Bananier d'Abyssinie, Bananier rouge

Bananier d'Abyssinie, Bananier rouge, Ensete ventricosum

Botanique

Nom latin  : Ensete ventricosum
Synonymes  : Musa ensete, Musa arnoldiana
Famille  : Musacées
Origine  : Afrique
Période de floraison : octobre
Couleur des fleurs  : bractées roses
Type de plante : bananier
Type de végétation : banaier
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 5 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -3°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : riche et humifère
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : humide
Utilisation : maison, véranda, extérieur en été
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Ensete ventricosum ou Musa ventricosum, le bananier d’Abyssinie ou bananier rouge est une plante monocotylédone vivace appartenant à la famille des Musacées. Ensete ventricosum est un bananier de grand développement et surtout de croissance très rapide. Il est cultivé en Europe surtout en tant que plante ornementale. Le nom commun de bananier rouge, correspond sans doute davantage à la variété Ensete ventricosa ‘Maurelii’, couramment vendu car multiplié par culture un vitro. La croissance si rapide du bananier d’Abyssinie, en permet même une culture en tant qu’annuelle dans les parterre des villes. Il se maintient facilement en pot.

Description du bananier d’Abyssinie

Ensete ventricosa est une plante herbacée aux allures de petit arbre. Les pétioles épaissis et engainants des feuilles produisent un stipe, un pseudo tronc, qui, chez cette espèce, est particulièrement épaissi vers le bas, comme pour un arbre bouteille. Les limbes verts vif, marqués d’une nervure centrale rouge se développent en haut du stipe, en larges et longues feuilles lisses, formant une magnifique couronne. Dans sa région d’origine, il peut atteindre les 10 m de hauteur. En culture, il arrive qu’il culmine à 5 ou 6 m, mais la culture en pot limite souvent encore sa hauteur. Sa vitesse de croissance est remarquable, un semis peut atteindre 1m 50 en une saison.

La forme Ensete ventricosa ‘Maurelii’ montre des limbes rouge foncé de toute beauté.

Le bananier d’Abyssinie ne produit pas de rejet. Il est monocarpique et meurt après avoir fleuri au bout de 5 à 6 années. Les fleurs males et femelles sont séparées, mais sur une même tige florale épaisse. Les fleurs femelles sont de couleur crème. Les fleurs fécondées produisent de pseudo-bananes, sèches et non comestibles, renfermant de grosses graines rondes.

Cultiver le bananier d’Abyssinie rouge

Ensete ventricosa se cultive facilement dans en conteneur, dans un sol drainant et humifère. Il nécessite un sol riche et des arrosages réguliers qui maintiennent le sol toujours humide pendant la saison de croissance. Il est généralement sorti en extérieur après les dernières gelées, car s’il résiste à quelques gelées descendant jusqu’à-5 °C avec des protections hivernales, de longues périodes de gel lui sont très nocives, surtout s’il n’est pas maintenu assez sec.

Sa croissance fulgurante requiert des apports d’engrais très réguliers durant tout l’été. Il apprécie une exposition d’ensoleillée à mi-ombre, et un environnement protégé du vent qui a tendance à déchirer ses grandes feuilles.

Hivernage du bananier d’Abyssinie rouge à l’intérieur

Dès que les gelées menacent, Ensete ventricosa est rentré au sec et au frais, hors gel, pour une saison de repos. Il peut même être traité comme un bulbe. Il est sorti de terre, ses limbe sont coupés et le stipe est maintenu à l’envers quelques jours pour que le cœur du stipe sèche parfaitement. Il est enfin remis d’aplomb et conservé hors-sol dans un endroit aérée et non chauffé, jusqu’au rempotage printanier.

Multiplication du bananier rouge d’Abyssinie

Ensete ventricosa se multiplie par semis. Les grosses graines sont semées sous 2 cm de terreau au printemps. Le semis est maintenu humide et entre 25 et 30 °C. Les graines germent en 1 mois environ.

La forme ‘Maurelii’ se multiplie par culture in vitro, cependant lorsqu’un stipe de Ensete ventricosa est coupé (par accident de culture ou volontairement), il produit de petites pousses au niveau de la coupe. Elles doivent être prélevées et rempotées dès qu’elles ont des racines.

Espèces et variétés de Ensete

40 espèces de bananiers botaniques et de nombreux hybrides producteurs de fruits

  • Musa acuminata et Musa balbisiana sont à l’origine des bananiers fruitiers
  • Musa mannii, le Bananier nain d’Inde
  • Musa vetulina une autre espèce naine
  • Ensete glaucum, un grand bananier bleuté
  • Musa ventricosum, ‘Maurelii’, une variété très ornementale
Lire aussi
Séparer les rejets du bananier Séparer les rejets du bananier

La séparation des rejets émis au pied du bananier permet de multiplier la plante de manière rapide et efficace. Vous pourrez ainsi planter des bananiers un peu partout au jardin ou même en pot sur...

Un bananier résistant au froid Un bananier résistant au froid

Philippe COURTOISON de la pépinière de la PALMERAIE ZEN nous présente deux espèces de bananiers venant de Chine résistantes au froid jusqu'à -18°C Musa bajoo Le Musa basjoo (bananier du Japon) est...

Le poisson rouge Le poisson rouge

Le poisson rouge est un grand classique des bassins extérieurs. De la famille de la carpe, ce poisson est facile à vivre dans les régions tempérées puisqu'il supporte des écarts de températures...

Le rouge-gorge Le rouge-gorge

Bien connu des jardiniers, le rouge-gorge est un passereau au caractère tout à fait singulier. Farouche défenseur de son territoire, il sait se faire aimable avec les hommes toujours perché à...

Vos commentairesAjouter un commentaire