Palmier bambou, Palmier chinois

Rhapis excelsa, le palmier chinois ou palmier bambou est une plante d’intérieur, un palmier d’appartement facile à entretenir : il est fiable, non piquant, tolérant et très élégant avec ses multiples tiges étroites et cannelées.

Palmier bambou, Palmier chinois, Rhapis excelsa dans un jardin

Botanique

N. scientifique Rhapis excelsa
Origine Asie subtropicale
Floraison été
Fleurs verdâtre/rosée
Typepalmier, plante d'intérieur
Végétationarbustive
Feuillage persistant
Hauteur1 min 50 à 3 m dans un jardin

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -3 °C minimum
Exposition ombragée
Solriche et humifère, aérée
Acidité acide à neutre
Humidité normal à sec
Utilisationplante d'intérieur, extérieur en zone très peu gélive
Plantationprintemps
Multiplicationsemis, division
Palmier bambou, Palmier chinois, Rhapis excelsa dans un jardin

Rhapis excelsa, le palmier chinois ou palmier bambou est un petit palmier subtropical appartenant à la famille des Arécacées. Il est d’origine asiatique, probablement du Vietnam, éparpillé au milieu des forêts sèches et peut-être de Thaïlande, cependant introduit et cultivé depuis des siècles en divers pays asiatiques, on ne peut être sûr de son exacte origine sauvage. Petit, touffu et tolérant, le palmier bambou fait une excellente plante d’intérieur. Sa faible rusticité limite sa culture en pleine terre sur le contour méditerranéen.

Appelé également palmier chinois, Rhapis excelsa ne doit pas être confondu avec le palmier de Chine qui est un Trachycarpus fortunei.

Description du palmier bambou

Rhapis excelsa a deux caractéristiques qui expliquent son nom vernaculaire de palmier bambou :

  • il produit plusieurs tiges feuillées à partir d’un rhizome traçant (assez court), créant une petite colonie de palmier fin.
  • son stipe, étroit (1,5 à 3 cm d’épaisseur), couvert de gaines foliaires persistantes, est segmenté en nœuds et entre-nœuds.

Haut de 1,5 m à 2 m en intérieur, et de 3 à 5 m en culture extérieure, le palmier chinois se développe en touffe étroite, mais avec une croissance lente.

Ses feuilles palmées sont divisées en 2 à 13 segments, plus ou moins larges, dentelés à leur extrémité. Ces segments mesurent au maximum 7 cm de large sur 40 cm de long.

Les inflorescences sont rares en intérieur, apparaissant entre les feuilles. Elles sont longues de 32 à 35 cm, ramifiées, portant de petites fleurs tubulaires verdâtres. Les fruits ronds sont jaunes et mesurent moins d’un centimètre.

Tout un monde de palmier Bambou chez les japonnais

Les Japonais se sont passionnés au fil des siècles pour ce végétal et ont sélectionné près d’une centaine de cultivars de palmiers bambous, souvent rares.

Des variétés naines ou miniatures

Des variétés de Rhapis excelsa naines ou miniatures (encore plus petits) en une gamme appelée ‘Lady palms miniatures’, certains ne mesurant qu’une trentaine de centimètres de hauteur.

Ex de palmiers nains : Rhapis excelsa ‘Koban’, à feuilles larges, ‘Daruma’ feuilles standard, ‘Tezan’ à feuilles courbées et croissance plus rapide…

Ex de miniatures :Gyokuho’ et ‘Kodaruma’, qui sont de véritables bonsaïs !

Des feuillagaes panachés

Les Rhapis excelsa ‘Variegata‘ regroupent des plantes de taille standard, des nains, ou même des miniatures, aux feuilles joliment panachées de jaune, crème ou vert pâle, selon les individus. Certains sont vraiment magnifiques, très lumineux.

Comment cultiver le palmier bambou ?

Rhapis excelsa est une bonne plante d’appartement, car il vit à l’ombre (ou avec seulement du soleil le soir ou le matin) et se montre assez peu sensible aux cochenilles.

Il accepte une grande gamme de température, mais sa culture en pleine terre dehors est limitée  par le gel : son feuillage s’abime à partir de 3 °C ; jusqu’à -6 °C, son rhizome souterrain repousse de souche, mais demande 3 années ensuite pour refaire une plante haute de 150 cm.

Le palmier bambou est cultivé dans un terreau humifère mélangé avec quelques poignées de sable. Il sera arrosé à l’eau non calcaire, régulièrement, mais en laissant la terre sécher sur la moitié entre chaque arrosage. Il croît lentement et un peu d’engrais peut être ajouté, faiblement dosé et une fois par mois. L’hiver est une période ou les arrosages sont espacés.

Des taches brunes sur le feuillage sont signe d’un surplus d’eau.

Rhapis excelsa aime une atmosphère légèrement humide. Lorsqu’il souffre d’une atmosphère trop sèche, la pointe de ses feuilles grille. Il ne doit pas être placé trop près du chauffage en hiver. Pour y remédier, il peut être vaporisé régulièrement (une fois par jour) à l’eau douce uniquement, sinon son feuillage sera taché de dépôts de calcaire.

Ce palmier est rempoté au printemps tous les 3 ans dans un pot plus grand, en évitant de trop bouleverser ses racines.

Comment multiplier Rhapis excelsa ?

Le palmier bambou se multiplie par division de rhizome, au printemps, en profitant d’un rempotage.

Les graines germent au chaud et à l’humidité dans un terreau tourbeux.

Espèces et variétés de Rhapis

  • Rhapis humilis, légèrement plus rustique
  • Rhapis multifida, aux folioles plus fines
  • Rhapis subtilis de Thaïlande
  • Rhapis laosensis, une espèce un peu plus petite
Lire aussi
Palmier chanvre, Palmier de Chine, Palmier moulin, Trachycarpus fortunei Palmier chanvre, Palmier de Chine, Palmier moulin, Trachycarpus fortunei

Palmier de Chanvre ou palmier de Chine, Trachycarpus fortunei est l'une des espèces de palmier les plus rustiques que l'on peut acclimater même sur la moitié nord de la France.[...]

Palmier de Formose, Palmier de Taiwan, Palmier à sucre nain, Arenga engleri Palmier de Formose, Palmier de Taiwan, Palmier à sucre nain, Arenga engleri

Arenga engleri, le palmier de Formose est un palmier de petite taille, appelé parfois palmier à sucre nain, en référence à Arenga pinnata, producteur de sucre roux. Il appartient à[...]

Palmier bambou du Costa Rica, Chamaedorea costaricana Palmier bambou du Costa Rica, Chamaedorea costaricana

Chamaedorea costaricana, le palmier bambou du Costa-Rica, est un petit palmier subtropical appartenant à la famille des Arécacées. Il est originaire des forêts chaudes et humides du Honduras, de...

Palmier sombrero, Palmier de Porto Rico, Palmier à chapeau, Sabal causiarum Palmier sombrero, Palmier de Porto Rico, Palmier à chapeau, Sabal causiarum

Sabal causiarum, le palmier sombrero est un magnifique palmier rustique, dans le genre solide et massif. Très lent à se développer en pot, en pleine terre c'est l'espèce de sabal[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire