Dendrobium speciosum

Dendrobium speciosum

Botanique

N. scientifique Dendrobium speciosum
Synonyme Thelychiton speciosus
Origine Australie
Floraison hiver, printemps
Fleurs crème à jaune
Typeorchidée tropicale
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur40 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité gélive, 2°C minimum
Exposition ensoleillée
Solmélange drainant et aéré
Acidité acide
Humidité humide en dehors de la période de repos
Utilisationserre, véranda, fenêtre très lumineuse
Plantationprintemps
Multiplicationkeiki, bouturage, culture in vitro
Dendrobium speciosum

Dendrobium speciosum est une orchidée tropicale originaire d’Australie. Dans cette grande famille des Orchidacées, les dendrobiums sont sans doute le genre le plus hétérogène, ce qui fait qu’une restructuration de la taxonomie des Dendrobium est en court, plaçant ce Dendrobium dans un autre genre : il est ainsi appelé Thelychiton speciosus. Il reste cependant encore Dendrobium speciosum pour beaucoup d’orchidophiles. Pour compliquer encore les affaires, Dendrobium speciosum est très largement réparti sur le continent australien : il en découle une grande diversité de forme, des sous-espèces qui tendent à être reconsidérées en de nouvelles espèces !

Dendrobium speciosum est une orchidées épiphyte ou lithophyte, c’est une espèce plutôt facile à cultiver.

Description de Dendrobium speciosum

Dendrobium speciosum est une orchidée de grand développement, ses cannes renflées à la base, épaisses de 4 à 6 cm atteignent 60 cm de hauteur, parfois au-delà. Les cannes s’affinent puis sont couronnées de 2 à 5 feuilles épaisses et coriaces, d’un aspect de cuir, longues jusqu’à 40 cm. Ces feuilles peuvent persister sur la plante durant 12 ans. Les fleurs sont assez petites, entre 2,5 et 4 cm, crème à jaunes, cireuses, au labelle mouchetée de pourpre, parfumées. Elles sont d’autant plus petites qu’elles sont nombreuses. Chaque épi peut porter jusqu’à 60 fleurs et même parfois bien davantage.

La croissance de Dendrobium speciosum est sympodiale. Les nouvelles cannes poussent à partir de la base des anciennes, au printemps, se développent durant l’été, puis stoppent définitivement leur croissance. Elles murissent durant la fin d’été. En fin de repos hivernale, ces nouvelles cannes développent les épis floraux.

Cultiver Dendrobium speciosum

Ce dendrobium est assez facile à cultiver car il supporte une grande fourchette de température : de 2 à 45 °C ; de même ses pseudobulbe épais, ainsi que ses feuilles coriaces le rendent moins sensible au manque d’eau. Sa culture est possible en intérieur à condition qu’il dispose de soleil direct. Il peut éventuellement être cultivé à l’extérieur de mai à octobre, puis rentré pour l’hiver.

Rempoter son dendrobium

Dendrobium speciosum est planté dans un pot serré contenant de l’écorce de pin, mélangée à des débris de pouzzolane, ou de la vermiculite. Le substrat doit être aéré et sécher rapidement entre 2 arrosages. Ce substrat souvent humide se décompose à la longue. Le dendrobium est rempoté environ tous les deux ans à 3 ans, au moment où les racines des nouvelles poussent se limitent à 1 à 2 cm de long. Le mélange vendu tout fait pour orchidée contient trop de tourbe pour cette espèce.

Besoins en lumière

L’éclairage doit être le plus important possible, ente le soleil voilé et le plein soleil : une plante en bonne santé qui ne fleurit pas manque de lumière. Dendrobium speciosum supporte le plein soleil du moment qu’on l’y expose de façon progressive au printemps, en voilant les premiers rayons du soleil quelques jours. En hiver, il est exposé derrière une fenêtre ensoleillée sans voilage.

Arrosages et humidité atmosphérique

Dendrobium speciosum apprécie une atmosphère humide entre 70 et 90 % d’humidité. la plante est vaporisée à l’eau douce, ou proche d’une source d’humidité : plateau d’où l’eau s’évapore, microclimat dans une jungle de plantes d’intérieur, fontaine..

Les arrosages sont copieux durant la croissance des tiges, avec une 1 fois sur 2 un apport d’engrais riche en azote, puis pendant la maturation des cannes, un engrais NPK équilibré. Le substrat ne doit pas sécher tout à fait complètement entre deux arrosages. Arrivé à la période de repos hivernal, les températures chutent entre 2 et 15°, le substrat doit être humecté de temps en temps, seulement lorsque les cannes commencent à se rider sous l’effet de la soif.

Espèces et variétés de Dendrobium

1600 espèces dans ce genre et de nombreux hybrides
Dendrobium densifolium, aux longues grappes retombantes
Dendrobium nobile, l'orchidée bambou qui fleurit le long des tiges
Dendrodium secundum, aux fleurs petites et roses, serrée en grappe
Dendrobium fimbriatum, fleurs jaunes au cœur marron
Dendrobium kingianum, petite espèce facile

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Orchidée bambou, Dendrobium nobilé, Dendrobium nobile Orchidée bambou, Dendrobium nobilé, Dendrobium nobile

Dendrobium nobile est une plante vivace de la famille des Orchidacées. Le genre Dendrobium, est l'un des plus importants parmi les orchidées, il contient plus de 1600 espèces. Dendrobium nobile,[...]

Orchidée bambou, Dendrobium amethystoglossum Orchidée bambou, Dendrobium amethystoglossum

Dendrobium amethystoglossum est une plante vivace lithophyte de la famille des Orchidées. Originaire, de l'ile de Luçon, des philippines, Dendrobium amethystoglossum croît en moyenne altitude sur...

Bouturer le dendrobium Bouturer le dendrobium

Le dendrobium autrement nommé 'Orchidée bambou' perd parfois son attrait avec les années. Il est alors temps de le bouturer pour obtenir de nouvelles plantes vigoureuses et touffues.

Orchidée bambou, Dendrobium Orchidée bambou, Dendrobium

Décrire un genre tel que Dendrobium est difficile dans la mesure où ce genre d'orchidées est représenté par près de 1500 espèces botaniques, réparties sur tout le continent asiatique et[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jcmoqsta (Cote d'azur)
    La fin des fleurs signifie-t-elle le début de repos pour la plante ?
    Répondre à Jcmoqsta
    Le 18/04/2015 à 14:28