Aloès de montagne

Aloès de montagne, Aloe marlothii

Botanique

Nom latin  : Aloe marlothii
Synonyme  : Aloe spectabilis
Famille  : Asphodélacées
Origine  : Afrique
Période de floraison : fin d’hiver
Couleur des fleurs  : orange à rouge
Type de plante : plante grasse
Type de végétation : arborescente
Type de feuillage  : persistante
Hauteur : 2 à 4 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -3 °C
Exposition  : plein soleil
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à basique
Humidité du sol  : sec à normal
Utilisation : plante de rocaille, serre, véranda, intérieur
Plantation, rempotage : d’avril à août
Méthode de multiplication : semis

Généralités

Aloe marlothii, appelé l’aloès de montagne est une plante succulente appartenant à la famille des Asphodélacées. Originaire d’Afrique, notamment du Mozambique, Zimbabwe et Botswana, Aloe marlothii pousse sur les pentes chaudes et sèches en moyenne montagnes. Cette monocotylédone est considérée comme un arbre en Afrique, mais sa croissance en culture étant lente, elle est longtemps une simple plante succulente avant de développer un début de tronc. Assez piquante, cette espèce magnifique demande de l’espace car elle devient large. Elle peut être cultivée en plein air en zone méditerranéenne peu gélive.

Description de l’Aloe marlothii

L’aloès de montagne est une espèce aux feuilles larges et succulentes, très épaisses, qui forment une unique rosette. Les feuilles gorgées de suc, assez variables, sont souvent couvertes d’épines orangées, en marge et sous la feuille. L’épiderme vert bleuté, est généralement lisse sur le dessus des feuilles mais pas toujours. Dans son pays d’origine, Aloe marlothii développe un tronc portant une unique rosette apicale. Le tronc s’élève de 2 à 4 m, exceptionnellement 10 m pour des sujets de 200 ans. Les feuilles des grosses plantes peuvent mesurer 1 m de longueur. Les vieilles feuilles séchées, piquantes, restent autour du tronc, empêchant les éventuels animaux assoiffés de grimper jusqu’aux feuilles gorgées d’eau.

Aloe marlothii produit une floraison typique : sa hampe florale se ramifie en candélabre avec jusqu’à 30 épis longs et étroits horizontaux à semi-dressés. Les fleurs tubulaires, riches en nectar sont de orangées à rouge vif, parfois jaunes. Durant 5 à 10 semaines elles nourrissent les nombreux oiseaux et insectes qui les pollinisent.

Il faut généralement une pollinisation entre deux individus pour obtenir les graines plates et papyracées.

Culture de l’aloès de Montagne

Aloe marlothii est un aloès de culture facile. Il demande une exposition très ensoleillée, où les températures s’élèvent, par exemple, par réfraction avec la pierre ou un mur. Le sol doit être très drainant : un mélange de 1/3 de terre de jardin (même argileuse), 1/3 de terreau, et 1/3 de sable de rivière. Cultivé en plein air en été, il apprécie des arrosages copieux tous les quelques jour, pour le faire croître, mais supporte tout à fait une longue sécheresse. En automne et en hiver par contre, il est rentré à l’abri du gel, au sec dans une pièce lumineuse, entre 2 et 12 °C. Il n’est plus arrosé sauf légèrement lors de la floraison. En pleine terre, dans un sol suffisamment drainant, Aloe marlothii résiste jusqu’à -3 °, mais ses inflorescences peuvent être détruites par le gel.

De croissance lente, l’aloès de montagne se développe en rosette basse pendant 5 à 6 ans avant de montrer un début de tronc. Les vieilles feuilles sèches peuvent être éventuellement enlevées pour dégager le tronc.

Sauf étêtage ou accident sur le bourgeon apical, la rosette de feuilles est unique.

Multiplication de l’Aloès de montagne

Aloe marlothii ne se reproduit que par semis. Les graines germent en surface d’un mélange à cactée, les graines sont à peine recouvertes de sable de rivière. Le mélanges est conservé à 25 °C minimum et humide jusqu’à la germination. Le cotylédon, une unique petite lame verte apparait en moins de 15 jours. Après la germination, Il faut laisser sécher le substrat entre chaque arrosage.

Espèces et variétés de Aloe

270 espèces environ dans ce genre :
Aloe vera, célèbre espèce médicinale
Aloe rauhi, une espèce malgache
Aloe variegata, aux feuilles en plume de perdrix
Aloe polyphyla, espèce rare aux feuilles disposées en spirale
Aloe haworthioides, petite espèce ressemblant à un Haworthia
Aloe brevifolia, à feuilles courtes
Aloe arborescens, grande espèce arborescente
Aloe plicatilis, magnifique espèce dichotomique
Aloe x spinosissima, bel hybride vigoureux

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les vertus de l'aloe Vera Les vertus de l'aloe Vera

L'aloe vera est une plante grasse vivace connue depuis des millénaires pour ses vertus médicinales. Apaisante et hydratante sur la peau, l'aloe vera est également connue pour ses vertus digestives....

Récolter le gel d'Aloe vera Récolter le gel d'Aloe vera

On ne présente plus l'Aloe vera, plante aux vertus multiples pour la peau, les cheveux mais aussi pour le système digestif. Apprenez à récolter et conserver son gel pour en profiter pleinement !...

Multiplier l'Aloe vera Multiplier l'Aloe vera

Plante reconnue pour ses multiples propriétés médicinales mais aussi très utilisée dans le domaine de la cosmétique, l'Aloe vera est facile à multiplier par bouturage de plantules. Tentez...

Cèpe des pins, Cèpe des pins de montagne, Boletus pinophilus Cèpe des pins, Cèpe des pins de montagne, Boletus pinophilus

convexe, brun-acajou, 4 à 20 cmDans le cercle très fermé des Cèpes il en est un peu commun, au pied montagnard : le Cèpe des pins, ou Boletus pinophilus. Plus rare que le Cèpe de Bordeaux, le Cèpe...

Vos commentairesAjouter un commentaire