Les constituants physiques du sol

Les constituants physiques du sol
Les constituants physiques du sol

Le sol est le milieu dans lequel les végétaux se développent. Pour pouvoir cultiver des plantes dans de bonnes conditions et éventuellement apporter quelques améliorations, il est primordial de connaître les constituants physiques de celui-ci, ainsi que leurs proportions.

Composition générale d'un sol

Tout sol se divise en deux parties distinctes : le sous-sol et le sol.

  • Le sous-sol se trouve en profondeur, généralement à mètre voire plus, il présente une différence flagrante de couleur et de texture par rapport à la couche supérieure. Le sous-sol influe énormément sur les cultures : s'il est argileux et compact, il retiendra l'eau, le drainage naturel ne se fera pas et le sol deviendra humide, froid et asphyxiant. S'il est sablonneux ou graveleux, il assurera de meilleures conditions de cultures.

  • Le sol ou partie supérieure, de teinte plus foncée est constitué de plusieurs éléments en proportions plus ou moins importantes selon les terrains 

L'humus, très riche en matières organiques puisqu'il provient de la décomposition des végétaux transformés par les bactéries contenues naturellement dans le sol ; il retient l'eau et les éléments fertilisants.

Les particules minérales : l'argile qui est un élément de liaison entre les constituants, le sable constitué de particules de roches qui est un élément drainant par excellence, le calcaire ou carbonate de chaux qui neutralise l'acidité.

Les organismes vivants essentiels à l'équilibre du sol : bactéries, champignons, vers, insectes...

Les différents types de sols

  • Sol humifère : sol de teinte sombre, très riche en matières organiques. Il est facile à cultiver et à travailler et retient bien les éléments fertilisants et l'eau. Perméable, il constitue une excellente terre de jardin à tendance acide qui convient à la plupart des végétaux.

  • Terre franche : elle est composée de 60% de sable, 30% d'argile, 5% d'humus et 5% de calcaire. Elle est considérée comme une terre quasi parfaite car elle permet de cultiver la majorité des végétaux. Elle est à la fois assez poreuse pour évacuer le surplus d'eau mais aussi assez argileuse pour retenir les éléments fertilisants.

  • Sol calcaire : léger souvent très clair, superficiel, il a la capacité de se réchauffer très vite au printemps, cependant, il retient très peu l'eau et les engrais et a tendance à se dessécher rapidement.

    Il ne convient pas aux végétaux calcifuges.

  • Sol argileux : il est constitué en majorité de fines particules d'argile. L'eau et l'air y circulent difficilement. Il devient compact et parfois collant après une pluie. En période chaude, il se craquelle de manière caractéristique et devient très dur.

  • Sol sableux : il est constitué principalement de sable plus ou moins grossier. Très poreux et aéré il ne retient pas l'eau et les éléments nutritifs, il est donc souvent très pauvre. Il requiert des arrosages très fréquents et des apports d'amendements organiques réguliers.

Comment identifier simplement les constituants de mon sol ?

Si l'observation du sol ou des végétaux poussant spontanément sur celui-ci ne vous suffit pas à vous faire une idée de la nature de votre sol vous pourrez alors pratiquer une analyse.

Un autre moyen simple pour découvrir ses constituants et leur proportions consiste à mélanger de la terre dans un grand verre d'eau et de le remuer très fortement. Laissez ensuite reposer plusieurs heures jusqu'à ce que l'eau redevienne presque transparente. Au fond du verre se déposera les gros éléments comme le sable, puis au-dessus le limon et l'argile et enfin en surface, vous trouverez les particules de matières organiques. Selon l'épaisseur des diverses couches, vous pourrez ensuite tirer les conclusions nécessaires, par exemple, si il y a trop de limon et d'argile, vous ajouterez du sable grossier et des matières organiques et inversement.

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Marano (Franche comtée)
    Ce site est très bien car il contient beaucoup d'information
    Répondre à Marano
    Le 20/02/2014 à 19:04