Capucine tubéreuse d'hiver

Capucine tubéreuse d'hiver, Tropaeolum brachyceras

Botanique

Nom latin  : Tropaeolum brachyceras
Famille  : Tropaeolacées
Origine  : Pérou, Bolivie, Equateur
Période de floraison : fin septembre
Couleur des fleurs  : rouge et jaune
Type de plante : plante grimpante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu'à -5 °C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : drainant et léger, sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : frais à humide en hiver, sec en été
Utilisation : pot, véranda, dehors en climat méditerranéen
Plantation, rempotage : mars, avril
Méthode de multiplication : semis, division des tubercules

Tropaeolum brachyceras est une espèce de capucine vivace et tubéreuse, appartenant à la famille des Tropaeolacées. Elle est originaire d’Amérique du Sud, provenant des plaines côtières du Chili. Cette belle capucine a un rythme de croissance hivernale, et en dehors du climat méditerranéen, elle sera plutôt mieux adaptée pour la culture en véranda ou jardin d’hiver. Elle est si peu courante en culture, qu’elle n’a pas vraiment de nom commun français.

Description de Tropaeolum brachyceras

Cette capucine tubéreuse à fleurs jaunes développe un tubercule arrondi. Elle croit et fleurit pendant un hiver pluvieux et se met au repos lorsqu’il fait sec en été. Tropaeolum brachyceras développe en automne des lianes volubiles très fines, qui s’enroulent sur un support et s’élèvent alors de 1 à 2 m. Elle porte des feuilles alternes. Ces feuilles sont pelletées, vert bleuté, dessinant 5-6 lobes arrondis profondément échancrés.

Les fleurs peuvent être très nombreuses, portées au-dessus du feuillage par un long pédoncule floral. Le calice est jaune orangé, assez court, tandis que la corolle est en coupe irrégulière à 5 lobes, montrant une symétrie bilatérale. La gorge de cette capucine est marquée de quelques stries violacées. Les fleurs sont hermaphrodites et attractives pour les insectes pollinisateurs.

Comment cultiver la capucine tubéreuse d'hiver ?

Cette capucine tubéreuse d’hiver est plantée dans un sol drainant et léger, un peu sablonneux, de ph moyennement acide à neutre. Le tubercule est planté profondément dans un grand pot, sous 15 à 20 cm de substrat, de mi-aout à début octobre. Elle est arrosée parcimonieusement jusqu’à ce que quelques pousses émergent de terre. Ces pousses sont très menues, fragiles au début et ne doivent surtout pas être malmenées sinon la croissance de la capucine s’arrêtera là pour l’année. Donc rapidement, on leur offre un support pour s’enrouler. Elle se développe dans une pièce fraiche, mais non gélive, avec si possible du soleil direct : serre froide, véranda, jardin d’hiver.

Une fois la croissance en cours, les arrosages seront réguliers pour ne pas laisser sécher complètement la terre entre chaque arrosage, avec un juste milieu : une terre vraiment trop mouillée peut faire pourrir le tubercule.

Tropaeolum brachyceras développe un feuillage vigoureux jusqu’en mars-avril, puis fleurit de fin mars à début mai.

En mai lorsque les feuilles commencent à jaunir, il est temps de suspendre les arrosages. Une fois cette plante grimpante desséchée, les tiges sont coupées, puis le tubercule est laissé en pot, remisé sous les rayonnages, avec une légère humidification une fois par mois (on ne laisse pas surcuire la potée).

Attention, si votre Tropaeolum brachyceras ne fait pas de tige cet automne, ne jetez pas le pot pour autant. Il arrive qu’elle reste même plusieurs années sans faire de tiges pour réapparaitre enfin, alors qu’on l’a oubliée.

Comment multiplier Tropaeolum brachyceras  ?

Cette capucine tubéreuse se multiplie par semis. La germination est erratique et n’est donc pas toujours évidente à obtenir, mais la multiplication végétative est longue et malaisée. Il vaut mieux semer les graines les plus fraiches possible, et ne pas les stocker au-delà de 7-8 mois. Elles sont semées en fin d’été/automne dans un mélange drainant, couvertes de 2 cm de sable et maintenu vers 4 °C. Elles germent en 1 mois. Les plantules croissent assez vite, et montrent un cycle souvent différent que celui de la plante mature ; il n’est pas rare que la jeune plante reste en feuilles toute l’année.

Espèces et variétés de Tropaeolum

Environ 90 espèces dans le genre

  • Tropaeolum majus, la capucine des jardins, aussi belle que bonne
  • Tropaeolum hookerianum, liane aux fleurs violettes
  • Tropaeolum pentaphyllum, aux longues fleurs tubulaires
  • Tropaoelum azureum, magnifique liane aux fleurs bleues
  • Tropaeolum incision, une xérophyte andine
  • Tropaeolum canariense ou peregrinum, une annuelle grimpante
  • Tropaeolum tricolor, la capucine tricolore
  • Tropaeolum tenuirostre, qui est un hybride entre T. tricolor et T. brachyceras
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

La culture des plantes d'intérieur en hiver La culture des plantes d'intérieur en hiver

Il n'est pas toujours facile de réussir à faire passer la période hivernale à nos plantes d'intérieur ou aux plantes d'extérieures que nous avons rentrées à la maison. Nombreuses sont les questions...

La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite) La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite)

Suite de notre sujet sur la culture des plantes en intérieur; l'arrosage, l'engrais, la lumière et le rempotage... » La culture des plantes d'intérieur en hiver (début) L'arrosage, le bon dosage...

Comment protéger son bananier en hiver ? Comment protéger son bananier en hiver ?

Touche exotique au jardin, le bananier du Japon est relativement rustique pour peu que l'on prenne quelques précautions pour sa protection en hiver dans les régions nord ou le climat peut être très...

Vos commentairesAjouter un commentaire