chaque tige se termine par des groupes de petites fleurs blanches à 4 pétales. Elles sont mellifères.

Si le feuillage frais est peu odorant, lorsqu’il fane ou sèche, il dégage une odeur de foin frais très agréable.

Comment cultiver l’aspérule odorante ?

Galium odoratum est très rustique, il résiste à des gelées jusqu’à -25 ° C. Il craint en revanche les fortes chaleurs et le manque d’eau en été. l’aspérule odorante affectionne les zones d’ombre, elle trouve sa place en sous-bois, sous les arbuste, contre un mur, où elle peut partager l’espace sans problème avec des bulbes où des plantes plus hautes. Elle supporte également la mi-ombre, quand on lui évite les rayons du soleil aux heures les plus chaudes. Si son feuillage grille, c’est signe d’un manque d’ombre.

Elle préfère un sol neutre à très basique, qui se maintient relativement frais toute l’année. Dans des conditions idéales, elle se montre parfois envahissante, mais sans gêner les autres plantes, sauf si elles sont très petites.

Cette plante qui aime les sols frais est transplantée de préférence tôt au printemps ou en début d’automne. En dehors de ces périodes, elles seront arrosées régulièrement afin d’assurer leur reprise.

Utilisation de l’aspérule odorante

Elle été autrefois utilisée sur les plaies comme anti-inflammatoire, et est considérée également comme diurétique et antispasmodique. Elle contient de la coumarine qui est un anticoagulant.

Le parfum de l’aspérule odorante a toujours été apprécié :

Les bouquets de feuilles séchées gardent longtemps leur odeur agréable et servent à désodoriser les pièces de la maison ou le linge.

Les feuilles ou les fleurs, légèrement fanées, parfois séchées, entrent dans la composition d’un excellent thé. En infusion, ajoutée à un vin blanc sucré, elles servent à produire le vin de mai. Elles parfument également certaines liqueurs.

Récolter l’aspérule odorante

Les tiges sont cueillies avant ou au début de la floraison, puis mises à sécher. Elles gardent leur parfum plusieurs années.

Multiplication

La plante s’étalant très volontiers, les divisions sont aisées en mars-avril, ou en septembre-octobre.

Les graines demandent une stratification froide pour germer. Elles sont semées en automne, afin de subir le froid de l’hiver. Elles germent plus facilement à l’ombre.

Espèces et variétés de Galium

Autres espèce du genre

  • Galium aparine, le gaillet gratteron
  • Galium palustris, le gaillet des marais
  • Galium glauca, l’aspérule glauque
Lire aussi
Un petit étang Un petit étang

Une demande de Michelle de la Louvière en Belgique Pourriez-vous me donner une idée d'aménagement d'un petit etang avec la décoration du contour ? Notre proposition d'aménagement Rossano

L'ophiopogon, le muguet japonais L'ophiopogon, le muguet japonais

Thierry DENIS du JARDIN DU MORVAN nous présente le muguet japonais L'Ophiopogon ou muguet japonais est une vivace ressemblant à une herbe noire qui en fait une plante japonaise cousine du muguet....

Optimiser l'espace pour créer un petit jardin Optimiser l'espace pour créer un petit jardin

L'aménagement un espace extérieur perdu ou d’une ancienne cour en jardin est souvent affaire d'organisation et d'optimisation de l'espace. Jouez avec les effets de perspective, les couleurs,...

Un petit jardin en bocal Un petit jardin en bocal

La culture de plantes en terrarium ou en bocaux voire en grandes bouteilles offre des possibilités multiples à intégrer dans la décoration de votre intérieur. Spécificités de la culture sous verre...

Vos commentairesAjouter un commentaire