Rebutia krainziana

Rebutia krainziana est un beau petit cactus florifère, aux courts aiguillons pectinés, donc qui ne pique pas. Il est assez facile à cultiver et fleurit tôt au printemps. Sa forme Nuda, aux feuilles vestigiales est tout à fait extraordinaire.

Rebutia krainziana

Botanique

N. scientifique Rebutia krainziana
Synonyme Rebutia marsoneri var Krainsania
Origine probablement horticole, sinon d'Argentine comme Rebutia marsoneri
Floraison printemps
Fleurs rouge, rose, blanc rarement jaune
Typecactus
Végétationvivace
Feuillage pas de feuilles
Hauteur15 cm avec l'âge

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -4 °C
Exposition mi-ombre à ombre très lumineuse
Soldrainant et plutôt minéral
Acidité neutre
Humidité normal en été, sec en hiver
Utilisationculture en pot, bord de fenêtre, véranda, serre hors gel, extérieur en en été
Plantationprintemps, été
Multiplicationbouture de rejet, semis
Rebutia krainziana

Rebutia krainziana est un petit cactus globuleux appartenant à la famille des Cactacées. Rebutia krainziana n’a jamais été retrouvé dans la nature, on pense que c’est un cultivar ou une variété horticole de Rebutia marsoneri, découvert par un amateur de cactées allemand. Rebutia marsoneri est un Rebutia épais, aux grandes fleurs jaunes, originaire de la province de Jujuty, située en Argentine.

Rebutia krainziana, un cactus qui ne pique pas, beau et peu encombrant, facile à cultiver même dans la maison, s’est évidement répandu en culture.

Description de Rebutia krainziana

Rebutia krainziana est un petit cactus en forme de boule, dont l’apex est déprimé, assez large pour le genre. Son corps, sphérique à cylindrique, peut dépasser les 10 cm de large. Comme nombre de Rebutia, il produit avec l’âge quelques rejets, mais sans être particulièrement proliférant ; de plus, la plupart des rejets finissent par se désolidariser plus ou moins du plant mère.

Ses aréoles, souvent blanches, sont disposées en spirale, portées sur des tubercules (petits monticules géométriques). Elles portent des aiguillons courts à très courts (quelques millimètres), souvent blancs, qui se dirigent presque parallèlement à l’épiderme, mais jamais vers l’extérieur, ce qui fait que ce cactus porte une « grille » d’aiguillons qui protège l’épiderme, mais ne pique pas : des aiguillons dits « pectinés ».

Les fleurs apparaissent au printemps ; Rebutia krainziana est sans doute le rebutia dont la floraison est la plus précoce. Ses fleurs en entonnoir s’ouvrent largement, mesurant de 3,5 à 4 cm, bordées de tépales larges, rouges, orange, ou plus rarement jaunes ou blanches, riches d’étamines jaunes. Ces fleurs se développent à partir d’aréoles déjà anciennes, vers la mi-hauteur, et laissent visible les magnifiques apex creux et spiralés : le tout est particulièrement esthétique.

Autogames, les fleurs produisent ensuite de petits fruits orangés (4 mm environ) libérant de petites graines sombres en séchant.

Variété de Rebutia krainziana

  • Rebutia krainziana f. nuda ou f. inermis est une forme qui mérite une attention particulière. En effet, ses aréoles sont quasiment dépourvues d’aiguillons : les petites boules vertes sont nues, seuls les tubercules géométriques en dessinent la surface avec un apex extraordinairement beau où 2 spirales denses et parfaites se croisent. En fait, cette forme fait réapparaître de minuscules feuilles vestigiales triangulaires qui couvrent les aréoles, un caractère ancestral du temps où les cactus avaient encore des feuilles. Avec le soleil direct, son épiderme se teinte de pourpre. Ses larges fleurs sont rouge profond.
    Bien sûr, ce cactus à l’épiderme nu devra être préservé des chocs, brûlures et limaces.

  • Rebutia krainziana f. nuda cristata est la même forme que précédemment , nue, mais poussant en forme de crête.

  • Rebutia krainziana var albiflora fait un très beau cactus car ses courtes épines sont blanc immaculé, parfaitement pectinées et créent un très beau contraste sur son épiderme sombre. Ses fleurs, nombreuses, sont blanches, un peu crémeuses.

Comment cultiver le cactus Rebutia krainziana ?

Rebutia krainziana se cultive aisément en pot avec trou(s) de drainage et hors gel (même si quelques pointes à -4°C sont tolérables.

On lui offre un substrat de type terre à cactus (1/3 terre franche/1/3 terreau bien décomposé/1/3 sable ou gravier). Cependant une terre franche, bien minérale et pas excessivement lourde peut convenir aussi, tant qu’on la laisse sécher complètement entre 2 arrosages.

Arrosage : ce petit cactus globulaire est en croissance d’avril à fin septembre, et en repos végétatif le reste de l’année. Il n’est arrosé que pendant la saison de croissance de préférence régulièrement pour lui permettre de grandir et fleurir. La terre du pot doit être arrosée en profondeur, puis laisser sécher complètement avant l’arrosage suivant.

Lumière : Rebutia krainziana peut croître en ombre claire, mi-ombre ou plein soleil, mais en faisant attention de l’y mettre progressivement au printemps, car son épiderme visible peut facilement brûler et encore davantage celui de la forme nue inermis.

Il peut donc être cultivé dans la maison près d’une fenêtre, en véranda, en serre non gélive ou encore dans une pièce de la maison fraîche en hiver et dehors en plein air pendant la saison de croissance. Dans ce cas, il doit être sorti à l’ombre pendant quelques jours, puis au soleil protégé d’un voile ou d’une feuille de papier fine (ex papier journal ou blanc) encore quelques jours et enfin, au soleil direct : il lui faut le temps de produire des pigments rougeâtres pour supporter le plein soleil.

Saison de repos : la dormance de Rebutia krainziana en hiver est indispensable pour qu’il ne s’étiole pas et pour qu’il fleurisse au printemps. En effet, une période froide complètement au sec permet l’induction florale. Il n’est donc pas arrosé du tout entre octobre et mars. Si possible , il sera installé dans un endroit plus frais entre 1 et 12 °C ( garage, véranda).

La lumière a peu d’importance en hiver, car le cactus est en repos.

Rempotage  et engrais : un rempotage annuel ou bisannuel vaut tous les apports d’engrais. Bien que plus favorable au printemps avant le redémarrage des arrosages, ce rempotage est possible jusqu’en août. Il est indispensable si vous avez acheté un rebutia issu de culture intensive - il est alors dans du terreau pur - il faut alors débarrasser les racines de ce terreau. Contrairement aux plantes à feuilles, pas d’arrosage immédiat, ni dans les 5 jours, pour permettre aux racines de cicatriser avant un nouvel apport d’eau.

Si vous manquez de temps ou de terre adaptée, un engrais NPK équilibré peut être apporté une fois par mois ; mais attention trop d’engrais  gonfle le cactus et le rend plus fragile.

Multiplication

Les graines sont amusantes à faire germer au printemps. Elles sont semées en surface et maintenues sur un susbtrat humide à 20/25 °C.

Les rejets de Rebutia krainziana se séparent assez facilement surtout lors du rempotage.

Espèces et variétés de Rebutia

Une quarantaine d’espèces

  • Rebutia deminuta, petite espèce aux fleurs rouge vif
  • Rebutia aurantiaca, aux fleurs orange
  • Rebutia heliosa, presque sans aiguillons
  • Rebutia aureiflora, aux fleurs jaune orangé
  • Rebutia (Sulcorebutia) rauschii, au corps vert bleuté
  • Rebutia torquata, au corps plus cylindrique
  • Rebutia senilis, de culture très facile
  • Rebutia muscula, le cactus petite souris
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Rebutia perplexa Rebutia perplexa

Rebutia perplexa est un cactus très florifère originaire de Bolivie. Il fait partie de la famille des Cactacées. Ce petit cactus, aujourd'hui rattaché aux Rebutia faisait partie auparavant du...

Rebutia heliosa Rebutia heliosa

Rebutia heliosa est une espèce rare de petit cactus globulaire qui ne pique pas. Elle appartient à la famille de Cactacées, et est parfois trouvée sous le nom latin Aylostera[...]

Cactus à couronne rouge, Rebutia minuscula Cactus à couronne rouge, Rebutia minuscula

Rebutia minuscula est certainement le cactus le plus facile à faire fleurir. Cette petite boule à la floraison remarquable et peu piquante est le cactus idéal à cultiver dans la[...]

Cactus petite souris, Rebutia muscula Cactus petite souris, Rebutia muscula

Rebutia muscula ou Aylostera muscula, le cactus petite souris, doit son nom charmant à sa douce fourrure blanche. C'est un cactus miniature et proliférant, non piquant, qui exhibe de jolies[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire