Hydrangéa grimpant du Pérou

Hydrangéa grimpant du Pérou, Hydrangea peruviana
Hydrangéa grimpant du Pérou, Hydrangea peruviana

Botanique

Nom latin  : Hydrangea peruviana
Synonymes  : Hydrangea peruviana var oerstediana, Hydrangea seemannii
Famille  : Hydrangeacées
Origine  : Costa Rica, panama, Equateur, Pérou
Période de floraison : juillet à septembre
Couleur des fleurs  : rose à rouge sombre
Type de plante : arbuste d'ornement ou plante grimpante
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 6 à 20 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -12°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : humifère et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : frais à normal
Utilisation : appuyé sur un arbre, un mur ou un treillage, en buisson
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : marcottage

Hydrangea peruviana est un hydrangéa grimpant au feuillage persistant. Il appartient à la famille des Hydrangéacées, donc proche et de même genre que les hortensias, mais d’aspect très différent, appartenant à la sous-section Monosegia. Il est distribué au Costa-Rica, Panama, Équateur et Pérou, où il croît en montagne dans les forêts pluvieuses.

Parenté avec Hydrangea seemannii

Longtemps considérées comme 2 espèces distinctes, la nomenclature évolue actuellement pour regrouper ces deux plantes au sein de la même espèce. En effet, du Mexique et en descendant jusqu’au Pérou, les hydrangéas grimpants à feuilles persistantes sont présents ; si Hydrangea seemannii du Mexique montre des fleurs vertes et blanches, elles se colorent peu à peu, montrant tous les intermédiaires lorsqu’on descend en latitude, jusqu’à être de couleur brune au Pérou, là où il est nommé Hydrangea peruviana. Cette continuité dans la variation et la distribution implique pour les scientifiques d’avoir affaire à une même espèce. Ce qui veut dire botaniquement parlant que Hydrangea seemannii est un synonyme de Hydrangea peruviana, même s’ils semblent assez différents.

Du point de vue horticole, cependant, il y a tout intérêt à distinguer deux espèces, d’autant plus que seuls quelques clones très typiques sont commercialisés. L’hydrangéa du Pérou a donc ses propres caractéristiques.

Description de l’hydrangéa du Pérou

Hydrangea peruviana est une plante arbustive à grimpante : dans son milieu d’origine forestier ses branches souples s’accrochent sur les troncs pour atteindre la canopée, une zone lumineuse ou pourront se développer ramifications et inflorescences. Il se cramponne au support à l’aide de racines aériennes. Obtenant suffisamment de lumière, ses branches souples retombent et s’étalent pour fleurir à chaque extrémité.

Dans un jardin, dès qu’il obtient la lumière suffisante, il va développer ses branches florifères : il peut donc être conduit en plante grimpante palissée sur un support, ou comme en arbuste aux branches souples s’il est en situation ensoleillée.

Ses feuilles sont ovales, longues de 8 à 15 cm (parfois 23 cm), et larges de 3 à 6 cm. Elles sont vertes, mais ponctuées d’écailles pubescentes grises ou brunes. De même, les jeunes rameux sons recouverts de squames duveteuses.

Les fleurs éclosent de juillet à septembre ; chaque inflorescence se développe au sein d’un bourgeon globuleux de 2 cm de diamètre, faisant penser au bouton de camélia. Les inflorescences sont en dôme aplati, les fleurs fertiles sont roses, les fleurs stériles sont d’un rose profond, presque rouges.

Comment cultiver l’hydrangea du Pérou ?

Hydrangea peruviana est rustique jusqu’à -12 °C. il da besoin cependant de chaleur et d’une position ensoleillée, soit une exposition sud/sud-ouest. Il est tolérant pour la nature du sol acceptant les ph de légèrement acide à légèrement basique, mais ne supporte pas que la terre se dessèche en été. Planté dans un sol meuble, enrichi en terreau, il sera confortablement arrosé et paillé pendant son acclimatation qui dure environ 3 ans. Il préfère une exposition nettement ensoleillée, indispensable pour qu’il fleurisse, cependant son pied doit être maintenu dans l’ombre et la fraicheur, par exemple à l’aide d’une autre plante.

L’hydrangéa du Pérou est une superbe plante, un peu lente à se développer, mais peu commune.

Comment multiplier l’hydrangéa du Pérou ?

Semis : les fines graines sont déposées à la surface sur un sol légèrement acide, bien humidifié et à l’étouffée, à 20 °C pendant 1 à 3 mois. Les jeunes plantules doivent rester dans un sol frais en permanence.

Espèces et variétés de Hydrangea

75 à 80 espèces dans ce genre

  • Hydrangea paniculata, un hydrangéa de montagne
  • Hydrangea petiolaris, autre espèce grimpante
  • Hydrangea involucrata, un hydrangéa velus
  • Hydrangea serrata, l’hydrangea japonais
  • Hydrangea aspera, hydrangea rugueux
  • Hyd Hydrangea petiolaris, autre hydrangea grimpant
Nos fiches
Lire aussi
Tailler un rosier grimpant Tailler un rosier grimpant

Très imposants, les rosiers grimpants intimident parfois le jardinier au moment de la taille. Pas de panique ! Avec de la méthode, ils sont aussi faciles à tailler que les autres rosiers. Quand...

Chèvrefeuille grimpant, bignone, un petit coup de jeune ! Chèvrefeuille grimpant, bignone, un petit coup de jeune !

Comment redonner un coup de jeune à votre chèvrefeuille grimpant ou à votre bignone en place depuis bien longtemps ? Et une coupe pour le chèvrefeuille grimpant ! Les chèvrefeuilles grimpants sont...

Le rotin, un palmier grimpant Le rotin, un palmier grimpant

Sous l'appellation commune de 'palmier à rotin' se cachent de nombreuses espèces tropicales de palmiers grimpants à fort développement. Ces plantes étonnantes sont utilisées dans de nombreux...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Vos commentairesAjouter un commentaire