A LA UNE »
Histoires de Frêne

Mélèze d'Europe, Pin de Briançon

Le mélèze d'Europe a été introduit dans de nombreuses régions où il est cultivé en tant qu'arbre ornemental ou pour son bois d'excellente qualité.

Mélèze d'Europe, Pin de Briançon, Larix decidua

Botanique

N. scientifique Larix decidua
Synonyme Larix  europea
Famille Pinacées
Origine Europe
Floraison mars à avril
Fleurs rose et jaune
Typeconifère
Végétationarbustive
Feuillage caduc
Hauteurde 30 à 35 m pour l'espèce type

Planter et cultiver

Rusticité rustique, -34 °C
Exposition soleil, mi-ombre
Soltout sol non compact ou hydromorphe
Acidité tolérant, acide à calcaire
Humidité normal à sec
Utilisationarbre isolé, bonsaï
Plantationmi-septembre à mi-novembre
Multiplicationsemis, greffe
Mélèze d'Europe, Pin de Briançon, Larix decidua

Larix decidua, le mélèze d’Europe est l’unique conifère d’Europe à feuillage caduc. Il appartient à la famille des Pinacées, comme les pins et les épicéas. Son aire naturelle est distribuée dans les Alpes, notamment du sud, où il est une espèce pionnière de l’étage subalpin jusqu’à 2400 m, ainsi qu’en Europe centrale. Il a bien sûr été introduit dans d’autres régions, en plaines, où il est cultivé en tant qu’arbre ornemental ou pour son bois d’excellente qualité.

Description du mélèze d’Europe

Larix decidua est un arbre haut de 30 à 35 m qui peut vivre jusqu’à 500 ans, et de croissance modérée. Il montre une silhouette aérée, haute et conique en altitude, mais plus large en plaine. Son tronc droit développe de multiples branches horizontales, à l’extrémité parfois retombante. L’écorce est grise, crevassée.

Les feuilles sont des aiguilles souples et aplaties, non piquantes, réunies en rosette ou isolées, longues de 15 à 35 mm. Elles forment un feuillage doux, qui débourre vert vif au printemps, puis fonce. En automne, le mélèze d’Europe s’habille de jaune doré.

Les fleurs se développent en petits cônes sexués, jaunâtres pour les fleurs mâles, et roses pour les femelles. La floraison, bien que peu visible de loin, est charmante à observer et accroit l’intérêt de l’espèce pour la formation en bonsaï.

Les graines ont formées dans de petits cônes de 2 à 4 cm, violets à bruns, qui persistent longuement sur l’arbre s’ils ne sont pas consommés par les becs croisés ou les écureuils.

L’enracinement du mélèze d’Europe est profond et fasciculé, ce qui lui permet de se développer sur des sols peu évolués, graveleux ou d’éboulis, qu’il stabilise et améliore.

Variétés et cultivars intéressants

Les mélèzes d’Europe cultivés en plaines sont souvent des sous-espèces mieux adaptées aux basses altitudes, ils sont originaires

  • de  Pologne, Larix decidua subsp polonica qui apprécie un climat continental froid et sec
  • des Sudètes : Larix decidua subsp. sudetica, plus résistant à l’humidité.
  • d’Autriche : qui supporte mieux l’humidité et montre des rameaux latéraux longs et retombants.

Larix décidua ‘Pendula’, regroupe plusieurs types pleureurs, tel que le cultivar ‘Puli’. C’est un arbre prostré, aux multiples et longues tiges retombantes. La hauteur de l’arbre est fonction du point de greffe.

Larix decidua 'Varied Directions', est une forme prostrée qui est également greffée sur un mélèze de forme ordinaire. Ses nombreuses branches sont hérissées dans toutes les directions. Il devient plus large que haut.

Larix decidua 'Horstmann Recurved', est une forme tortueuse. Cette variété garde une silhouette dressée, mais a perdu un peu de sa dominance apicale : plusieurs rameaux longs et tortueux s’allongent vers le ciel, formant un arbre étroit et étrange, digne d’un conte de fées.

Comment planter et cultiver le mélèze d’Europe ?

Larix decidua est très tolérant pour la nature du sol dans la mesure où celui-ci est non compact ou anoxique (asphyxié par la rétention d’eau). Il se plante en situation ensoleillée ou mi-ombre. Le mélèze d’Europe supporte l’ombre lorsqu’il est jeune pourvu qu’il atteigne le soleil en grandissant. Il est transplanté uniquement lorsqu’il a perdu ses feuilles et de préférence en automne. Les jeunes plants de mélèze d’Europe, bien qu’assez résistant à la sécheresse par la suite, seront régulièrement arrosés leur première année en été pour permettre un enracinement profond.

Le mélèze d’Europe fait un très bel arbre ornemental en isolé, alliant forme la régulière des conifères et un feuillage saisonnier et coloré. Ses cultivars sont de taille beaucoup plus modeste, ce qui peut être appréciable dans les jardins. Il peut cependant être sensible à la pollution atmosphérique.

Espèces et variétés de Larix

Le genre comprend 12 espèces

  • Larix laricinia, mélèze d’Amérique du Nord
  • Larix kaempferi, mélèze du Japon
  • Larix x eurolepis, le mélèze de Dunkeld
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Mélèze d'Amérique, Mélèze laricin, Tamarack, Larix laricina Mélèze d'Amérique, Mélèze laricin, Tamarack, Larix laricina

Larix laricina, le mélèze d'Amérique ou mélèze laricin, est un conifère au feuillage caduc appartenant à la famille des Pinacées. Il est natif d'Amérique du Nord, parfaitement adapté au climat[...]

Mélèze du Japon, Larix kaempferi Mélèze du Japon, Larix kaempferi

Larix kaempferi, le mélèze du Japon est un arbre de haute taille, un conifère qui a la particularité d'avoir un feuillage caduc. Il fait partie de la famille des Pinacées,[...]

Asaret d'Europe, Oreille d'homme, Oreillette, Nard sauvage, Asarum europaeum Asaret d'Europe, Oreille d'homme, Oreillette, Nard sauvage, Asarum europaeum

Asarum europaeum, l'asaret d'Europe appelé gingembre sauvage européen en Amérique, est une petite plante vivace couvre-sol appartenant à la famille des Aristolachiacées. L'asaret d'Europe est une...

Boule d'or, Trolle d'Europe, Trolle des montagnes, Trollius europaeus Boule d'or, Trolle d'Europe, Trolle des montagnes, Trollius europaeus

Trollius europaeus, le trolle d'Europe, encore appelé trolle de montagne ou boule d'or est une très belle plante vivace indigène appartenant à la famille des Renonculacées. Le trolle d'Europe est[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire