Rosier musqué, Rose musquée

Rosier musqué, Rose musquée, Rosa moschata

Botanique

Nom latin  : Rosa moschata
Synonymes  : Rosa moschata var. nastarana, Rosa pissartii
Famille  : Rosacées
Origine  : Asie ou Moyen-Orient
Période de floraison : juin jusqu'aux gelées
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : rosier botanique
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 2 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -19 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : argilo-siliceux
Acidité du sol  : acide
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : haie, massif, collection
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : boutures, marcottes, semis

Rosa moschata, le rosier musqué est une espèce botanique de rosier appartenant à la famille des Rosacées. Introduit en Europe certainement avant le 16e s, l’origine de Rosa moschata est relativement trouble puisque l’espèce originale semble avoir disparu, ou a besoin d’être redécouverte. On le pense natif d’une zone méditerranéenne, ou du Moyen-Orient, voire même d’Asie.

La rose musquée n’existe actuellement à priori plus que sous des variétés proches de l’espèce sauvage. Cependant nombre de rosiers modernes ont une ascendance dans cette espèce. C’est un parent par exemple des roses noisettes.

Description de Rosa moschata

La rose musquée croît sur un buisson large, aux branches arquées atteignant les 3m 50 de longueur. Il peut être menée en arbuste, petit arbre, ou palissé sur un support. Ses tiges sont assez peu épineuses ; ses feuilles sont composées de 7 folioles assez grands, d’un vert soutenu. Elles sont caduques.

Les fleurs apparaissent groupées de juin jusqu’aux gelées. Simples, pour les individus les plus proches de l’espèce, elles montrent 5 à 9 pétales souvent arrondis, blanc à crème, parfois rosés. Chaque corolle met joliment en valeur les nombreuses étamines jaunes. La rose musquée est caractérisée par son puissant parfum et sa floraison étalée.

Les grappes de fleurs se transforment en grappes de fruits, ovoïdes, un peu allongés, rouge vifs.

Cultiver les roses musquées

Les variétés de Rosa moschata ne manquent pas de charme, que ce soit avec leurs fleurs simples ou semi-doubles. Non seulement, il est florifère, mais il fleurit sur une longue période. Ce rosier demande une exposition ensoleillée à mi- ombre, là où il recevra de la chaleur, si possible un peu abrité des pluies en climat humides.

Le sol doit être acide, au ph inférieur à 6,5 et drainant. C’est un rosier qui supporte d’avantage la sécheresse que les pluies continuelles. C’est pourquoi, même si le rosier musqué résiste à des températures très basses, telles que -19 °C, de longs mois humides peuvent lui être fatals. Il supporte cependant un sol humide ou une couverture neigeuse durant un peu plus d’un mois.

La rose musquée est installé en automne dans les régions chaudes, et plutôt au printemps dans les climats froids et plus humides.

Rosa moschata supporte la taille, sans qu’elle soit obligatoire, si ce n’est pour rajeunir les branches, ou le former.

Multiplier le rosier musqué

Le bouturage (à l’étouffé en été), le marcottage, ou la récupération d’une branche racinée, permettent conserver les caractéristiques des variétés.

Pour les formes les plus naturelles, on peut aussi semer les graines contenues dans les cynorhodons (fruits). Les graines germent après avoir subi plusieurs cycles de chaud et de froid : une germination parfois étalée sur 2 années. On peut accélérer le processus par des passages au réfrigérateur (3 mois) alternant avec des passages à 20 °C. Les graines sont enfermées dans un sac plastique sur du papier ménager humide, et régulièrement inspectées afin de repiquer celles qui germent.

Espèces et variétés de Rosa

150 espèces et des milliers de cultivars
Rosa banksia, le rosier de Banks
Rosa rugosa, à gros fruit
Rosa palustris, pour sol humide
Rosa gigantea, de 30 m de hauteur parfois
Rosa rubiginosa, l’églantier rouge
Rosa  foetida, le rosier fétide
Rosa rubiginosa, l’églantier rouge
Rosa hugonis, aux fleurs jaunes
Rosa pimpinellifolia, le rosier pimprenelle
Rosa wichuraiana, le rosier de Wichura
Rosa moschata var. nastarana, rosier musqué de Perse
Rosa moschata ‘Umbrella’, large corolle aux pétales très arrondis
Rosa moschata ‘Cornelia’ , fleurs semi- doubles roses
Rosa moschata ‘Eva’,  fleurs rose très vif au cœur blanc
Rosa  moshata ‘Floribunda’, très florifère
Rosa moschata ‘Automnalis’, fleur blanches et simples, aux pétales ronds

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Histoire de la rose et du rosier (suite) Histoire de la rose et du rosier (suite)

Suite de l'histoire de la rose et du rosier ... » Histoire de la rose et du rosier En 1700, l’arrivée de rosiers de Chine et de Japon bouleversa la culture de la rose en France. En quelques...

Histoire de la rose et du rosier Histoire de la rose et du rosier

Dans tout l’hémisphère nord, l’histoire de la rose remonte à la nuit des temps. Reine du jardin à juste titre, la rose est un joyau que les jardiniers ont façonné patiemment de...

La plantation d'un rosier La plantation d'un rosier

Comment et quand planter un rosier ? Cela varie selon le type type d'achat, en conteneur ou à racines nues. Quand planter un rosier ? Les rosiers en conteneur peuvent être plantés pratiquement...

Creer une nouvelle variété de rose Creer une nouvelle variété de rose

Si vous avez l'âme d'un apprenti sorcier et que vous aimez les surprises, n'hésitez pas à tenter de créer une nouvelle variété de rose. La technique demande un peu de savoir-faire et beaucoup de...

Vos commentairesAjouter un commentaire