Silène penché, Silène attrape-mouche

Le silène penché, Silena nutans, est une jolie plante sauvage et indigène. Bien que normalement présent partout en France, il est en régression dans plusieurs régions. Facile à cultiver, tout jardin naturel devrait pouvoir profiter de sa grâce aérienne. 

Silène penché, Silène attrape-mouche, Silene nutans

Botanique

N. scientifique Silene nutans
Origine Europe, Asie continentale
Floraison juin à août
Fleurs blanc
Typeplante indigène herbacée
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur20 à 80 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -24 °C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Solassez pauvre en matière organique, rocailleux
Acidité acide à basique
Humidité assez sec, xérophile
Utilisationrocaille, talus, jardin naturel
Plantationprintemps, automne
Multiplicationsemis
Silène penché, Silène attrape-mouche, Silene nutans

Silène nutans, le silène penché est une plante vivace sauvage et indigène de France appartenant à la famille des Caryophyllacées, donc cousin des œillets ou des lychnis. Il est distribué en Europe et en Asie, présent partout sur le territoire français, bien que parfois sur liste rouge, dans les hauts de France par exemple, pour cause de diminution drastique de son milieu de vie. Il est naturellement très peu présent en pourtour méditerranéen.

Le silène penché se développe en lisière forestière, sur les rochers de montagne, ou encore dans les prairies naturelles en plaines, aussi bien sur substrat calcaire que siliceux.

Silene nutans fait partie de ces charmantes plantes sauvages et indigènes que l’on peut accueillir dans un jardin qui se veut naturel : loin de la sophistication d’une rose, elle joue dans la délicatesse, fine et aérienne, tout en étant fiable et favorable à la biodiversité.

Description du silène penché

Silene nutans est une plante vivace haute de 20 à 80 cm, parfois davantage si le sol est plus riche. Cette plante disparaît presque complètement en hiver où elle perdure sous forme d’une souche épaisse et ligneuse.

À partir de cette souche, le silène penché développe plusieurs tiges feuillées peu ramifiées, dont certaines restent stériles. Ses feuilles inférieures sont simples, pétiolées, spatulées. Les feuilles supérieures deviennent presque linéaires et sessiles, elles rétrécissent en allant vers le haut de la tige, ce qui donne au silène penché une silhouette haute et aérienne, avec peu de feuilles.

Les fleurs sont disposées en panicule, toutes orientée dans la même direction. Ces fleurs délicates sont portées par un fin pédicelle d’environ 2 cm, et sont donc légèrement penchées.

La fleur du silène penché est très légère, et c’est ce qui fait tout son charme ; un calice campanulé et légèrement pourpré, long et étroit, qui entoure une corolle à 5 pétales profondément divisés chacun en 2 lobes à bout rond, blanc crémeux à rosés ; cette corolle est dépassée par 3 longs styles fins et arqués. Bien que petite, cette fleur, dans le genre évanescent, est d’une grande beauté.

Elle dégage un parfum sucré  et se fait polliniser par les insectes, notamment par des papillons de nuit. Chaque fleur dure 3 jours, passant par un stade mâle, puis femelle pour empêcher l’autopollinisation.

Les pétales du silène penché s’enroulent le jour et s’étalent la nuit.

Les fruits sont de petites capsules coniques.

Confusion possible entre espèces

Silene nutans peut être confondu avec Silene italica, présent en région méditerranéenne. Silene italica se différencie par un calice plus épais et ses tiges sont pourprées à la base.

Milieu de vie et culture du silène penchée

Bien que presque absent du Sud méditerranéen, Silene nutans est xérophyte et thermophile. Il croît le plus fréquemment sur des terres graveleuses ou caillouteuses assez pauvres en matière organique, souvent ombré en partie, soit par des graminées voisines dans les prairies, soit par des arbres ou arbustes. On le voit très souvent sur un sol calcaire, cependant il accepte également des pH acides. Très rustique, Silene nutans est donc particulièrement tolérant sur ses conditions de culture, du moment qu’il dispose d’un sol plutôt drainant.

Dans un jardin, au sol généralement plus riche, il sera haut et d’autant plus aérien. Très naturel, il trouve sa place dans une rocaille, sur un talus ou dans les massifs de vivace d’un jardin informel.

Plantés en masse, les silènes penchés sont remarquables.

Peu de pépiniéristes offrent le silène penché en tant que plantes vivaces, il sera donc plus facilement acquis par semis. Cependant, il est parfois vendu un cultivar florifère : Silene nutans ‘Confetti’.

Comment semer le silène penché ?

Silene nutans est facile à réussir à partir de semis. Les graines sont posées bien en contact avec la terre, dans un pot de terre humidifiée et maintenue à 20 °C. Elles germent en quelques semaines, il faudra alors les faire croître à une température plus fraîche (entre 5 et 15 °C). Les jeunes plants sont repiqués individuellement dès que leur taille le permet.

Espèces et variétés de Silene

300 à 400 espèces dans ce genre

  • Silene maritimum, le silène maritime
  • Silene saxifraga, le silène saxifrage qui aime le calcaire
  • Silene schafta, le silène schafta, une plante de rocaille caucasienne aux fleurs roses et brillantes
  • Silene alpestris, une plante alpine à fleurs très blanches qui existe aussi sous forme ‘Flore Pleno’
  • Silene dioica, le compagnon rouge
  • Silene fimbriata, à la corolle blanche laciniée
  • Silene laciniata, une espèce californienne
  • Silene alba, compagnon blanc
  • Silene vulgaris, le silène enflé
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Silène acaule, Silene acaulis Silène acaule, Silene acaulis

Silene acaulis, le silène acaule est une plante vivace au feuillage persistant appartenant à la famille des Caryophyllacées, donc apparenté aux oeillets et aux lychnis. Le silène acaule est...

Bilbergie penchée, Billbergia nutans Bilbergie penchée, Billbergia nutans

Billbergia nutans, la bilbergie penchée, ou plus poétiquement chez les anglophones 'les larmes de la reine', est une plante exotique appartenant à la famille des Broméliacées. Originaire du sud...

Aspérule, Asperula nitida Aspérule, Asperula nitida

Merveilleuse alpine prostrée et florifère, Asperula nitida est une plante pour amateurs de rocaille. Son coussinet rase-moquette est mieux résistant à la sécheresse et au chaud que le silène...

Mouche de la carotte, Psila rosae Mouche de la carotte, Psila rosae

Dégâts Responsable : un insecte de l'ordre des Diptères, petite mouche noire, fine, de 4-5 mm de long. Les femelles adultes survolent les rangs de carottes dès avril-mai et[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire