Nivéole de printemps, Grelot blanc

Nivéole de printemps, Grelot blanc, Leucojum vernum

Botanique

N. scientifique Leucojum vernum
Famille Amaryllidacées
Origine Europe
Floraison février à mars
Fleurs blanc
Typeplante à bulbe
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur20 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, -34 °C
Exposition soleil à mi-ombre
Soltolérant, limon, argile
Acidité légèrement acide à basique
Humidité normal à frais
Utilisationmassif, pelouse, sous-bois
Plantationmai, juin
Multiplicationsemis, division
Nivéole de printemps, Grelot blanc, Leucojum vernum

Leucojum vernum, la nivéole de printemps ou grelot blanc, est une charmante petite plante bulbeuse appartenant à la famille des Amaryllidacées. Elle est parfois appelée « perce-neige », mais ne doit pas être confondu les bulbeuses du genre Galanthus, contenant 13 espèces de perce-neiges, dont celle qu’on connait le mieux : Galanthus nivalis. La nivéole de printemps est une plante indigène, présente dans l’est de la France, courante dans les sous-bois de feuillus dans le nord-est et les Alpes. C’est une merveilleuse petite fleur, précoce et fidèle, mais peu cultivée.

Description de la nivéole de printemps

Leucojum vernum présente un bulbe subglobuleux. Dès début janvier en basse altitude, ses feuilles rubanées émergent de terre. Elles mesurent 0,5 à 15 mm de large, mais restent plus courtes que la tige florale. La tige florale est comprimée ou trigone (chez les perce-neiges Galanthus, elle est ronde). Courant février ou mars, 1 ou plus rarement 2 fleurs s’épanouissent. Larges de 3 cm, ces fleurs à 6 tépales blancs rehaussés d’un petit ergot vert pendent élégamment comme une petite clochette. Elles sont odorantes.

Les fleurs fécondées forment une capsule verdâtre en forme de poire, un fruit qui renferme les graines. Leucojum vernum se naturalise facilement. Elle se ressème, et se multiplie par bulbilles chaque année.

Courant mai-juin, les feuilles jaunissent et la nivéole se met au repos pour l’été.

Comment implanter et cultiver la nivéole de printemps ?

Leucojum vernum est facile de culture, mais prolifère moins rapidement que la vraie perce-neige. Elle est cependant peu cultivée, car ses bulbes sont très fragiles au stockage à sec, ce qui limite la commercialisation.

Pour trouver cette espèce à planter, il faut :

  • soit avoir un ami qui en donne en vert ou quand les feuilles jaunissent et les repiquer aussitôt
  • soit, de juin à septembre au plus tard, se rapprocher de pépiniéristes spécialisés qui sauront conserver ces bulbes correctement
  • ou encore trouver la nivéole de printemps en cours de végétation lors de fêtes de plantes précoces

La nivéole demande un sol normal à humide, qui ne se dessèche pas en été. La terre peut même être lourde. Elle apprécie une exposition ensoleillée ou mi-ombre, ce qui est le cas sous des feuillus, mais aussi au milieu de la pelouse, ou dans les massifs ensoleillés, à condition que des plantes estivales ombrent et maintiennent le sol frais en été. Leucojum vernum apprécie également d’une certaine humidité atmosphérique durant sa période de végétation.

Les bulbes sont plantés à 10-15 cm de profondeur. Ils se reproduisent rapidement et au bout de 3 ou 4 ans, auront besoin d’être divisés pour continuer à bien fleurir. Cette division se fait dès que les feuilles jaunissent en mai ou en juin. Les bulbes des nivéoles ne sont jamais laissés à l’air libre, ils sont repiqués immédiatement.

Comment multiplier la nivéole de printemps ?

Outre la division des bulbes, il y a le semis. Le mieux est de semer les graines immédiatement. Elles forment alors un microbulbe dès l’été, qui fait sa première feuille le printemps suivant. Stockées, les graines auront besoin de subir 1 ou plusieurs hivers pour enfin germer.

Grande nivéole ou nivéole d’été

Leucojum vernum, est parfois confondue avec la nivéole d’été Leucojum aestivum, beaucoup plus fréquente en culture. Plus tardive, la nivéole d’été est beaucoup plus haute (50cm) et montre jusqu’à 7 fleurs par tiges.

Espèces et variétés de Leucojum

Une dizaine d’espèces

  • Leucojum aestivum, nivéole d’été
  • Leucojum autumnale, rebaptisé Acis automnalis, très fine
  • Leucojum nicaense, rebaptisé en Acis nicaense
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Nivéole d'été, Leucojum aestivum Nivéole d'été, Leucojum aestivum

La nivéole d'été, Leucojum aestivum, est une plante bulbeuse appartenant à la famille des Amaryllidacées. La nivéole d'été est largement distribuée en Europe, et même jusqu'en Asie, mais de...

Saule blanc, Osier blanc, Salix alba Saule blanc, Osier blanc, Salix alba

Salix alba, le saule blanc, est un arbre de petit développement appartenant à la famille des Salicacées. Le saule blanc est une de nos essences indigènes ; il est distribué[...]

Peuplier blanc, Blanc de Hollande, Franc picard, Populus alba Peuplier blanc, Blanc de Hollande, Franc picard, Populus alba

Populus alba, le peuplier blanc, est un grand arbre caduc appartenant à la famille des Salicacées, comme les saules. Le peuplier blanc est un arbre d'origine européenne et asiatique. En[...]

Crocus du Brésil, Lis de pluie blanc, Lis zéphyr blanc, Zephyranthes candida Crocus du Brésil, Lis de pluie blanc, Lis zéphyr blanc, Zephyranthes candida

Zephyranthes candida, appelé crocus du Brésil ou encore Lis zéphyr blanc, est une petite plante bulbeuse appartenant à la famille des Amaryllidacées, il est communément appelé aussi lis de...

Vos commentairesAjouter un commentaire