A LA UNE »
Pudding de chia

Seringat commun, Jasmin des poètes

Philadelphus coronarius est le seringat commun, un arbuste à la floraison blanc pur et au parfum envoûtant au point d’être nommé jasmin des poètes. Très robuste, plus que tolérant, il se transplante très facilement. Il devient ensuite résistant au sec.

Seringat commun, Jasmin des poètes, Philadelphus coronarius

Botanique

N. scientifique Philadelphus coronarius
Origine horticole
Floraison mai, juin
Fleurs blanc
Typearbuste d'ornement
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur1 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -30 °C
Exposition soleil, mi-ombre
Solfertile, argileux, limoneux ou calcaire
Acidité moyennement acide à basique
Humidité sec à légèrement humide
Utilisationmassif, lisière mi-ombre, bouquet
Plantationprintemps, fin d'été
Multiplicationbouture, marcottage
Seringat commun, Jasmin des poètes, Philadelphus coronarius

Philadelphus coronarius le seringat commun ou seringat des jardins est un arbuste au feuillage caduc, appartenant à la famille des Hydrangéacées, tout comme les hortensias. Il est originaire d’Europe et d’Asie Mineure. Le seringat commun appelé encore jasmin des poètes fut très cultivé tant sa floraison est belle et son parfum remarquable. Beau dans sa simplicité d’espèce, il a malgré tout une descendance horticole nombreuse, parfois à fleurs doubles et souvent moins parfumées.

Description du seringat commun

Philadelphus coronarius mesure environ 3 m de hauteur, pour 2,5 m de largeur. Il est fait d’un ensemble de branches basales et prend une silhouette naturellement arrondie.

Il produit des fleurs simples à 4 pétales blanc pur au bout arrondi égayé par de multiples anthères jaunes : ses corolles en coupe mesurent environ 4/5 cm de diamètre. Elles fleurissent en mai juin, durant plusieurs semaines. Elles attirent nombre d’insectes butineurs et exhalent un parfum intense et très agréable qui rappelle la fleur d’oranger.

Ses feuilles sont opposées, courtement pétiolées, au limbe lancéolé acuminé, crénelé sur la moitié distale, d’une couleur vert franc.

C’est une espèce merveilleuse, mais qui a été galvaudée : elle a malheureusement souffert d’une multiplication par graines sans précaution et l’espèce s’est malencontreusement souvent mélangée avec d’autres pour ne plus donner que des individus moins intéressants, notamment du point de vue du parfum et de la résistance à la sécheresse.

Un Philadelphus coronarius très ancien, probablement de souche pure et donc très odorant a ainsi une certaine valeur : il vaut la peine d’être maintenu et bouturé pour conserver cette espèce. Il est de plus extrêmement résistant au sec.

Quelques variétés :

  • Philadelphus coronarius ‘Aureus’ est un très vieux cultivar dont le feuillage sort en jaune chartreux au printemps, puis redevient vert comme les autres en été.
  • Philadelphus coronarius ‘Nanus’ ou ‘Pumilus’ nain, 120 cm, mais plutôt moins florifères.
  • Philadelphus coronarius ‘Variegatus’ moins vigoureux, montre un feuillage panaché de crème.
  • Philadelphus coronarius est aussi l’ancêtre de nombreuses autres séries de variétés horticoles : Philadelphus x lemoinei, Philadelphus x purpureomaculatus, Philadelphus x virginalis

Comment cultiver et utiliser le seringat commun ?

Philadelphus coronarius est très facile à cultiver, extrêmement rustique, il supporte n’importe quelle terre un tant soit peu drainante et fertile en matière organique. Il accepte les sols argilo-sableux, argilo-lomoneux et même calcaires.

Même s’il apprécie des terrains ordinaires ou frais, il devient très résistant à la sécheresse une fois enraciné, bien mieux que toutes autres espèces ou variétés.

Pour fleurir abondamment, il a besoin d’une exposition ensoleillée ou mi-ombre.

Sa transplantation est aisée, que ce soit à partir de racines nues en novembre ou à partir d’arbustes en pot plus tard ; il suffit pour le faire reprendre de ne pas oublier de l’arroser lorsqu’il fait sec la première année.

Il se prête à la haie libre, s’admire en isolé ou en arrière-plan. Un bouquet

de seringat commun est capable de parfumer toute une pièce.

Comment tailler le seringat ?

La taille n’intervient qu’après la floraison. Il peut être taillé de 1/3 de la longueur de ses branches. Parfois une taille de rajeunissement plus sévère est bienvenue s’il devient dégingandé.

Comment multiplier le seringat commun ?

Les boutures d’été à l’étouffée ou d’automne à talon reprennent presque toujours.

Espèces et variétés de Philadelphus

60 espèces dans ce genre

  • Philadelphus x virginalis, seringat virginal
  • Philadelphus purpureo maculatus, seringat ‘Belle Étoile’
  • Philadelphus inodorus, Philadelphus grandiflorus, seringat aux grandes fleurs et feuilles luisantes
  • Philadelpus mexicanus, seringat persistant
  • Philadelphus satstumi, un seringat japonais
  • Philadelphus purpurascens, seringat à calices pourpres, très parfumé
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Seringat, Jasmin des poètes, Philadelphus Seringat, Jasmin des poètes, Philadelphus

Le seringat mérite fort bien son appellation de "jasmin des poètes", c'est assurément un des arbustes les plus parfumés du jardin ! Intense et profond ce parfum de fleur d'oranger[...]

Jasmin à fleur de primevère, Jasmin primevère, jasmin de Chine, Jasminum mesnyi Jasmin à fleur de primevère, Jasmin primevère, jasmin de Chine, Jasminum mesnyi

Jasminum mesnyi, le jasmin de Chine ou jasmin primevère, est une plante arbustive sarmenteuse que l'on peut qualifier de semi-grimpante, appartenant à la famille des Oléacées. Elle est native...

Jasmin blanc, Jasmin officinal, Jasminum officinalis Jasmin blanc, Jasmin officinal, Jasminum officinalis

Qui a un jour croisé un jasmin en fleurs ne pourra jamais oublier son puissant parfum évocateur de lointaines contrées. Plante grimpante volubile à la croissance rapide, le jasmin officinal[...]

Jasmin étoilé d'Afrique, Jasmin sauvage étoilé, Jasminum multipartitum Jasmin étoilé d'Afrique, Jasmin sauvage étoilé, Jasminum multipartitum

Jasminum multipartitum, le jasmin sauvage étoilé ou le jasmin étoilé d'Afrique, est une plante subtropicale, semi-grimpante appartenant à la famille des Oléacées. Originaire d'Afrique du sud,...

Vos commentairesAjouter un commentaire