Parodia magnifica

Parodia magnifica (Notocactus magnificus) est un cactus globulaire idéal pour les débutants ou les enfants : il est facile à cultiver dès qu’on respecte sa période de repos hivernal. Ses côtes profondes et régulières sont hérissées d’aiguillons souples qui ne piquent pas.

Notocactus magnificus, Parodia magnifica

Botanique

N. scientifique Parodia magnifica
Synonymes Notocactus magnificus, Eriocactus magnificus
Origine Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay
Floraison été
Fleurs jaune pâle
Typevivace succulente
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur30 cm
Toxicitégare aux piquants

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -5°C
Exposition lumineux, mais sans soleil brûlant
Soldrainant et assez minéral, tolérant
Acidité moyennement acide à moyennement basique
Humidité résistant à la sécheresse : sec en hiver/arrosé en été
Utilisationderrière une fenêtre, en véranda, jardin méditerranéen
Plantationprintemps, été
Multiplicationsemis au chaud au printemps ou en été, séparation des rejets
Sensibilité les pucerons, les cochenilles
Notocactus magnificus, Parodia magnifica

Parodia magnifica, autrefois connu par les cactophiles sous le nom de Notocactus magnificus ou Eriocactus magnificus est un cactus globuleux appartenant à la famille des Cactacées. Parodia magnifica est originaire des plaines du sud du Brésil, distribué aux alentours du Rio Grande. C’est un beau cactus globulaire à caespiteux, cultivé en Europe depuis longtemps. En pot ou en pleine terre au bord de la méditerranée, il est facile à maintenir et assez couramment proposé en jardinerie, plaisant, car très graphique.

Description de Parodia magnifica

Parodia magnifica est un cactus en boule, dont la tête peut prendre jusqu’à 20 cm de diamètre avec une hauteur de 20 à 30 cm. Petit, il prendra une forme d’ampoule, puis prenant de l’âge, sa tige devient ronde, profondément sillonnée d’une douzaine de côtes épaisses et très régulières, hérissées d’une crête aux aréoles serrées, blanches, et aux aiguillons roussâtres, érigés, mais souples. Ces aiguillons d’environ 1 cm de longueur sont bien présents sur les petites plantes, mais semblent bien courts sur une plante mature, ils dévoilent alors largement le bel épiderme vert ou bleu du parodia.

À un certain stade de sa croissance, il arrive souvent que Parodia magnifica rejette près de la base : ce beau cactus prend alors la forme d’un agglomérat de quelques boules. Très graphique, il devient superbe.

La forme à l’épiderme bleu est remarquable, mais elle est bien plus rare que la verte.

Au bout de quelques années de culture, Parodia magnifica fleurit à l’apex de chaque boule qui est assez grande. Ses fleurs sont jaune pâle, luisantes, larges de 5 à 6 cm. N’hésitez pas à y passer un pinceau pour essayer d’en obtenir des graines.

Comment cultiver Parodia magnifica ?

Parodia magnifica est rustique jusqu’à -5 °C. En dehors de la région méditerranéenne, il est donc cultivé en pot.

Il est installé dans une terre de jardin ordinaire, si celle-ci est assez drainante ou sinon dans le mélange pour cactée habituel (1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable, 1/3 de terreau). Une jeune plante nouvellement achetée et qui est cultivée dans un terreau pur sera rempotée dès que possible entre avril et août.

Parodia magnifica n’est pas trop exigeant en lumière : il présente un épiderme nu et il peut mal supporter le soleil brûlant du milieu de la journée. À l’inverse, il peut se contenter d’une luminosité importante, mais tamisée, comme derrière une fenêtre, à l’intérieur d’une maison.

Il est arrosé en profondeur d’avril à septembre, mais il faut laisser le substrat sécher entre chaque arrosage.

L’hiver est une période de repos indispensable. Il est maintenu au sec complet (zéro arrosage) et à une température inférieure à 10 °C (cave, grenier, garage, véranda…) c’est d’ailleurs cette période de repos qui permettra l’induction florale.

Comment multiplier Parodia magnifica ?

Les graines, déposées en surface, germent en 2 semaines à 25 °C.

Les boutures de rejets encore petits sont faciles de mai à juillet.

Le saviez vous ?

Le genre Notocactus comprend plus d’une trentaine d’espèces. Son nom vient du  grec et signifie « cactus méridional ».

Aujourd’hui, le genre Notocactus est reclassé parmi les Parodia qui regroupe aussi les Eriocactus.

Espèces et variétés de Notocactus

environ 50 espèces dans ce genre espèces dans ce genre

  • Parodia aureispina à fleurs rouges ou jaunes
  • Parodia setispinus, cylindrique et aux petites côtes aiguës
  • Parodia submamulosus, un ancien Notocactus bien plat
  • Parodia rauchii, aréoles blanches et fleurs blanches
  • Parodia uebelmannianus, aux vibrantes fleurs roses
  • Parodia ottonis, un petit cactus globulaire solide facile à cultiver et à faire fleurir
  • Parodia occulta, plat, épiderme gris et fleurs orange
  • Parodia minuscula, une mignonne petite boule aux fleurs rouge vif
Lire aussi
Parodia comarapana Parodia comarapana

Parodia comarapana ou Parodia mairianana est une plante vivace appartenant à la famille des Cactacées. Elle est originaire de Bolivie. L'espèce croît en montagne, entre 1500 et 2500 m, sur[...]

Parodia haselbergii Parodia haselbergii

Parodia haselbergii est un petit cactus globulaire endémique du sud du Brésil et du nord du Paraguay. Il a différents synonymes dont les plus connus sont Notocactus haselbergii et Brasilicactus[...]

Médinilla magnifique, Medinilla magnifica Médinilla magnifique, Medinilla magnifica

Medinilla magnifica est une plante tropicale de la famille des Mélastomacées. Le médinilla est une plante épiphyte qui se développe au creux des branches dans les forêts tropicales des...

10 cactus faciles de culture 10 cactus faciles de culture

La vaste famille des Cactacées offre de nombreuses espèces et variétés tentantes pour le néophyte. Certaines sont très faciles de culture et assureront à l'amateur une totale réussite.

Vos commentairesAjouter un commentaire