Oiseau du paradis sans feuille

Oiseau du paradis sans feuille, Strelitzia juncea

Botanique

N. scientifique Strelitzia juncea
Famille Strelitziacées
Origine Afrique du sud
Floraison été
Fleurs fleurs sculturales composées de jaune, bleue et orange
Typefleur
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurde 1 à 2m

Planter et cultiver

Rusticité -5°C, peu rustique
Exposition soleil, mi-ombre
Solriche et drainé, en pot : mélange de terre de jardin, de sable et de terreau
Acidité neutre
Humidité normal à frais
Utilisationmassif, bac, fleurs coupées, massif dans le sud
Plantationau printemps, en pot assez profond ou en pleine terre dans les régions au climat doux
Multiplicationpar semis de graines fraîches, trempez les graines pendant 24h au préalable
Sensibilité la pourriture, les cochenilles, les pucerons
Oiseau du paradis sans feuille, Strelitzia juncea

Moins connu que son célèbre cousin l'oiseau de Paradis, Strelitzia juncea est pourtant tout aussi ornemental. Une plante à découvrir...

Une belle Sud Africaine

Strelitzia juncea fait partie de la famille des Strélitziacées qui comporte 5 espèces de vivaces persistantes formant des touffes pouvant devenir imposantes avec le temps. Comme toutes les espèces du genre, cette plante est originaire d'Afrique du Sud, plus précisément du Cap-Est où elle se développe dans les clairières du bush au milieu de plantes xérophiles spécifiques.

Strelitzia juncea se différencie des autres espèces par son feuillage sans limbe à la fois élancé et cylindrique pouvant atteindre 60 cm de longueur et formant des touffes de plus d'un mètre d'étalement, rappelant le jonc.

Si la fleur orange et bleue, très caractéristique du genre, ressemble à un oiseau, c'est pour mieux attirer les deux seuls pollinisateurs de la plante : le « sunbird » et le « sugarbird », deux passereaux à longs becs très présents en Afrique du Sud.

Conditions de culture

Comme nous l'avons vu, Strelitzia juncea, est originaire des plaines arides d'Afrique du Sud, elle devra donc être cultivée en intérieur dans la majorité de nos régions, excepté dans l'extrême Sud de la France où de nombreuses plantes Sud africaines se sont naturalisées.

En pleine terre, installez ce Strelitzia dans un sol très bien drainé, en plein soleil et à l'abri du vent. Pensez à arroser copieusement en été les premières années et à faire deux apports d'engrais biologique par an : compost et sang séché au printemps et poudre de corne torréfiée en automne.

Paillez la souche les premières années et couvrez les parties aériennes avec un voile d'hivernage en cas de fortes gelées annoncées, car la plante n'est pas rustique.

Pour pallier à ce souci, mieux vaut cultiver Strelitzia juncea à l'intérieur, dans un grand bac, dont le fond sera drainé par une épaisse couche de billes d'argile, car cette plante ne supporte pas d'avoir les pieds constamment dans l'eau. Un mélange composé de terreau, de compost, d'une poignée de corne broyée et d'un peu de sable de rivière lui conviendra parfaitement. Installez le strelitzia, dans un emplacement très lumineux si possible recevant quelques heures de plein soleil pour être assurés d'une belle floraison hivernale ou printanière.

Les arrosages et les opérations de fertilisation devront être très effectués de manière très régulière en période de croissance et plus espacés en hiver. A cette époque, il est préférable de laisser sécher le mélange entre deux arrosages et de stopper les apports d'engrais.

Dès les beaux jours, n'hésitez pas à sortir progressivement votre plante et à l'installer tout d'abord sous un arbre puis au plein soleil pour éviter de brûler les feuilles. Elle pourra y rester tout au long de la belle saison, si vous pensez à bien l'arroser et à la rentrer dès les premiers frimas.

Le rempotage s'effectue au printemps environ tous les deux ans sur les jeunes plantes, ensuite un surfaçage annuel sera nécessaire car le Strelitzia reste une plante gourmande.

Il est possible de multiplier la plante en divisant les touffes mais attention : les rejets ainsi obtenus mettront plus de trois années à fleurir !

Espèces et variétés de Strelitzia

Ce genre comprend 5 espèces
Strelitzia juncea, l'espèce type plutôt rare dans le commerce

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Oiseau du paradis blanc, Strelitzia nicolai Oiseau du paradis blanc, Strelitzia nicolai

Strelitzia nicolai est un parent proche de Strelitzia reginae, l'oiseau de Paradis. C'est une plante vivace herbacée de très haute taille, puisque dans son milieu d'origine elle peut atteindre 10[...]

Oiseau de paradis, Strélitzie, Strelitzia reginae Oiseau de paradis, Strélitzie, Strelitzia reginae

L'oiseau de paradis... voilà un nom qui laisse rêveur ! Un nom qui provient de la forme curieuse de ses fleurs, semblables à une tête d'oiseau. Cette particularité fait de[...]

Césalpinie de Gilles, Oiseau de paradis jaune, Caesalpinia gilliesii Césalpinie de Gilles, Oiseau de paradis jaune, Caesalpinia gilliesii

Étonnant arbuste se couvrant de fleurs aériennes, le Caesalpinia gillesii fait entrer une note d'exotisme au jardin. La culture de cette plante frileuse est à réserver aux régions les plus[...]

Héliconia pince de Homard, Faux oiseau du paradis, Héliconia rostré, Heliconia rostrata Héliconia pince de Homard, Faux oiseau du paradis, Héliconia rostré, Heliconia rostrata

Heliconia rostata, l'héliconia pince de homard, est une plante vivace persistante appartenant à la famille des Héliconiacées, bien qu'il fut classé au préalable chez les Musacées (bananiers). C'est...

Vos commentairesAjouter un commentaire