Les plantes xérophytes

Totalement adaptées à la sécheresse, les plantes xérophytes peuvent survivre sans eau et dans des conditions difficiles parfois durant plusieurs mois consécutifs. Intéressantes en bien des points, elles méritent d'être mieux connues.

L'arbousier, un arbuste parfaitement adapté aux terrains secs et à la sécheresse
L'arbousier, un arbuste parfaitement adapté aux terrains secs et à la sécheresse

Qu'est-ce-qu'une plante xérophyte ?

La racine grecque de ce mot parle d'elle-même, puisque 'xeros' signifie 'sec'. Un plante xérophyte est donc adaptée à des conditions arides et peut tout à fait vivre dans les milieux très secs où la pluie ne tombe que très rarement, ou ne tombe pas pendant plusieurs mois.

Pour cela, au fil de son évolution, la plante a développé diverses 'astuces' pour limiter l'évapotranspiration et pour absorber au mieux le peu d'eau disponible.

Pour limiter l'évaporation, les feuilles (si feuilles il y a) sont souvent couvertes de pruine claire, s'enroulent, sont coriaces, couvertes d'écailles très fines, velues, transformées en aiguillons... Certaines plantes poussent à ras du sol ou épousent une forme sphérique pour limiter l'effet asséchant du vent, d'autres présentent des tiges renflées de sucs pouvant contenir près de 90 % de leur poids en eau. D'autres encore développent un système racinaire très étendu en profondeur ou en surface afin de pomper l'eau des nappes phréatiques ou de capter la moindre goutte de rosée.

Chez certaines, les stomates sont fermés et en faible nombre voire cachés pour être moins exposés au vent ou au soleil et limiter ainsi le phénomène d'évapotranspiration.

D'autres perdent toutes leurs feuilles durant la saison sèche, elles ne repousseront que lorsque les premières pluies feront leur apparition.

Autre astuce, une période de reproduction très courte leur permettant de vivre au ralenti durant toute la saison sèche et de ne se reproduire que lorsque les conditions sont favorables. Comme vous l'avez compris la diversité est de mise dans le petit monde de ces plantes aux capacités exceptionnelles d'adaptation à la sécheresse.

Intérêt des plantes xérophytes pour le jardinier

Très économes en eau, les plantes xérophytes sont aussi très résistantes et survivront sans plus d'entretien que cela dans les régions où les étés sont chauds et secs, vous exemptant de la fastidieuse corvée d'arrosage et vous permettant de partir en vacances sans demander à un voisin de venir prendre soin de votre jardin. Ces plantes sont idéales sur le pourtour méditerranéen où plusieurs mois peuvent se succéder sans pluie. Elles habillent à merveille les rocailles, poussent spontanément dans le maquis, et sont adaptées au xériscaping, un concept de l'Art paysager qui met en scène ce type de plantes adaptées à la sécheresse.

Quelques exemples de plantes xérophytes

Du côté des aromatiques, le thym, le romarin, la lavande mais aussi la criste marine peuvent être considérées comme des plantes xérophytes puisqu'une fois bien installées, elles ne demandent aucun apport d'eau. Chez les ornementales, les centaurées, mais aussi les belles de jour, les arctotis hybrides, les chardons, les euphorbes, les gaillardes, les gazanias, les liatris, les osteopermums, les phlox subulata, les perovskias, les stachys, les potentilles arbustives, les immortelles viendront orner vos jardins secs avec brio.

Bien sûr, les plantes grasses et les cactus représentent à eux seuls tout ce qu'une plante xérophyte peu développer contre la sécheresse. Aloe, Agave, oponces, cactus cierge, coussin de belle-mère, griffe de sorcière, lithops, mais aussi plantes à caudex, baobab et yucca font partie de ces plantes qui survivent sans eau de longs mois durant.

Bon nombre de graminées peuvent être comptées parmi ces plantes, comme les stipas, la fétuque bleue, le miscanthus ou le pennisetum.

Lire aussi
Les plantes xérophyles Les plantes xérophyles

Fabuleuses adaptations et témoins de l'évolution, les plantes xérophyles sont totalement adaptées à de longues périodes de sécheresse et peuvent pratiquement se passer d'eau, d'ailleurs, elles...

Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter

Peu de jardiniers se lancent dans le semis de leurs plantes annuelles et encore moins dans celui des plantes vivaces. Pourtant le semis de plantes ornementales est une activité à[...]

Les plantes gélives Les plantes gélives

Gérard BOURGES nous parle des plantes gélives comme les agrumes, les lauriers roses, les plantes grasses et de la nécessite de les protéger en hiver.

Les plantes épiphytes Les plantes épiphytes

Curieuses plantes qui n'ont pas besoin de terre pour pousser et qui jouent parfois les filles de l'air, les plantes épiphytes n'ont pas fini de nous étonner !

Vos commentairesAjouter un commentaire