Grévillier de Deua, Grévilléa de Deua

Grévillier de Deua, Grévilléa de Deua, Grevillea rhyolitica

Botanique

Nom latin  : Grevillea rhyolitica
Famille  : Proteacées
Origine  : Australie
Période de floraison : fin d'hiver, printemps, parfois davantage
Couleur des fleurs  : rouge corail
Type de plante : arbuste, plante méditerranéenne
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu'à -8°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : pauvre et drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : potée, massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : boutures, semis

Généralités

Grevillea rhyolitica, le grévillier du Deua, ou grévilléa Deua est une plante vivace et persistante appartenant à la famille des Protéacées. Elle est originaire de l’extrême sud-est de l’Australie. Sa distribution est extrêmement restreinte puis qu’elle ne se trouve que dans l’espace naturel du Deua et dans la forêt domaniale voisine où elle croît sur les falaises et espaces ouverts au sol caillouteux à base de rhyolite, une pierre volcanique. Il existe sous deux sous-espèces dont l’une est plus propice à l’horticulture, Grevillea rhyolitica subsp semivestita, de culture plus tolérante et de forme plus compacte.

Description du grévilléa de Deua

Si l’on connait habituellement les grévilléas comme des protéacées aux feuilles en aiguilles ou laciniées, le grévilléa de Deua surprendra agréablement par la fraicheur de son feuillage : il porte des feuilles lancéolées, vert frais, aux nervures bien visibles.

Il forme un arbuste relativement compact et bien vert, haut de 1 à 2 m, large de 1 m. Grevillea rhyolitica est capable de fleurir presque toute l’année en climat doux, mais fleurit davantage à la fin de l’hiver et au printemps.

Ses fleurs tubulaires très allongées rouge corail sont réunies en grappes légèrement pendantes. Ces fleurs sont mellifères et attirent de nombreux pollinisateurs

Comment cultiver Grevillea rhyolitica ?

Le grévilléa de Deua croît en sol grossier, très drainant et plutôt pauvre (surtout pauvre en phosphore) de ph neutre à acide. Il convient pour une culture en pleine terre dans les régions au climat assez doux, à condition de lui offrir un sol très drainant ou un endroit drainé par une pente. Il est résistant aux gelées jusqu’à -8 °C assurément et peut-être même davantage.

Il peut être également maintenu en grand conteneur, dehors durant l’été et abrité en serre froide ou véranda pendant l’hiver.

Différent des autres grévilléas, moins xérophyte, il apprécie un arrosage (à l’eau douce) un peu plus régulier durant l’été et accepte la mi-ombre.

Taille et entretien

Le grévilléa de Deua gagne à être taillé chaque année après le plus gros de la floraison à la fin du printemps. Il garde ainsi une stature limitée et un port compact ;   alors très rameux, il fleurit davantage.

Les apports d’engrais peuvent être nécessaires pour les plantes en pot, mais sont à faire avec beaucoup de précautions, d’une part parce c’est une plante adaptée au sol pauvre, et qu’une croissance trop rapide le fragilise, et d’autre part parce qu’il lui faut un engrais spécifique, pauvre en élément phosphore.

Multiplication du grevillier de Deua

Grevillea rhyolitica se multiplie à l’aide de boutures à talon ou de fragments de branche en cours de croissance.

Le semis est un peu difficile. Les graines dures germent plus facilement lorsqu’elles sont scarifiées : leur tégument est légèrement cisaillé ou poncé à la toile Émery.

Le saviez-vous ?

Grevillea rhyolitica était autrefois considéré comme une sous-espèce de Grevillea victoria. Grevillea rhyolitica, récemment introduit dans l’horticulture, est facilement hybridable, il laisse augurer la création nouveaux cultivars attrayants et robustes.

Espèces et variétés de Grevillea

200 espèces dans ce genre originaire du continent océanique

  • Grevillea victoriae, parfois hybridé avec Grevillea juniperina
  • Grevillea miqueliana, aux feuilles arrondies
  • Grevillea juniperina, grévillier à feuilles de genévrier

2 sous-espèces :

  1. rhyolitica subsp. rhyolitica, plus étalé
  2. rhyolitica subsp. semivestita, plus compact
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le bambou, une plante facile à vivre Le bambou, une plante facile à vivre

Muriel NEGRE, présidente et propriétaire de LA BAMBOUSERAIE nous présente les bambous et nous conseille sur leur culture. La bambouseraie est un parc très ancien construit en 1956 par Eugène Mazel,...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante, l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire