Pulmonaire saupoudrée

Pulmonaire saupoudrée, Pulmonaria saccharata 'Mrs Moon'
Pulmonaire saupoudrée, Pulmonaria saccharata 'Mrs Moon'

Botanique

Nom latin  : Pulmonaria saccharata
Origine  : Europe centrale
Période de floraison : mars à juin
Couleur des fleurs  : bleu, rose, blanc
Type de plante : plante vivace à fleurs
Type de végétation : herbacée
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 20 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -34°C
Exposition  : mi-ombre à ombre légère
Type de sol : sol argileux, humifère
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : massif, bas des haies, pied des arbres et arbustes
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouturage, division, semis
Maladies et ravageurs : oïdium

Pulmonaria saccharata, la pulmonaire saupoudrée est une plante vivace de la famille de Boraginacées. Elle est originaire des zones boisées semi-ouvertes d’Europe et d’Asie. Elle est donc parfaitement rustique et offre un feuillage hivernal persistant et attrayant pour les zones ombragées du jardin, idéale pour les sous-bois. Ce beau feuillage s’égaille de nombreuses petites fleurs colorées au printemps.

Description de la pulmonaire saupoudrée

Pulmonaria saccharata forme une large rosette aplatie de feuilles longues de 25 à 30 cm, lancéolées. Le large limbe des feuilles est velu, vert grisâtre, maculé de taches de différente tailles argentées. La rosette de feuilles est capable de s’étaler sur 40 à 60 cm de large. Le feuillage est d’autant plus intéressant qu’il persiste en hiver. Il peut toutefois disparaitre en été s’il fait très sec.

La floraison démarre tôt au printemps, les fleurs produisent du nectar, précieuse source de nourriture pour les bourdons et les abeilles. Elles s’épanouissent de mars à juin. Les courtes hampes florales s’élèvent juste au-dessus du feuillage. Les fleurs tubulaires en grappe semblent souvent hésiter entre le rose et le bleu, en fonction de leur maturité. Selon les cultivars, la couleur des fleurs varie vers le rose ou vers le bleu, il existe même une forme lumineuse à fleur blanches.

Culture de la pulmonaire saupoudrée

Pulmonaria saccharata demande un sol qui reste frais à humide. Elle se plait particulièrement en sols lourds, de type argileux, enrichis de matière organique. C’est une excellente plante de sous-bois, à installer au pied des haies, ou sous les arbustes pour limiter le désherbage: elle ne se laisse pas envahir par les adventices. La pulmonaire saupoudrée supporte aussi le plein soleil si le sol reste humide, mais ses feuilles se fanent à la chaleur. Ailleurs, en lumière tamisée ou mi- ombre, elle reste toujours belle sauf en cas de sécheresse.

La pulmonaire saupoudrée devient sensible à l’oïdium en été, lorsque le sol devient trop sec. Si le feuillage est enlaidi par l’oïdium, les feuilles peuvent être coupées au ras de terre. La jolie rosette de feuille se renouvellera en fin d’été.

Les formes fertiles de Pulmonaria saccharata produisent facilement quelques semis spontanés. Le meilleur moment pour planter cette pulmonaire dans le jardin est le printemps ou mieux encore, la fin de l’été.

Multiplier la pulmonaire à feuilles saupoudrées

A la fin de l’été, les divisions de touffes ou les boutures de Pulmonaria saccharata sont de reprises faciles. Les divisions peuvent être faites aussi en été après la floraison si le sol est assez humide, ou avec des arrosages. Les divisions trop petites ou les boutures se développent mieux sous châssis froid le premier hiver.

Les graines sont semées dès leur maturité. Elles germent au printemps lorsque la température s’élève à 10-15°C. Les graines doivent connaitre les températures chaudes de l’été, puis le froid de l’hiver avant de germer avec le redoux du printemps. C’est pourquoi guetter et apprendre à reconnaitre les semis spontanés est parfois plus simple.

Espèces et variétés de Pulmonaria

14 espèces de vivace
Pulmonaia officinalis, la pulmonaire commune
Pulmonaria longifolia, la pulmonaire à longues feuilles
Pulmonaria rubra, aux feuilles presque glabres
Pulmonaria saccharata ‘Blue Moon’, avec des boutons roses qui s’épanouissent en violet
Pulmonaria saccharata ‘Sissinhust’, aux fleurs blanches
Pulmonaria saccharata ‘Silvaredo’, aux feuilles gris givré
Pulmonaria saccharata ‘Leopard’, feuillage maculé de grosses taches et fleurs roses

Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire