Parodia comarapana

Parodia comarapana

Botanique

Nom latin  : Parodia comarapana
Synonyme  : Parodia mairianana
Origine  : Bolivie
Période de floraison : printemps
Couleur des fleurs  : Orangé
Type de plante : cactus globulaire
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 10 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -4°C, à réserver aux régions au climat doux
Exposition  : ensoleillé à mi-ombre claire
Type de sol : minéral et drainant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : rocaille, serre, véranda, plante d'intérieur
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : semis, prélèvement de rejet

Généralités

Parodia comarapana ou Parodia mairianana est une plante vivace appartenant à la famille des Cactacées. Elle est originaire de Bolivie. L’espèce croît en montagne, entre 1500 et 2500 m, sur les pentes caillouteuses, humidifiées presque en continu en été par le ruissèlement de l’eau. Le genre Parodia est très intéressant, comprenant des cactus globulaires ou parfois un peu colonnaires, de petit développement, qui sont cultivés avec succès et qui, de plus, fleurissent très facilement en culture.

Mais les espèces de ce genre florifère sont parfois bien difficiles à déterminer pour l’amateur, car souvent extrêmement variable au sein d’une même espèce. Dans le cas de Parodia comparana et Parodia mairianana, plutôt qu’être de réels synonymes, ces deux dénominations représentent des populations proches mais distinctes, d’origine géographique différente: Parodia comarapana est originaire de Comarapa, tandis que Parodia mairianana se situe à une centaine de Km de là, à Mairana. Les taxonomistes discutent donc pour savoir si ces deux cactus sont d’une même espèce ou non. Pour ne rien arranger, elles peuvent s’hybrider entre elles (surtout dans les collections) et ajouter encore à la confusion.

Description de Parodia comarapana

Parodia comaparana se présente sous forme d’une cactée de 5 cm à 12 cm de diamètre, assez plate à ronde, solitaire ou produisant des rejets. Le corps de Parodia comarapana est vert sombre divisée en 18 à 20 côtes mamelonnées, portant des aréoles généralement feutrées de blanc, de nombreux aiguillons latéraux jaunes à gris blanchâtres et un aiguillon centrale sombre, plus fort, qui se recourbe vers le bas. L’apex laineux, produit un bouquet de fleurs en été. Le tube floral est également laineux, un peu épineux, il s’épanouie sur de nombreux pétales chatoyants dans les couleurs orangées, parfois tirant plus vers le jaune, ou parfois presque rouge.

  • Parodia comarapana montre des fleurs oranges teintés de rouge ou de rouille, mais parfois jaune et même rose.
  • Parodia mairanana est plus près de l'orange, ou rouge brique.
  • Parodia mairanana var. atra a un épiderme vert foncé avec des épines presque noire sur les jeunes aréoles.

Cultiver Parodia comarapana

Un vrai plaisir en culture, Parodia comaparana apprécie un sol drainant, de type terre à cactée (1/3 sable, 1/3 terreau et 1/3 terre de jardin) ou tout autre terre minérale drainante. Il aime une exposition lumineuse à ensoleillée en évitant, lors de la culture en plein air, les rayons trop brulants du soleil de midi.

Il demande des arrosages réguliers toute sa saison de croissance, éventuellement avec un peu d’engrais faible en azote (N) une fois sur deux. Il ne craint pas les longues précipitations lorsqu’il est cultivé dehors, tant que son sol en draine les excès.

Il peut donc être cultivé en serre, véranda, ou derrière une fenêtre bien éclairée, mais aussi en extérieur, et hiverné à l’abri du gel en hiver.

Il est rustique jusqu’à -4 °C sans humidité autour des racines.

Parodia comarapana fleurit très facilement, même lorsqu’il est jeune et encore petit. Mais pour induire sa floraison, ainsi que pour conserver une bonne santé, il devra subir une période de repos en hiver, au frais, entre 0 et 12°C. Si habituellement, la période de repos des cactus est complètement au sec, sans arrosages d’octobre à mars, Parodia comarapana nécessite, lui, un ou deux léger arrosages espacés durant l’hiver, ou éventuellement une brumisation du corps. En effet, les racines de Parodia comarapana ont tendance à mourir si elles sont conservées trop au sec.

Espèces et variétés de Parodia

Nombreuses espèces dans ce genre
Parodia mammulosa, aux grosses fleurs jaunes
Parodia ayopayana, une espèce aux côtes bien marquées
Parodia comutans, solitaire et colonnaire
Parodia gibbulosa, une espèce sphérique à l’apex laineux et fleurs jaunes

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Un jardin à mi-ombre Un jardin à mi-ombre

Une demande de Gilles Petit Je viens de créer un jardin d'ornement sur une des facades ( 4 fenêtres se partagent le mur à 1m20) de ma maison (Longueur de 8 mètres sur 1 à 2 m de largeur) , exposé...

Un carré de jardin Un carré de jardin

Une demande de Patrice BASSEZ J'ai un carré de jardin de 3.5*4.5m à aménager mais je ne sait quoi y mettre. Ce carré est relativement ombragé et il y a un moulin de 2m de hauteur en plein centre....

Vous aimerez...
Création d'un jardin

Création d'un jardin

Un jardin tout en longueur

Un jardin tout en longueur

Un jardin à mi-ombre

Un jardin à mi-ombre

Un carré de jardin

Un carré de jardin

Vos commentairesAjouter un commentaire