Fleur de mon âme, Fleur du paradis, Gingembre coquille, Larmes de la vierge

Fleur de mon âme, Fleur du paradis, Gingembre coquille, Larmes de la vierge, Alpinia zerumbet

Ornemental et relativement rustique malgré son origine tropicale, le gingembre coquille est cultivé également comme plante d’intérieur ou plante de véranda.

Botanique

Nom latin  : Alpinia zerumbet
Synonymes  : Alpinia nutans, Alpinia  fimbriata, Alpinia fluvatilis
Famille  : Zingibéracées
Origine  : Indonésie, Malaisie, Birmanie, Indochine
Période de floraison : août à octobre
Couleur des fleurs  : blanc à l'extérieur, rouge et jaune à l'intérieur
Type de plante : plante rhizomateuse
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1,20 à 2,50 m

Planter et cultiver

Rusticité  : semi-rustique, jusqu'à -9 °C
Exposition  : ombre claire à mi-ombre
Type de sol : plutôt riche
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : plante d'intérieur ou plante d'extérieur, alimentaire, officinale
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : divisions, semis

Généralités

Alpinia zerumbet, appelé gingembre coquille ou plus poétiquement fleur de mon âme, est une plante vivace rhizomateuse subtropicale appartenant à la famille des Zingibéracées. Le gingembre coquille est largement distribué en Asie orientale, couramment cultivé en tant qu’espèce comestible et officinale. Ornemental et relativement rustique malgré son origine tropicale, Alpinia zerumbet est cultivé également comme plante d’intérieur ou plante de véranda. En conteneur, le gingembre coquille passe seulement la belle saison à l’extérieur, mais là où les hivers sont doux, il peut se cultiver en pleine terre toute l’année.

Description du gingembre coquille

Alpinia zerumbet est une plante aux rhizomes souterrains courts, proches de la surface qui s’enracinent en profondeur. Ses tiges sont des pseudo-troncs, faits des gaines des feuilles enroulées, comme chez les bananiers ou le gingembre. La plante, dans sa zone géographique d’origine, produit une touffe de tiges hautes jusqu’à 3 m parfois. En culture, il se maintient le plus souvent entre 1,20 et 2 m, tandis que sa forme panachée est bien plus compacte. Ces tiges sont persistantes en climat non gélif, et vivent 2 à 3 ans chacune. Chaque année apporte son lot de nouvelles tiges.

Les feuilles rangées face à face, donc sur 2 rangs, montrent un limbe oblong assez large. Elles sont un peu velues, vert sombre, et forment une masse de feuillage luxuriant et exotique.

Les inflorescences sont généralement printanières, parfois estivales ; elles apparaissent sur le haut des tiges âgées de 2 ou 3 ans.   Les fleurs, très décoratives, sont malheureusement assez rares en dehors des zones subtropicales ; elles sont regroupées en longs épis arqués à la tige rougeâtre. Les boutons de fleurs sont blanc nacré à rosés. Le calice s’ouvre sur une corolle étonnamment contrastée, caractérisée par un important labelle en forme de coquillage jaune et rouge ou jaune et rose.

Les fleurs sont pollinisées par les insectes et se transforment en petits fruits ronds orangés, un peu aplatis et rainurés comme de minuscules citrouilles. Ils s’ouvrent à maturité sur de belles graines bleutées.

Alpinia zerumbet ‘Variegata’ est la forme panachée du gingembre coquille. Il est presque plus courant en culture ornementale que la forme verte. Il est généralement haut de 60 cm seulement.

Comment cultiver le gingembre coquille ?

Culture en pleine terre. Alpinia zerumbet est persistant, cependant si ses feuilles sont détruites par le gel, il repart de souche au printemps. Il montre une rusticité évidente jusqu’à -7 °C, et avec de l’aide (paillage et protection contre l’humidité en hiver) jusqu’à -12 °C ; quelques exemples ont même démontré une résistance au gel jusqu’à -16 °C. La culture en pleine terre toute l’année en climat gélif empêche la floraison et limite la hauteur de la plante, mais permet de profiter de son beau feuillage luxuriant.

Alpinia zerumbet est planté au jardin en mars/avril dans un sol de préférence légèrement acide, profond et de texture souple. Il croît en situation ombragée, mais lumineuse, ou à mi-ombre, protégé du soleil l’après-midi. Il apprécie un sol fertile. Ses tiges émergent de terre en avril et se développent vigoureusement pour peu que la belle saison soit chaude et arrosée régulièrement. Une plante bien installée devient plus résistante au manque d’eau.

Lorsque l’automne arrive, il est plus sage de couper les tiges au ras du sol et de couvrir la souche d’un paillage épais, voire d’une protection anti-pluie. Certains jardiniers sortent les rhizomes de terre et les hivernent au frais comme des dahlias.

Culture en pot. Le gingembre coquille doit être installé dans un conteneur assez grand, car ses racines envahissent rapidement l’espace dont elles disposent. Dans un trop petit pot, les arrosages deviennent un esclavage : chaque jour la plante montre qu’elle manque d’eau en faisant rouler ses feuilles. La surface du pot ne doit jamais sécher. Le mélange idéal est 1/3 Terre de jardin, 1/3 terreau ou compost, et 1/3 sable ou gravier.

La culture en pot permet de cultiver cette plante en extérieur pendant l’été et de la rentrer pour l’hiver, de la conserver toujours verte, et donc d’obtenir une éventuelle floraison.

Que ce soit en pot ou en massif, Alpinia zerumbet sera paillé de débris végétaux fins, pour empêcher la surface du sol de sécher en été.

Comment multiplier la fleur du paradis ?

Les divisions sont assez faciles au printemps en pot dans un sable humide, au chaud. Une fois enracinées, elles sont repiquées en sol plus ordinaire.

Espèces et variétés de Alpinia

Environ 200 espèces dans ce genre

  • Alpinia purpurata, aux épis rouges
  • Alpinia galanga, le galanga qui produit une épice
  • Alpinia officinarum, le petit galanga
  • Alpinia japonica, autre espèce assez rustique
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire