Mélèze du Japon

Mélèze du Japon, Larix kaempferi
Mélèze du Japon, Larix kaempferi

Botanique

Nom latin  : Larix kaempferi
Famille  : Pinacées
Origine  : Japon
Période de floraison : mars à avril
Couleur des fleurs  : peu visible
Type de plante : conifère
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 30 à 35 m pour l'espèce type

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -21 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : assez léger
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : arbre isolé
Plantation, rempotage : mi-septembre à mi-novembre
Méthode de multiplication : semis, bouturage, greffage

Larix kaempferi, le mélèze du Japon est un arbre de haute taille, un conifère qui a la particularité d’avoir un feuillage caduc. Il fait partie de la famille des Pinacées, comme les pins. Larix kaempferi est originaire du Japon, plus précisément de l’ile de Hondo, au climat tempéré frais et très pluvieux. C’est donc un arbre mieux adapté au climat océanique, qui se sent bien dans les régions atlantiques et en Bretagne, Normandie et Limousin.

Description du mélèze du Japon

Larix kaempferi est un conifère de haute stature, 30 à 35 m, pour 8 à 10 m de large, au tronc droit ou un peu tordu, conique et au branchage aéré. Sa croissance est lente ses trois premières années, puis rapide les 20 années suivantes, de l’ordre de 1 m à 1,50 m par an. Son écorce est brun orangé, ses aiguilles sont souples et non piquantes, longues de 15 à 40 mm, plates, isolées sur les rameaux longs et regroupées en spirale dense sur les rameaux courts.

Fleurs mâles et femelles sont séparées mais sur le même pied, peu visibles. Fécondées à l’aide du vent, les fleurs femelles forment de petits cônes globuleux, en forme de rosette de 2 à 3 cm.

Les formes naturelles sont hautes et majestueuses, d’autant que ce feuillage caduc jaunit très joliment en automne, mais ce sont des mélèzes du Japon nains, colonnaires, ou pleureurs qui sont le plus souvent cultivés, mieux adaptés aux petits jardins.

 Quelques variétés horticoles

  • Larix kaempferi ‘Blue Rabbit’ et aux aiguilles bleutées.
  • Larix kaempferi 'Jacobsen’s Pyramid' a un port colonnaire plus étroit.
  • Larix kaempferi ‘ Diana’, est une forme très curieuse aux branches tortueuses.
  • Larix kaempferi ‘Pendula’ ou ‘Inversa’, représentent différents cultivars avec de longues branches pendantes.
  • Larix kaempferi 'Nana Prostrata', est nain et rampant.
  • Larix kaempferi ‘Blue Dwarf’ et 'Peve Tunnis' sont d’autres formes naines.
  • Larix kaempferi 'Stiff Weeper’, pleureur, forme une masse compacte de petites branches très retombantes.

Comment planter et cultiver le mélèze du Japon ?

Larix kaempferi apprécie des sols assez légers et profonds, cependant il survivra en sol plus compact. Il tolère mal la pollution et les sols crayeux. Il a besoin que la terre reste fraiche toute la saison durant, car il ne supporte pas les sécheresses estivales. Il apprécie également une pluviométrie importante qui entretient une certaine humidité atmosphérique.

Le mélèze du Japon a besoin d’une exposition ensoleillée, voire mi-ombre, ainsi que bien aérée. Les jeunes Larix kaempferi supportent cependant quelques années à l’ombre, le temps de grandir pour atteindre le soleil.

Le mélèze du Japon se transplante bien lorsque ses feuilles sont tombées. Il se plante à partir de plante en pot, en faisant attention toutefois de ne pas acquérir un mélèze aux racines entortillées dans son conteneur. Pour cette raison, Il vaut mieux acheter de jeunes sujets, puisque la croissance est ensuite rapide, lorsqu’il est bien enraciné. Année après année, ses aiguilles acidifient le sol sous l’arbre et à la longue, plus grand-chose n’y pousse.

Il est utilisé en forme haute comme arbre individuel, mais trouve sa place dans les massifs lorsqu’il est nanifié.

Comment multiplier Larix kaempferi ?

Les cultivars sont propagés par greffe. Mais ils peuvent également être bouturés avec des boutures à talon de bois mûr au mois d’aout.

Le mélèze du Japon se reproduit facilement par semis. Les graines sont semées en automne. Elles doivent connaitre un mois minimum de températures froides pour germer au printemps suivant.

Espèces et variétés de Larix

Le genre comprend 12 espèces

  • Larix decidua, le mélèze d’Europe
  • Larix laricinia, mélèze d’Amérique du Nord
Nos fiches
Lire aussi
Les Camélias du Japon de mon jardin Les Camélias du Japon de mon jardin

Cathie qui habite en région parisienne est passionnée de Camélia, on en veut pour preuve son site dédié. Voici quelques variétés de son jardin. Maintenant, voici les japonica. Le choix est très...

Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie

Les Acer palmatum ont tant d'attrait et de charme que nous cédons au coup de coeur et c'est bien légitime; mais voilà que la petite merveille va mal, tout le haut dépérit. La déception est énorme,...

La corête du Japon à fleurs simples La corête du Japon à fleurs simples

Patrick NICOLAS de la pépinière Patrick NICOLAS nous présente la corête du Japon à fleurs simples. La corête du Japon est connue dans les jardins pour ces fleurs en pompons, elle est assez grande...

La glycine du Japon à fleurs courtes La glycine du Japon à fleurs courtes

Patrick NICOLAS des pépinières Patrick NICOLAS nous présente la glycine du Japon à fleurs courtes. Wisteria venusta, une glycine pas tout à fait comme les autres Tout le monde connait la glycine de...

Vos commentairesAjouter un commentaire