A LA UNE »
Cake à la carotte

Aloès strié, Aloès de jardin, Aloès rustique

Aloe striatula ou Aloès strié est considéré comme un aloès de jardin, car il est rustique. C’est l’Aloès le mieux acclimatable pour la pleine terre en France, capable de produire avec le temps un épais massif très exotique et non piquant.

Aloès strié, Aloès de jardin, Aloès rustique, Aloe striatula

Botanique

N. scientifique Aloe striatula
Synonyme Aloiampelos striatula
Famille Asphodélacées
Origine Afrique du Sud
Floraison fin d'hiver, début du printemps
Fleurs jaune
Typeplante succulente
Végétationplante vivace
Feuillage persistante
Hauteur150 cm

Planter et cultiver

Rusticité semi-rustique, jusqu'à -9 °C, voire au-delà
Exposition plein soleil, mi-ombre
Solplutôt drainant
Acidité légèrement acide à neutre
Humidité sec à normal
Utilisationgrosse potée ou pleine terre
Plantationprintemps
Multiplicationsemis, bouture de tête
Aloès strié, Aloès de jardin, Aloès rustique, Aloe striatula

Aloe striatula est appelé aloès strié, aloès de jardin ou encore aloès rustique. Cette plante succulente plus ou moins arbustive appartient à la famille des Asphodélacées. L’aloès strié est originaire d’Afrique du Sud et de l’est du Lesotho : contrairement à la plupart des espèces d’Aloe, il ne vit pas sur la côte, mais à l’intérieur des terres et dans les montagnes, là où il neige. Cette origine de la région la plus froide de l’Afrique australe lui confère une rusticité bien supérieure aux autres espèces d’Aloès et permet de le cultiver en pleine terre en France dans beaucoup de régions.

Bien qu’il soit une plante protégée et sous cites, l’aloès de jardin est produit en France par quelques pépinières et donc disponible à l’achat en tant qu’aloès rustique sous le nom de Aloe striatula ; pourtant botaniquement parlant, il a été changé de genre et se nomme aujourd’hui Aloiampelos striatula.

Description de l’aloès de jardin

Aloe stiatula est une plante grasse buissonnante. Il produit des tiges assez fines et cespiteuses, c’est-à-dire plusieurs tiges à partir d’une souche, qui s’élèvent jusqu’à 60 cm puis s’affalent en produisant des branches à nouveau dressées.

Ses feuilles disposées en spirale, sont longues et étroites, succulentes, bordées de petites dents non piquantes, d’une couleur vert bleuté. Elles s’effilent en pointes et dessinent un aloès assez aérien et parfois désordonné lorsqu’il est jeune. Avec le temps une plante mature produit pourtant une masse assez régulière et large jusqu’à 2 m, aux multiples têtes, haute jusqu’à 1,50 m. Bien installé, il fleurit en fin d’hiver, chaque inflorescence se développe près du haut des tiges feuillées. Non ramifiées, elles s’élèvent en chandelle comme chez les Kniphofias (tison de Satan).

Les longs épis assez denses portent des fleurs retombantes de 4 à 5 cm, jaunes et attractives pour les insectes. Elles produisent généralement ensuite des capsules de graines.

Comment cultiver l’aloès rustique ?

Aloe striatula est rustique jusqu’à -9 °C température qui lui fait perdre ses tiges aériennes, jusqu’à -12 °C, il sera capable de rejeter à partir de ses racines, mais bien qu’il croisse assez vite pour une plante grasse, il mettra du temps à refaire une plante imposante.

Si dans son pays, l’aloès strié accepte les sols lourds, en pleine terre en France, une terre bien drainante permet de gagner en rusticité. Il demande une exposition ensoleillée : plus il reçoit de soleil et plus il fleurit facilement.

Aloe striatula supporte une saison sèche en été, mais croit bien mieux avec des pluies ou des arrosages réguliers durant l’été, qui est sa période de croissance.

S’il est cultivé en pleine terre, afin de l’acclimater, il sera planté de préférence au printemps juste après les gelées : il bénéficiera ainsi de toute la belle saison pour s’installer avant son premier hiver.

Bien sûr, il peut également être cultivé en large pot, et protégé sous abri si les hivers sont trop sévères.

Comment multiplier Aloe striatula ?

Sa multiplication est aisée, car chaque bouture de tige feuillée s’enracine facilement. Les boutures se font de mai à août. Elles sont prélevées avec un outil tranchant (qui n’écrase pas la tige) et doivent sécher quelques jours avant d’être rempotées. Ce bouturage permet de multiplier les expériences d’acclimatation, notamment dans les régions où sa rusticité est un peu limite.

Le semis est assez facile également, au printemps et à 20/25 °C, sur un substrat bien arrosé, mais non trempé.

Espèces et variétés de Aloe

Environ 270 espèces dans ce genre :

  • Aloe vera, célèbre espèce médicinale
  • Aloe rauhi, une espèce malgache
  • Aloe variegata, aux feuilles en plume de perdrix
  • Aloe polyphyla, espèce rare aux feuilles disposées en spirale
  • Aloe haworthioides, petite espèce ressemblant à un Haworthia
  • Aloe pilansii, Aloès en arbre géant
  • Aloe arborescens, grande espèce arborescente
  • Aloe plicatilis, magnifique espèce dichotomique
  • Aloe ciliata, autre aloès buissonnant
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Aloès panaché, Aloès plume de perdrix, Aloe variegata Aloès panaché, Aloès plume de perdrix, Aloe variegata

Aloe variegata, l'aloès plume de perdrix, ou encore aloès panaché, aloès tigré, est une très jolie plante succulente appartenant à la famille des Asphodélacées. L'aloès à plume de perdrix est[...]

Aloés à feuilles courtes, Aloès nain, Aloe brevifolia Aloés à feuilles courtes, Aloès nain, Aloe brevifolia

Aloe brevifolia l'aloès à feuilles courtes est un charmant aloès nain dont les inflorescences orange vif semblent énormes par rapport à la taille de la plante. Très facile à cultiver[...]

Aloès à feuilles rougissantes, Aloe erythrophylla Aloès à feuilles rougissantes, Aloe erythrophylla

Aloe erythrophylla, l'aloès à feuilles rougissantes, est une plante succulente appartenant à la famille des Asphodélacées. Originaire de Madagascar, cet aloès  croît accroché aux pentes...

Aloès spirale du Lesotho, Aloe polyphylla Aloès spirale du Lesotho, Aloe polyphylla

Aloe polyphylla, l'aloès spirale du Lesotho, est une plante succulente de la famille des Asphodélacées. Cet aloès, célèbre pour sa remarquable structure géométrique est malheureusement très rare en...

Vos commentairesAjouter un commentaire