Polygale à feuilles de myrte, Polygala myrtifolia

Polygale à feuilles de myrte, Polygala myrtifolia

Botanique

Nom latin  : Polygala myrtifolia
Famille  : Polygalacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : mai à octobre
Couleur des fleurs  : pourpre, rose, blanche
Type de plante : plante méditerranéenne
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 m 50 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -2°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : tolérant mais drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, haie, potée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Polygala myrtifolia, le polygale à feuilles de myrte est un arbuste de la famille de Polygalacées. Originaire d’Afrique du sud, le polygale à feuilles de myrte y est distribué dans différents type de zones ouvertes, du massif dunaire jusqu’aux rebords des ruisseaux.

Polygala myrtifolia est une très belle plante ornementale attrayante pour sa floraison vive et durable et son feuillage persistant. Peu rustique, sa culture en pleine terre se limite au climat méditerranéen ou océanique doux. Ailleurs il est cultivé en conteneur, abrité du froid de l’hiver.

Description du polygale à feuilles de myrte

Polygala myrtifolia est un arbuste très ramifié aux branches souples de croissance rapide. Il peut atteindre une hauteur de 1,50 à 2 m de hauteur. Capable de se développer dans divers type de milieux, le polygale à feuilles de myrte est de forme assez variable. Les feuilles alterne et persistantes, habituellement ovale sont longues jusqu’à 5 cm. Mais il en existe une forme aux feuilles très allongées et étroites. De même, si le feuillage le plus courant est d’un beau vert profond, il peut varier en vert clair, et parfois en gris clair.

Les fleurs sont produites en courtes grappes nombreuse disposées régulièrement sur les parties jeunes des branches. De violettes à rose vif, parfois blanches, les fleurs à symétrie bilatérale rappellent les fleurs des pois, mais sont pourtant de structures différentes. Le calice montre 5 sépales pétaloïdes modifiés, et une corole plus réduite mais joliment frangée. Les fleurs sont hermaphrodites. Fécondées, elles produisent une petite capsule ailée. La floraison est important au printemps et plus sporadique jusqu’en octobre.

Culture du Polygala myrtifolia

Polygala myrtifolia est peu rustique : ses feuilles sont abimées quand la température descends sous -2°C, et l’arbuste est détruit en dessous de -5°C. Il peut être cultivé en pleine terre en climat méditerranéen ou océanique doux. Il est préférable dans ce cas de l’installer au printemps après les dernières gelées, puis de bien arroser au pied durant les 2 premiers étés, pour que les racines s’enfoncent en profondeur. Une fois bien repris, Polygala myrtifolia devient résistant à la sécheresse, et sera moins abimé par le gel, pourvu qu’il soit protégé des courants d’air glacé.

Il apprécie un sol drainant, moyennement riche, et une exposition ensoleillée à mi- ombre. En pot, Polygala myrtifolia demande un mélange de terre de jardin, de sable horticole et de terreau bien décomposé. Durant l’été, il apprécie des arrosages réguliers : au moins une fois par semaine, surtout s’il est placé en plein soleil. Il peut être hiverné en véranda ou serre froide, avec un apport d’eau plus parcimonieux.

Polygala myrtifolia ne nécessite pas particulièrement de taille, sauf si on veut en limiter la hauteur, ou l’obliger à se ramifier. La taille ne doit pas être trop sévère et se fait après le gros de la floraison, à la fin du printemps, jamais à l’automne. Les bougeons terminaux peuvent aussi être pincés pour l’obliger à se ramifier.

Multiplication du polygale à feuille de myrte

Par boutures de jeunes branches au printemps ou des branches semi-lignifiées en aout. Le succès n’est pas assuré.

Par semis. Les graines fraiches germent volontiers, semées dès la récolte. Les jeunes plants sont gardés protégés du gel pendant deux hivers et repiqués au printemps.

Espèces et variétés de Polygala

plus de 500 espèces dans ce genre, souvent originaires de régions chaudes
Polygala chamaebuxus, le polygale petit-buis
Polygala virgata, un grand arbuste aux fleurs violettes
Polygala fruticosa,au port arrondi
Polygala serpyllifolia, polygale à feuilles de serpolet, une herbacée française
Polygala myrtifolia 'Grandiflora' au feuillage clair
Polygala myrtifolia 'White Feathers' aux fleurs blanches

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Les plantes à feuilles flottantes Les plantes à feuilles flottantes

Qui ne connait pas le nénuphar, digne représentante de ces plantes de bassin aux feuilles flottantes. Les plantes dites "à feuilles flottantes" possèdent des feuilles posées à la surface de l'eau...

Précieuses feuilles mortes Précieuses feuilles mortes

Chaque année voit renaître l'élégant ballet des feuilles mortes dansant dans le vent, l'automne arrivant. Nul besoin de stresser à l'idée de les ramasser et de les brûler : vous allez pouvoir les...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Pierre (Lyon)
    Pourquoi mon polygala qui a été beau et a fleuri tout l'été a maintenant les feuilles qui changent de couleur en beige gris et plus de fleurs ?
    Répondre à Pierre
    Le 21/08/2016 à 11:59
  • Serge (Perpignan)
    J'ai planté un 2ème polygala en mars il était beau et fleuri, en juillet certaines branches ont jauni. Quelle est la solution à apporter ?
    Répondre à Serge
    Le 31/07/2016 à 11:13
  • Brigitte (Charente)
    J'ai un polygala myrtifolia acheté l'an passé que j'ai planté dans un bac sur façade exposée plein soleil. Il a été magnifique cet été puis il a fleuri de façon continue, par contre l'hiver à été doux mais pluvieux. Depuis deux mois il perd ses feuilles du bas mais continue à fleurir. Que dois-je faire ?
    Répondre à Brigitte
    Le 02/04/2016 à 16:13
  • Nadine (Charente maritime)
    J'ai un polygala depuis l'an dernier que j'ai mis en pleine terre ! Certaines branches sont assez longues par rapport au reste, puis-je les rabattre pour ne pas qu'il parte dans tous les sens ?
    Répondre à Nadine
    Le 04/03/2016 à 15:42
  • Barco (Haute corse )
    J’ai des polygalas en grands bacs mais je crois que le polygala n’aime pas trop l’eau. Par contre la plante ne craint pas les vents.
    Répondre à Barco
    Le 16/04/2015 à 19:04
    Bagheera (Haute corse)
    Effectivement la plante ne craint pas le vent, les miens sont assez exposés et ne souffrent pas. J'ai une haie qui prend de l'ampleur et je ne sais pas comment la tailler il faut attendre la fin de la floraison, parait-il mais je suis ennuyée car elle fleurit tout le temps ...que faire !!! Pour l'eau je les arrose assez souvent en été (forte chaleur) sinon la pluie, la rosée ou l'humidité me rendent bien service en hiver
    Répondre à Bagheera
    Le 28/09/2015 à 11:13