Le polygala, culture et entretien de cet arbuste à la floraison généreuse

Marc-Henry Doyon des pépinières Ripaud nous présente dans cette vidéo le polygala, une plante extrêmement florifère. Il détaille ici, les conseils de plantation et d'entretien de cet arbuste exceptionnel qui pourra aussi bien trouver sa place en pot qu'en pleine terre dans les régions les plus douces.

Je m'abonne 

Présentation du polygala

Le polygala (Polygala myrtifolia) ou polygale à feuilles de myrte, est une plante très intéressante par sa floraison généreuse de couleur violette qui s'étend sur une très longue période. Si la température convient à la plante, elle peut même fleurir toute l'année durant.

Originaire d'Afrique du Sud, le polygala présente une certaine résistance à la sécheresse, cependant il n'est pas très résistant au froid (-5°C), voilà pourquoi dans une grande partie de la France une culture en pot sera préférée.

Conseils de plantation du polygala

Lors de l'achat, l'arbuste est bien trop à l'étroit dans son pot ; chez le producteur, les conditions de culture et l'arrosage optimisé chaque jour le permettent, cependant, il sera impossible de reproduire ces conditions chez vous ; il faudra donc rempoter la plante au plus vite.

Pour cela, choisissez un pot deux fois plus grand que le pot d'origine. Il devra être percé en son fond afin de faciliter l’évacuation de l'eau en excès car le polygala n'est pas un nénuphar : s'il a les pieds dans l'eau il va mourir.

Ménagez au fond du pot une couche de drainage constituée par exemple de graviers qui sera recouverte d'une toile géotextile ou tissée, voire de chanvre, pour éviter que le terreau ne vienne coloniser les graviers et ainsi conserver un bon drainage.

Constituez un mélange à partir d'1/3 de terre végétale,1/3 de terreau de bonne qualité et 1/3 de compost. Le compost est une très bonne nourriture pour la plante, si vous ne le réalisez pas vous-même et que vous l'achetez dans le commerce, vérifiez bien sur le sac qu'il s'agisse de compost et non de terreau.

Rempotez de manière à recouvrir la motte actuelle d'un centimètre. Si la motte, et donc le tronc, sont trop enterrés, la plante sera sensible à de nombreuses maladies. Si au contraire, la motte est affleurante, alors elle va sécher avant que la plante n'ait pu coloniser son nouveau substrat.

Un paillage du pied évitera la pousse des herbes folles et un assèchement trop rapide du terreau.

Entretien du polygala

Au niveau de l'arrosage, la terre doit demeurer légèrement humide, jamais détrempée car cette plante déteste l'excès d'humidité au niveau des racines. La soucoupe n'est utile que pour éviter les salissures sur le sol de la terrasse ou du balcon, de l'eau ne doit pas y stagner en permanence au risque de tuer la plante.

La fréquence d'arrosage va dépendre de la température ; tout comme les humains, une plante devra être plus hydratée par temps sec et chaud que par temps froid et humide.

La terre sera donc maintenue légèrement fraîche. Pour ne pas faire d'erreur, il existe des petits réservoirs en terre cuite nommés ollas que l'on peut insérer dans le pot. En maintenant ce récipient toujours plein, la plante va pouvoir consommer juste ce dont elle a besoin.

Une plante a besoin de boire et de manger d'autant plus lorsqu'elle est cultivée en pot. Si vous avez mis un tiers de compost dans votre mélange de rempotage, la première année, cela devrait suffire. L'année suivante, si vous ne rempotez que tous les deux ans, réalisez un surfaçage avec une bonne épaisseur de compost (3 à 5 cm) qui sera étalé à la surface du mélange après avoir retiré le paillage.

Une taille est réalisable à l'aide d'une cisaille à la sortie de l'hiver si la plante se dégarnit quelque peu. Sachez qu'il est important de toujours laisser des feuilles sur les branches qui seront taillées. Si la plante est très dégarnie procédez en deux étapes légères : une première taille en fin d'hiver, puis une seconde en automne si le cœur est bien fourni.

Une plante dégarnie a souvent souffert d'un manque ou d'un excès d'eau, il est important de maintenir un bon équilibre au niveau des arrosages.

Cette plante est facile de culture car elle n'est sensible à aucun ravageur et à très peu de maladies. Seule une bactérie (Xylella fastidiosa) peut rapidement décimer ce bel arbuste. Le symptôme principal est un dessèchement des rameaux, la plante devra alors être détruite et brûlée. Seuls quelques cas on été signalés dans le sud de la France où cette bactérie tueuse d'oliviers est très surveillée.

Hormis cette maladie, qui demeure rare, cette plante est très facile à cultiver, son seul ennemi étant le froid, elle devra être hivernée dans une pièce lumineuse durant les périodes les plus froides de l'année. Dans les régions douces, un voile d'hivernage peut être utilisé si un coup de froid survient, mais seulement durant cette période car le polygala déteste être 'emballé' pendant une longue durée. Si vous utilisez un voile d'hivernage pendant un mois ou deux mois cela risque d'être fatal à la plante.

En pleine terre dans les régions méditerranéennes, le polygala sera planté en pleine terre et demeurera florifère tout au long de l'année sans soins particuliers ni arrosages réguliers car dans ces conditions, il résiste fort bien à la sécheresse, un fois bien installé.

Lire aussi
Polygale à feuilles de myrte, Polygala myrtifolia Polygale à feuilles de myrte, Polygala myrtifolia

Polygala myrtifolia, le polygale à feuilles de myrte est un arbuste de la famille de Polygalacées. Originaire d'Afrique du sud, le polygale à feuilles de myrte y est distribué dans[...]

La bulbine, facile de culture et d'entretien La bulbine, facile de culture et d'entretien

Jean-François Schwob de la pépinière Turcieflor nous présente la bulbine, une plante succulente à la floraison échelonnée durant toute la belle saison. Facile de culture et ne demandant qu'un...

Le Yuzu, culture et entretien du citron japonais Le Yuzu, culture et entretien du citron japonais

Marc-Henri Doyon des pépinières Végétal 85, présente le yuzu, un agrume du Japon très particulier et nous conseille sur sa culture et son entretien.

Polygale petit buis, Faux-buis, Polygala chamaebuxus var.grandiflora Polygale petit buis, Faux-buis, Polygala chamaebuxus var.grandiflora

Polygala chamaebuxus, le polygale petit buis est une plante vivace alpine aux feuilles persistantes de la famille des Polygonacées. Bien que ses fleurs ressemblent à celles des Fabacées, comme...

Vos commentairesAjouter un commentaire