Mélèze d'Amérique, Mélèze laricin, Tamarack

Mélèze d'Amérique, Mélèze laricin, Tamarack, Larix laricina

Botanique

Nom latin  : Larix laricina
Synonymes  : Larix americana, Pinus laricina
Famille  : Pinacées
Origine  : Amérique du Nord
Période de floraison : mars à avril
Couleur des fleurs  : rouge
Type de plante : conifère
Type de végétation : arborée
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 12 à 20 m pour l'espèce type

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -50 °C
Exposition  : soleil, mi-ombre
Type de sol : tolérant, limon, tourbière, gravière humide
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à humide
Utilisation : arbre isolé, bonsaï
Plantation, rempotage : mi-septembre à mi-novembre
Méthode de multiplication : semis, greffe

Larix laricina, le mélèze d’Amérique ou mélèze laricin, est un conifère au feuillage caduc appartenant à la famille des Pinacées. Il est natif d’Amérique du Nord, parfaitement adapté au climat très froid, sa distribution s’étend d’ailleurs jusqu’au cercle arctique. Le mélèze d’Amérique est une espèce pionnière des tourbières (succédant aux bruyères) et autres zones ouvertes. C’est une essence assez rare, peu cultivée malgré la finesse de son feuillage.

Description du mélèze d’Amérique

Larix laricina est un arbre de forme élancée pyramidale à conique. Il vit de 50 à 200 ans, atteignant une stature de 15 à 20 m de hauteur pour une largeur de 5 à 10 m. il développe un branchage de type verticillé autour d’un tronc droit. Les branches se développant à l’horizontale, tandis que les rameaux secondaires retombent légèrement. La silhouette est légère, peu opaque, le feuillage est fin.

Le mélèze laricin possède les feuilles les plus fines parmi les mélèzes. Elles sont en forme d’aiguilles souples longues de 2,5 à 3 cm, disposées en rosette de 20 à 30 feuilles, ou en spirale le long des rameaux. Les feuilles sont vert bleuté, et tout l’arbre s’enflamme de jaune à la chute des feuilles.

Fleurs mâles et femelles fleurissent séparément sur deux types de cônes. Les cônes femelles, de 2 à 3 cm, montrent une jolie teinte dans les bordeaux violacés puis deviennent rouge brun avec la maturité. Il persiste un long moment sur les branches.

Le bois du mélèze d’Amérique est de très bonne qualité.

Quelques variétés de mélèze laricin, malheureusement trop peu courantes :

  • Larix laricina ‘Glauca’, une forme naine très bleue
  • Larix laricina ‘Aurea’, aux feuilles printanières dorées qui restent vert très clair en été
  • Larix laricina ‘Strubby, une forme naine bleutée et prostrée
  • Larix laricina 'Newport Beauty', est une forme très nanifiée, de moins de 60 cm de hauteur
  • Larix laricina 'Deborah Waxman' est une forme compacte greffée en pied ou sur tige, qui prend un port arrondi

Comment cultiver le mélèze d’Amérique ?

Larix laricina est adapté aux climats froids. Extrêmement rustique, il supporte les hivers très rudes, mais en revanche, craint les grosses chaleurs ainsi que les sécheresses prolongées. Il croît dans tout type de sols pas trop calcaires, tant que celui-ci reste frais à humide, ou encore en terre drainante, mais très régulièrement arrosée. Il est capable de se développer au sein d’une zone marécageuse. Sa croissance est relativement lente.

Larix laricina est planté en isolé ou en groupe monospécifique, pour mettre en valeur sa forme naturelle et sa couleur automnale, mais il lui faut absolument une exposition ensoleillée ou mi-ombre. Il ne supporte pas la concurrence d’autres arbres trop proche. Les cultivars sont de petits conifères attrayants, faciles à intégrer aux massifs ensoleillés, même en terrain pauvre.

Toute transplantation d’un mélèze d’Amérique se fait alors qu’il a perdu ses feuilles, et de préférence à l’automne.

Comment multiplier le mélèze d’Amérique ?

Les cônes femelles libèrent leurs graines qui peuvent être semées dès que possible. Elles devront subir une stratification froide avant de germer : un minimum de 1 moi à moins de 4 °C, avant de germer quand les températures avoisinent les 20 °C. Les variétés horticoles ne seront pas nécessairement fidèles à leurs parents.

Espèces et variétés de Larix

Le genre comprend 12 espèces

  • Larix decidua, mélèze d’Europe
  • Larix kaempferi, mélèze du Japon
  • Larix x eurolepis, le mélèze de Dunkeld
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique

Évocateur des paysages du Sud, l'Agave americana offre sa silhouette graphique aux rayons brûlants du soleil sans jamais le craindre. Parfois il se pare d'une étrange tourelle de plusieurs mètres...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire