Clématite de noël, Clématite fougère, Clématite à vrilles, Clématite cireuse

Clématite de Noël, Clématite cireuse, Clematis cirrhosa
Clématite de Noël, Clématite cireuse, Clematis cirrhosa

Botanique

Nom latin  : Clematis cirrhosa
Famille  : Renonculacées
Origine  : Bassin méditerranéen, Asie Mineure
Période de floraison : octobre à mars
Couleur des fleurs  : blanche, crème, jaune pâle, mouchetée ou non
Type de plante : plante grimpante
Type de végétation : plante vivace
Type de feuillage  : persistant ou semi persistant
Hauteur : 2 à 3,5 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -12°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : humifère et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : massif, mur, treillage, pergola, pot
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : boutures
Maladies et ravageurs : limaces/escargots, dépérissement des branches (champignon)

Clematis cirrhosa, la clématite cireuse ou clématite de noël, est une plante grimpante appartenant à la famille des Renonculacées. Elle est d’origine méditerranéenne, et peut se rencontrer en Espagne Corse et Sardaigne, ou aux Baléares, Maroc, Asie mineure… Cette large répartition implique une variabilité de la plante, et donc différentes variétés cultivées. Cette clématite a l’avantage d’offrir une floraison hivernale et parfumée.

Description de la clématite de Noël

Clematis cirrhosa forme une liane grimpante haute de 1 à 3,5 m. Ses feuilles sont opposées, elles sont composées de 3 folioles profondément dentées et irrégulières. La forme des feuilles est cependant variable en fonction de l’origine géographique de la plante, son âge et ses conditions de culture. Leur limbe est coriace, vert sombre et luisant en surface, plus clair dessous. Le feuillage est persistant, ou semi-persistant : elles chutent parfois dans la chaleur excessive pour se mettre en repos estival et reparaissent alors en fin d’été.

Les fleurs s’épanouissent en automne et hiver, d’octobre jusqu’à éventuellement mars. Les clochettes cireuses sont formées de 4 à 5 sépales de blanc crémeux à jaune pâle, certaines remarquablement pointillées de brun ou de pourpre à l’intérieur. Elles sont parfumées.

Fécondées par les insectes, elles produisent des akènes plumeux décoratifs.

Quelques variétés de Clématites de Noël

  • Clematis cirrhosa 'Jingle Bells', aux fleurs blanc pur
  • Clematis cirrhosa ‘Wisley Cream', blanc crémeux parfois verdâtre
  • Clematis cirrhosa 'Ourika Valley', un clone jaune pâle, très prolifique, provenant de la vallée Ourika
  • Clematis cirrhosa 'Freckles' superbes fleurs cireuses mouchetées de pourpre à l’intérieur
  • Clematis cirrhosa 'Lansdowne Gem', si mouchetée qu’elle en est presque rouge
  • Clematis cirrhosa var. balearica blanc crémeux moucheté de brun
  • Clematis cirrhosa ‘Winter Parasol’, mouchetée légèrement

Comment cultiver la clématite de Noël ?

Clematis cirrhosa est la clématite d’hiver la plus rustique. Elle est rustique jusqu’à -12 °C. Peut-être la forme issue des Baléares est plus fragile, mais certains cultivars sont notés pour résister jusqu’à -17 °C, cependant ces températures extrêmes auront tendance à détruire les boutons floraux. C’est pourquoi, en région froide, on installe la clématite à vrilles adossée à un mur orienté sud. Ainsi en hiver elle n’est ensoleillée que l’après-midi, ce qui limite les dégâts des gelées matinales et lui offre une exposition chaude et ensoleillée en été.

La clématite de Noël affectionne un sol drainant de ph moyen. Elle ne survit pas en sol gorgé d’eau en permanence. Plantée de préférence au printemps, elle demande généralement 2 années pour s’installer, devenant alors bien plus résistante à la sécheresse que bien d’autres clématites.

Elle est installée dans un sol meuble, la motte de terre presque à l’horizontale, pour que la base des tiges soit enterrée. Elle est arrosée lorsqu’il fait sec durant ses 2 premiers étés et apprécie un paillage sur ses racines.

Clematis cirrhosa ne nécessite aucune taille, si ce n’est pour ôter les branches mortes.

Comment multiplier la clématite de Noël ?

Tentez les boutures au printemps, en juillet ou en septembre, avec des rameaux matures, mais encore verts, sous plastique à l’étouffée, en limitant la surface foliaire.

Le semis est intéressant, mais les graines peuvent être à longues à germer. Les plantes fleurissent dans leur 2e ou 3e année.

Espèces et variétés de Clematis

Genre comprenant plus de 200 espèces, la plupart grimpantes

  • Clematis montana, clématite des montagnes
  • Clematis armandii, persistante et parfumée
  • Clematis rehderiana, autre clématite d’hiver
  • Clematis hieracifolia, une vivace herbacée…
  • Clematis alpina, aux fleurs légères et retombantes
  • Clematis patens, ‘Docteur Ruppel’, solide cultivar aux fleurs roses
  • Clematis macropetala superbe espèce aux fleurs retombantes
  • Clematis texensis, la clématite du Texas
Nos fiches
Lire aussi
Le sapin de Noël Le sapin de Noël

Les légendes et les traditions s'emmêlent autour du sapin de Noël. Popularisé en Alsace puis en Allemagne, le sapin de Noël brillamment décoré est aujourd'hui une institution dans pratiquement tous...

Des jardinières pour Noël Des jardinières pour Noël

Aujourd’hui, le décor de Noël s'ouvre vers l'extérieur ! Venue d'Europe du Nord, l'envie nous gagne de donner à nos fenêtres, façades et jardins leurs joyeuses parures de fête. Des concours...

Présentation de Noël Présentation de Noël

Noël approche, vous cherchez de belles présentations pour orner le centre de votre table le jour du réveillon ou simplement pour embellir votre intérieur ou encore pour offrir à vos proches. Alors...

La diversité méconnue des cactus de Noël La diversité méconnue des cactus de Noël

Je me souviens encore d’une plante qui m’avait émerveillé pendant mon enfance dans les années 60. Cette plante ornait vers Noël le salon de ma tante maternelle, aujourd’hui...

Vos commentairesAjouter un commentaire