Nivéole d'été

Nivéole d'été, Leucojum aestivum
Nivéole d'été, Leucojum aestivum

Botanique

Nom latin  : Leucojum aestivum
Famille  : Amaryllidacées
Origine  : Europe, Asie
Période de floraison : avril à mai
Couleur des fleurs  : blanche
Type de plante : plante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique jusqu'à -29 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : massif, bouquet
Plantation, rempotage : été, début d'automne
Méthode de multiplication : semis, division

La nivéole d’été, Leucojum aestivum, est une plante bulbeuse appartenant à la famille des Amaryllidacées. La nivéole d’été est largement distribuée en Europe, et même jusqu’en Asie, mais de manière ponctuelle et relativement rare. Elle existe en France, et se rencontre dans les milieux frais à humide, dans les marais ou au bord des cours d’eau en association avec des saules et des carex.

C’est une plante à bulbe des plus plaisantes dans le jardin, car elle est facile à cultiver, tout en étant charmante et peu commune. Son nom est plutôt trompeur, car elle fleurit au printemps, voire même en février parfois lorsque les hivers sont doux.

Description de la nivéole d’été

Leucojum aestivalis présente un bulbe rond. Il développe ses feuilles rubanées à partir de janvier-février. Ses feuilles sont larges de 1, 5 cm et s’allongent de 30 à 50 cm, elles sont d’un intéressant vert profond. La hampe florale aplatie émerge du centre du bulbe et s’élève au-dessus du feuillage. Une spathe libère entre 3 et 7 boutons floraux sur un fin et long pédoncule retombant. Les fleurs s’épanouissent en clochette de 2 cm, formée de 6 tépales blancs et fermes, dont la pointe est maculée d’une petite tache verte.

La floraison est agréablement mise en valeur par le feuillage sombre. Elle sera encore plus attrayante dans une plantation en masse. Elles s’étalent sur plusieurs semaines.

Les fleurs fécondées par les abeilles produisent un fruit globuleux, gonflé d’air, qui peut être ainsi dispersé au fil de l’eau. Ils renferment de grosses graines rondes et luisantes comme des perles. Les graines sont mures en même temps que le feuillage jaunit et s’affaisse pour disparaitre, vers le mois de juillet. Leucojum aestivalis est au repos jusqu’en automne.

Les bulbes produisent des bulbilles et permettent à la plante de s’étoffer lentement.

Planter et cultiver les nivéoles d’été

Leucojum aestivum demande un sol frais, qui ne soit pas acide. Il ne craint pas les sols lourds ou gorgés d’eau en hiver, mais par contre, ne supporte pas de se dessécher en été. L’exposition peut-être ensoleillée ou mi-ombragée. Planter la nivéole d’été sous les arbres caducs permet de l’acclimater sans qu’elle ne souffre de la chaleur l’été, puisque les bulbes seront alors ombragés par le feuillage. En revanche, dans un massif ensoleillé, on lui offre une voisine vivace qui ombre et couvre les bulbes à partir de juin-juillet, par exemple un Geranium pilostemon ‘Patricia’, qui s’étalera largement au-dessus.

Les bulbes ne doivent en aucun cas se dessécher. Pour obtenir la plante par bulbes, mieux vaut s’adresser à un professionnel, ou tout au moins, les acheter dès qu’ils apparaissent dans la surface de vente. Ne jamais acheter des bulbes de Leucojum qui ont trainé hors de terre. Ils sont plantés immédiatement, soit en été, sous 10 cm de terre.

Multiplier Leucojum aestivalis

La nivéole d’été se transplante ou se divise au moment où les feuilles s’affaissent, soit vers juillet et replantées aussitôt.

Les graines récoltées en juillet sont semées dès leur maturité, en couche fraiche et ombragée, bien séparées les unes des autres. Elles demandent de subir au moins 1 hiver froid, voire parfois 2 pour germer au printemps qui suit. Les jeunes plantules se développent ensuite sans problèmes. Il faut attendre 4 années avant d’en obtenir une première fleur.

Espèces et variétés de Leucojum

Une dizaine d’espèces

  • Leucojum vernum, la nivéole du printemps, une espèce forestière de France
  • Leucojum aestivum 'Gravetye's Giant', plus haute
  • Leucojum aestivum subsp. pulchellum, sous-espèce des Baléares
  • Leucojum autumnale, rebaptisé Acis automnalis, très fine
  • Leucojum nicaeense, rebaptisé en Acis nicaense
Nos fiches
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire