Primevère candélabre orange, Primevère de Bulley

Primevère candélabre orange, Primevère de Bulley, Primula bulleyana

Botanique

N. scientifique Primula bulleyana
Famille Primulacées
Origine Asie
Floraison avril, mai
Fleurs orangée
Typeplante à fleur herbacée
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur50 à 70 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, -28°C
Exposition mi-ombre à ombre claire
Solargileux et humifère
Acidité acide à neutre
Humidité frais à humide
Utilisationmassif, bord de bassin, zone humide
Plantationprintemps ou automne
Multiplicationsemis
Primevère candélabre orange, Primevère de Bulley, Primula bulleyana

Primula bulleyana, la primevère de Bulley est une plante vivace de la famille des Primulacées. Le genre Primula comprend plusieurs centaines d’espèces de vivaces, dont beaucoup sont de véritables petits bijoux, de culture délicate. Mais en dehors des primevères hybrides du groupe polyanthus, très répandues en culture, certaines espèces sont plus originales et aussi faciles de culture, c’est le cas des primevères candélabres.

Primula bulleyana est une primevère candélabre orange, originaire d’Asie du sud-ouest, où elle croît dans les prairies humides, forêt fraiches ou au bord des cours d’eau. Facile à acclimater dans le jardin, Primula bulleyana est une excellente plante pour massif frais, et même humide.

Description de Primula bulleyana

La primevère candélabre orange est une plante vivace cryptophyte. Elle produit une rosette de feuilles basales qui apparaissent au printemps et disparaissent en hiver ; la primevère de Bulley est alors bien protégée sous le sol durant l’hiver. Primula bulleyana est une grande primevère : la rosette de feuilles est dense, les feuilles, allongées et sans pétioles, peuvent atteindre 10 à 25 cm de longueur. Le limbe, légèrement dentelé, est vert bleuté. Les jeunes feuilles centrales sont puinées, recouvertes d’une poudre blanche.

A la fin du printemps, plusieurs hampes florales émergent du centre de la primevère. Les hampes florales sont presque blanches de pruine, les tiges s’allongent puis fleurissent en un premier verticille de fleurs vives, aux boutons floraux rouges, contrastant avec les tiges et calices blancs. Les fleurs éclosent en une corolle plate d’un riche coloris abricot, de 2 cm de diamètre. Le centre de la hampe continue de s’élever et de produire un nouveau verticille de fleurs tous les quelques cm. Chaque hampe peut ainsi fleurir sur 5 à 7 anneaux de fleurs. Dont au moins 3 à 5 verticilles qui fleurissent simultanément. Cette primevère vivace s’élèvent lors de la floraison jusqu’à 70 cm de hauteur, ce qui en fait une plante vivace très présente et à la longue floraison, d’autant plus impressionnante lorsqu’elle est plantée en masse.

Les fleurs sont visitées par les insectes et sont pollinisées. Elles produisent de petites graines rondes qui murissent durant l’été

Cultiver Primula bulleyana

La primevère candélabre orange nécessite un sol de ph acide à neutre qui ne se dessèche jamais en été. Un sol détrempé argileux et compact ne lui fait pas peur. Plus le sol est riche de limon ou de compost, plus la primevère candélabre sera impressionnante.

Primula bulleyana est facile de culture : installée au printemps ou en automne, si la terre reste fraiche, elle s’adapte rapidement dans son nouvel environnement. Elle peut croître en ombre lumineuse, ou à mi- ombre, et même en plein soleil, si le sol est suffisamment humide.

Multiplier la primevère candélabre orange

La primevère de Bulley peut éventuellement être divisée lorsqu’elle est bien développée en plusieurs rosettes, mais plutôt que déranger une belle plante bien installée, il vaut mieux s’atteler au semis. D’ailleurs si de la terre nue est disponible autour de la plante, quelques semis spontanés peuvent apparaitre au printemps.

Pour une multiplication efficace, les graines sont récoltées dès qu’elles sont matures, puis conservées au frais et au sec. Elles sont semées en caissette en automne. Le semis est laissé dehors en hiver, le redoux du printemps induit une bonne germination. La primevère candélabre grandit assez vite, elle est capable de fleurir dès son deuxième printemps.

Espèces et variétés de Primula

400 espèces réparties dans tout l’hémisphère nord tempéré
Primula japonica, une autre primevère candélabre
Primula vialii, aux épis rouges et violets
Primula seiboldii, une espèce japonaise sélectionnée en multiples cultivars
Primula veris et Primula acaulis sont deux espèces françaises
Primula poissonii, une primevère candélabre aux fleurs roses

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Primevère à feuilles dentelées, Primevère de l'Himalaya, Primula denticulata Primevère à feuilles dentelées, Primevère de l'Himalaya, Primula denticulata

La Primevère denticulée, Primula Denticulata, est également connue sous le nom de primevère de l'Himalaya. Comme son nom l'indique, elle fait partie des primevères asiatiques qui trouvent leurs...

Primevère candélabre, Primula section candelabra Primevère candélabre, Primula section candelabra

Plante à la hampe florale érigée portant des fleurs toujours très colorées, la primevère candélabre est fort utile pour fleurir un emplacement ombragé où la terre se maintient bien humide. Une[...]

Coucou, Primevère officinale, Primula veris Coucou, Primevère officinale, Primula veris

Primula veris, dit coucou, ou encore Primevère officinale est certainement la primevère sauvage qui nous est la plus connue. On peut l'observer facilement dans les régions de terrain calcaire,...

Primevère des marais, Primevère de Vial, Primula vialii Primevère des marais, Primevère de Vial, Primula vialii

Voilà une plante qui se plaira tout particulièrement aux abords d'un bassin ou dans une zone humide du jardin. Rustique, la primevère de Vial se couvre en été de délicates[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire