Skimmia du Japon

La floraison du skimmia du Japon est spectaculaire au printemps et se prolonge par une explosion de fruits rouges qui colorera l'hiver jusqu'au printemps suivant.

Skimmia japonica

Botanique

N. scientifique Skimmia japonica
Famille Rutacées
Origine Asie, Japon, Himalaya
Floraison avril, mai
Fleurs blanc
Typearbuste
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurde 60 à 120 cm
Toxicité Mâchonner les feuilles provoque de bons désordres intestinaux. Les baies sont également toxiques.

Planter et cultiver

Rusticité rustique
Exposition soleil, mi-ombre, évitez les vents froids
Solriche en humus, terre de bruyère
Acidité neutre à acide
Humidité normal
Utilisationmassif de terre de bruyère, bac, couvre-sol pour Skimmia japonica 'Rogersii', jardinière
PlantationPlantez de préférence les skimmias en automne
Multiplicationsemis, bouturage
Sensibilité les cochenilles
Skimmia japonica
Skimmia du Japon (Skimmia japonica) -détail de la grappe de fleurs-
parfum envoutant au printemps

La floraison du skimmia du Japon est spectaculaire au printemps et se prolonge par une explosion de fruits rouges qui colorera l'hiver jusqu'au printemps suivant.

Pour que le skimmia fructifie, il est nécessaire de planter des pieds mâles et femelles côte à côte. Associez par exemple une forme mâle comme ‘Rubella' à un ou deux skimmia femelle.

Vous pouvez l'installer dans votre massif de terre de bruyère ou il apportera des couleurs à l'automne avec ses fruits de différentes couleurs.

Quelle terre pour planter un skimmia en pot ?

Un terreau acide ou un mélange de 2/3 de terre de bruyère et 1/3 de terre de jardin pour les plantes cultivées en pots ou en jardinières. Dans le jardin, enrichissez le sol avec de la terre de bruyère au moment de la plantation, car le skimmia a besoin d'une ambiance humifère et non calcaire pour prospérer.

Les feuilles de mon skimmia jaunissent. Que puis-je faire ?

Deux raisons peuvent expliquer une décoloration des feuilles. Une forte décoloration au tout début du printemps peut être imputée aux gelées tardives. Ne vous inquiétez pas, la végétation repartira dès que la température s'élèvera. En revanche, un skimmia planté en terre alcaline (calcaire) va souffrir de chlorose (carence en fer). Il faut alors apporter de la tourbe acide ou de la terre de bruyère au sol afin d'en corriger le pH.

Dois- je protéger mes skimmia contre le froid ?

La tolérance en pleine terre est d'environ - 10 °C, si le sol est suffisamment léger et sec. Dans les régions aux hivers très rigoureux, il serait prudent de couvrir la plante avec un voile d'hivernage ou de la cultiver en pot, puis de la rentrer dans une véranda juste maintenue hors gel. Les skimmias en pot résistent à -5 °C environ. Vous pouvez emmitoufler le contenant dans un manchon de paille afin de protéger les racines.

Est-il possible de faire des boutures ?

Oui, bien sûr. Prélevez les boutures à talon, de 7-8 cm de long, sur des pousses latérales en juillet-août. Plantez-les dans une terrine remplie d'un mélange de sable et de tourbe par moitié. Arrosez bien, couvrez avec un plastique et maintenez à l'étouffée pendant 4 à 6 semaines. L'emploi d'hormones favorise l'enracinement. Maintenez la culture sous tunnel plastique ou châssis froid jusqu'au printemps suivant. Il est alors temps d'empoter individuellement chaque bouture reprise (environ 60 %). Vous les cultiverez pendant 2 à 3 ans en pot avant de les installer définitivement au jardin.

Espèces et variétés de Skimmia

Le genre comprend une dizaine d'espèces

  • Skimmia japonica est la forme la plus répandue, caractéristique par ses feuilles vert pâle, coriaces. les panicules de fleurs parfumées, atteignent 7 cm de long, les mâles étant plus développées que le femelles, mais moins parfumées.
  • Skimmia japonica ‘Rubella' est à coup sûr la meilleure variété pour sa floraison et son port compact, arrondi. C'est une forme mâle aux boutons floraux et aux pétioles rouges, dont les feuilles sont d'un superbe rouge-bronze durant tout l'hiver.
  • Skimmia japonica 'Rogersii' variété couvre-sol
Lire aussi
Faux-ricin, Aralia du Japon, Fatsia japonica Faux-ricin, Aralia du Japon, Fatsia japonica

Fatsia sieboldii, Fatsia japonica, ou encore Aralia japonica, l'aralia du japon, est une plante arbustive de la famille des Araliacées. Originaire du sud du Japon, cet aralia qui se trouve[...]

Camélia du japon, Camellia japonica Camélia du japon, Camellia japonica

Camellia japonica, le camélia du Japon, est un arbuste persistant à fleurs appartenant à la famille des Théacées. Originaire du Japon, mais également de Chine et de Corée, le camélia[...]

Zoysia du Japon, Zoysia japonica Zoysia du Japon, Zoysia japonica

Zoysia japonica, la zoysia du Japon est une graminée, une plante vivace de la famille des Poacées. Zoysia japonica est originaire d'Asie. Elle a fait l'objet de beaucoup de recherches[...]

Iris du japon, Iris frangé, Iris japonica Iris du japon, Iris frangé, Iris japonica

Iris japonica, l'iris du japon ou l'iris frangé est une plante rhizomateuse de la famille des Iridacées, appartenant au groupe des iris sans barbe. Si Iris japonica est originaire des[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • ALAPHILIPPE (Ile de France)
    Comment reconnait on un SKIMMIA mâle d'un SKIMMIA femelle ? Merci d'avance pour cette précision.
    Répondre à ALAPHILIPPE
    Le 30/10/2017 à 09:16
    Tivoi (78310)
    M ou F question de sexe ...donc de fleurs...donc d'étamine(pollen) et de pistil (ovule) fleurs en grosses touffes = mâles.... ex: S. rubella (très courant)/finchy/white globe/magic marlot/godrie dwarf.... fleurs en petites touffes discrètes = femelles... ex: S. japonica type/olympic flame/nymans/veitchii/kew white (le seul à fruit blanc)... info + : quand les fleurs sont ouvertes de mars à fin avril prendre une loupe et si présence autour du centre uniquement des étamines jaunes poudreuses = mâles ... si présence d'un pistil (au centre) = femelles info++ : il existe de rares cultivars hermaphrodite (des étamines + un pistil) = s.pabella... redruth... temptation..obsession... revesiana
    Répondre à Tivoi
    Le 21/03/2020 à 04:38