Germandrée d'Ackerman

Germandrée d'Ackerman,Teucrium ackermanii

Botanique

Nom latin  : Teucrium ackermanii
Origine  : bassin méditerranéen
Période de floraison : juin à septembre
Couleur des fleurs  : rose violacé
Type de plante : herbacées
Type de végétation : plante vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 15 à 30 cm 

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -15 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : calcaire, argileux ou limoneux, sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide à très alcalin
Humidité du sol  : normal à très sec
Utilisation : massif, potée, bordure, plante aromatique, plante mellifère
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, bouture, division

Généralités

Teucrium ackermanii, la germandrée d’Ackerman, est une plante vivace appartenant à la famille des Lamiacées, comme les sauges ou les thyms. Elle est originaire de l’est du bassin méditerranéen. Le genre Teucrium contient un grand nombre d’espèces cultivées, intéressantes pour leurs fleurs mellifères et leur feuillage odorant. La germandrée d’Ackerman est encore peu connue, mais mérite une grande attention : différente des espèces buissonnantes mieux connues, c’est une excellente plante de rocaille, belle, compacte, résistante à la sécheresse : elle fait de merveilleux petits tapis argentés très florifères, même dans les sols les plus difficiles.

Description de la germandrée d’Ackerman

Teucrium ackermanii est une plante vivace basse et tapissante. Elle s’étale sur 40 à 50 cm de largeur, tandis que ses tiges ne dépassent guère 10 à 15 cm, voire 20 cm lors de la floraison. Ses petites feuilles étroites et marginées de minuscules dents arrondies sont sans pétiole, imbriquées sur une tige aux entre-nœuds très courts. Tiges et feuilles sont recouvertes d’un feutrage blanc-gris, un feuillage argenté qui persiste en hiver. Ses feuilles sont aromatiques.

Les fleurs, bilabiées, sont groupées en épis compacts et dressés. Le plus gros de la floraison intervient en juin, où la plante disparait complètement sous des monticules de fleurettes pourpres. Elle se poursuit plus sporadiquement en été, pour remonter ensuite en septembre.

Les fleurs sont mellifères, et attrayantes pour les insectes butineurs.

Comment cultiver Teucrium ackermanii ?

La germandrée d’Ackerman est une plante de rocaille. Elle demande un sol parfaitement drainé, soit pierreux ou sablonneux, soit drainé par une pente, par exemple plantée sur un talus. Elle réussit très bien en pot également. On peut en faire un couvre-sol persistant sur les sols pauvres et secs, à raison de 2 à 3 plants par m2, mais elle ne supporte pas le piétinement.

Elle demande une exposition ensoleillée, plus elle profite de su soleil, et plus elle sera compacte, basse et jolie. La germandrée d’Ackerman survit à mi-ombre, mais fleurira peu. Elle supporte mal d’ailleurs la concurrence de voisines plus hautes, et peut vite être étouffée.

Teucrium ackermanii se contente de peu, aussi bien du point de vue des nutriments que d’arrosages. Plantée au printemps, son enracinement sera boosté par quelques arrosages durant son premier été, sachant que le sol doit sécher complètement entre chaque. Les années suivantes les apports d’eau ne seront plus nécessaires.

La germandrée d’Ackerman est considérée comme rustique jusqu’à -15 °C. Le drainage du sol en hiver influe bien sûr directement sur sa résistance au gel.

Multiplier la germandrée d’Ackerman

  • Bouturage d’été dans du sable humide
  • Semis des graines à l’automne sur une terre sablonneuse. Les graines seront déposées en surface et recouvertes d’un fin gravier. Elles peuvent avoir besoin des fluctuations de température de l’hiver pour être capables de germer avec le réchauffement du printemps.

Espèces et variétés de Teucrium

Environ 100 espèces dans ce genre, persistantes ou caduques

  • Teucrium lucidrys, dressée, aux fleurs roses
  • Teucrium marum, germandrée des chats
  • Teucrium chamaedrys, la germandrée petit-chêne
  • Teucrium hircanicum, aux jolis épis denses
  • Teucrium flavum, espèce française aux fleurs jaunes
  • Teucrium fruticans, au feuillage argenté
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

La division d'une plante La division d'une plante

Non, il ne s'agit pas là de problèmes mathématiques mais bien d'une pratique de jardinage ! La division des souches, des touffes ou des racines est une méthode qui permet de multiplier une plante...

Vos commentairesAjouter un commentaire