Saxifrage musquée

Saxifraga moschata ‘Cloth of Gold’ au feuillage doré
Saxifraga moschata ‘Cloth of Gold’ au feuillage doré

Botanique

Nom latin  : Saxifraga moschata
Famille  : Saxifragacées
Origine  : Europe, Asie
Période de floraison : juillet-août
Couleur des fleurs  : jaune pâle
Type de plante : plante de rocaille, plante alpine
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 8 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -19°C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : pauvre et drainant
Acidité du sol  : basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : rocaille, potée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Saxifraga moschata, la saxifrage musquée, est une plante vivace alpine, originaire d’Europe et d’Asie. Cette petite plante se rencontre d’ailleurs dans nos Alpes françaises en moyenne et haute altitude. Elle se développe sur les pelouses alpines jusqu’ à 3200 m, profitant des fissures des rochers pour s’accrocher et trouver l’humidité dont elle a besoin.

Saxifraga moschata est une plante très compacte, particulièrement adaptée aux dures conditions climatiques de la montagne. Cela en fait une jolie plante de rocaille, peut-être un peu délicate de culture, à la portée cependant de l’amateur qui tient compte de ses besoins.

Description de la saxifrage musquée

Saxifraga moschata se montre sous forme de petits coussinets aplatis, aux feuilles bien vertes et réunies en rosettes denses, serrées les unes contre les autres. Cette espèce est relativement variable, elle montre des feuilles longues de 3 à 10 millimètres, plus ou moins profondément divisée par 1 ou 2 lobes latéraux. La hampe florale s’élève du centre des rosettes de feuilles jusqu’à une dizaine de centimètre au plus et porte 1 à 5 petites fleurs jaune pâle, d’un peu moins d’un centimètre de large. La longue floraison se poursuit par la production de fines graines. Bien que la croissance en coussin de la saxifrage musquée soit relativement lente, elle peut s’étaler sur 25 cm de large, en épousant les contours des pierres de son environnement.

Culture de Saxifraga moschata

La saxifrage musquée, est avant tout une plante alpine, que l’on cultive en rocaille. Assez délicate de culture, elle se maintient en tenant compte de deux facteurs importants: le drainage, et une exposition lumineuse, protégée du soleil brulant de midi. En effet, Saxifraga moschata aime pousser parmi les pierres. Ses racines très développées craignent l’humidité stagnante ainsi que la surchauffe due au soleil. Elles ne doivent ni tremper dans l’eau, ni se dessécher. La saxifrage musquée est cultivée en auge ou en hauteur sur une rocaille pierreuse. Le substrat qui l’accueille doit être au minimum à 50 % minéral. Le mélange peut contenir des graviers et du sable, ajoutés à une petite part de terreau et de terre de jardin. Les pierres calcaires sont bienvenues.

Pour éviter à la saxifrage de bruler en été, on la soumet à une exposition orientée nord ou est, ou encore si c’est impossible, on lui aménage l’ombre d’un rocher pendant les heures les plus chaudes de la journée. Les racines de Saxifraga moschata peuvent être gardées au frais également lorsqu’elles se développent dans une fissure entre deux grosses pierres.

Durant la première année de culture, un arrosage le soir une fois par semaine va aider les racines à s’enfoncer dans le substrat.

Multiplication de la saxifrage musquée

Par semis. Les graines doivent connaitre le froid de l’hiver avant de germer au printemps quand la température atteint 5 à 12 °C.

Par bouture de rosette. Les petites rosettes de saxifrage sont séparées du pied mère en automne et maintenues sur du sable humide durant l’hiver, avec éventuellement quelques pulvérisations en guise d’arrosage.

Le saviez-vous ?

Saxifraga moschata, la saxifrage musquée peut être confondue facilement avec son proche parent Saxifraga exarata, la saxifrage sillonnée. Celle-ci lui ressemble par le port de la plante et par les fleurs. La distinction se fait grâce aux petits sillons visibles sur les feuilles de Saxifraga exarata. Saxifraga moschata, dépourvue de sillon est en fait une probable sous-espèce, appelé par les puristes Saxifraga exarata subsp moschata.

Espèces et variétés de Saxifraga

environ 450 espèces d’annuelles ou vivaces
Saxifraga fortunei, une saxifrage d’ombre
Saxifraga longifolia, belle espèce pyrénéenne
Saxifraga moschata ‘Cloth of Gold’ au feuillage doré

Nos fiches
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire