Bananier du Japon

Bananier du Japon, Musa basjoo

Botanique

Nom latin  : Musa basjoo
Synonyme  : Musa japonica
Famille  : Musacées
Origine  : Chine
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : blanc-jaune
Type de plante : vivace décorative
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant, caduc en dehors des régions au climat doux
Hauteur : de 4 à 5 m
Toxicité : fruits peu comestibles, latex

Planter et cultiver

Rusticité  : -15°C pour un pied bien installé. Les feuilles disparaissent sous 0°C. Protégez le tronc formé par les feuilles en hiver.
Exposition  : plein soleil, à l'abri du vent qui dechire son feuillage
Type de sol : riche en humus, bien drainé
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : bac, véranda, isolé, massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, division des rejets sur Musa basjoo
Maladies et ravageurs : les cochenilles, les pucerons

Le bananier du Japon est une des rares espèces de bananiers à pouvoir être cultivée sous nos latitudes. Relativement rustique, il peut même tolérer quelques faibles épisodes de gel.

Un bananier venant du pays du soleil levant

Musa basjoo ou Musa japonica fait partie de la famille des Musacées qui compte une quarantaine d'espèces de plantes vivaces drageonnantes.

Il est originaire des bois clairs et des lisières de forêts japonaises. On cultive ce bananier pour son fort pouvoir ornemental et ses immenses feuilles vert clair à vert franc pouvant atteindre jusqu'à 2,5 m de longueur. Musa basjoo est une plante de croissance rapide, qui, dans de bonnes conditions de culture peut facilement atteindre 4 mètres de hauteur pour autant d'étalement. En fin d'été de grandes bractées brunes pendantes apparaissent portant de petites fleurs tubulaires blanches ou jaunes pâles. Elles seront suivies de fruits de petites tailles (3 à 6 cm) au goût désagréable mais comestibles.

Conseils de culture

Le Bananier du Japon est le plus rustique du genre, et il est possible d'envisager sa plantation un peu partout en France, pourvu que la température ne descendent pas en dessous de -10°C et ce, sur une très courte durée. Sous les 0°C le feuillage disparaîtra ; il sera nécessaire de protéger le pied avec un épais paillage et les parties aériennes avec un voile d'hivernage.

Plantez votre bananier dans un sol très fertile bien drainé et frais lorsque tout risque de gel est écarté à la fin du printemps. Choisissez un emplacement ensoleillé et abrité des vents dominants qui auraient vite fait de déchirer les feuilles. En période de croissance arrosez très souvent et abondamment le pied de la plante, car musa basjoo est gourmand en eau.

Après la floraison, la tige principale ayant porté la fleur va disparaître pour laisser place aux tiges périphériques qui auront bien poussé pendant l'été. Coupez-la alors au ras du sol.

Dès les premiers frimas installez les systèmes de protections cités ci-dessus et cessez d'arroser sauf en cas de sécheresse prolongée.

Dans les régions où le climat est plus froid, cultivez le bananier du Japon dans une grande potée remplie de terreau auquel vous aurez ajouté de la poudre de corne broyée et du compost pour le rendre encore plus riche. Un lit de drainage devra être ménagé au fond du pot pour faciliter l'écoulement de l’eau.

Placez votre bananier en serre, en véranda ou en jardin d'hiver à la pleine lumière. Les arrosages devront, là encore, être copieux et réguliers, ainsi que les ajouts d'engrais en période de croissance, car comme vous pourrez le constater, le bananier pousse vite ! En hiver laissez sécher le mélange sur 2/3 avant d'arroser à nouveau. Rempoter les plants au printemps ou surfacez le mélange si leur taille est imposante.

Multiplication

Détachez les rejets à la base en début de printemps en conservant quelques racines et replanter immédiatement.

Le semis est aussi possible au chaud (24°C) après trempage des graines 48h.

Le saviez-vous ?

Le bananier du Japon était autrefois cultivé en Chine et au Japon pour ses fibres qui étaient extraites du stipe pour l'industrie du textile.

Espèces et variétés de Musa

Le genre comprend 40 espèces
- Musa Basjoo , l'espèce type est la plus courante
- Musa x paradisiaca, est le bananier que l'on cultive pour ses fruits

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les Camélias du Japon de mon jardin Les Camélias du Japon de mon jardin

Cathie qui habite en région parisienne est passionnée de Camélia, on en veut pour preuve son site dédié. Voici quelques variétés de son jardin. Maintenant, voici les japonica. Le choix est très...

Comment protéger son bananier en hiver ? Comment protéger son bananier en hiver ?

Touche exotique au jardin, le bananier du Japon est relativement rustique pour peu que l'on prenne quelques précautions pour sa protection en hiver dans les régions nord ou le climat peut être très...

Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie

Les Acer palmatum ont tant d'attrait et de charme que nous cédons au coup de coeur et c'est bien légitime; mais voilà que la petite merveille va mal, tout le haut dépérit. La déception est énorme,...

La corête du Japon à fleurs simples La corête du Japon à fleurs simples

Patrick NICOLAS de la pépinière Patrick NICOLAS nous présente la corête du Japon à fleurs simples. La corête du Japon est connue dans les jardins pour ces fleurs en pompons, elle est assez grande...

Vos commentairesAjouter un commentaire