Madeleines aux pistaches

Madeleines aux pistaches
Madeleines aux pistaches

On fond devant ces délicieux gâteaux traditionnels de Lorraine, en forme de coquillage, moelleux à souhait. Pour varier les plaisirs, et ajouter une petite touche de couleur, quelques éclats de pistaches s'invitent dans la recette !

Nombre de personnes : 12 madeleines

Liste des ingrédients

  • 70 g de farine,
  • 70 g de sucre,
  • 70 g de beurre,
  • 2 œufs,
  • 2 pincées de levure chimique,
  • une vingtaine de pistaches,
  • vanille en poudre.

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

Recette

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le beurre (au micro-ondes par exemple) et le laisser refroidir.

Dans un saladier, battre le sucre et les œufs jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la farine en pluie, le beurre fondu, et la levure.

Remplir les petits moules à madeleine.

Saupoudrer de vanille et garnir de pistaches concassées.

Cuire environ 15 minutes.

Conseils pour réussir la recette

  • Une astuce pour forcer l'arrondi de la madeleine : enfournez 3 minutes à 200 °C, puis 7 minutes à 180 °C.

  • Démoulez les madeleines lorsqu’elles sont tièdes et dégustez-les lorsqu'elles sont complètement refroidies.

Histoire de la madeleine

De son origine...

La madeleine est un gâteau traditionnel de Lorraine, en forme de coquillage rond ou allongé. La recette de base est simple et n'utilise, comme ingrédients, seulement des œufs, du sucre, de la farine et du beurre clarifié.

Quelques hypothèses tentent d'établir les origines de la madeleine.

La plus ancienne date du Moyen-âge, lorsque les brioches étaient moulées dans les coquilles de Saint-Jacques que portaient les pèlerins en partance pour Saint-Jacques de Compostelle. Madeleine serait le prénom porté par une dame bienveillante qui distribuait les gâteaux aux pèlerins.

Mais pour la capitale de la madeleine, la ville de Commercy, l'hypothèse officielle reste celle qui attribue son origine à la gourmandise du Duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski, et à l'audace d'une soubrette prénommée Madeleine, qui, au milieu du XVIIIe siècle, aurait pallier à la défection du pâtissier, en proposant les fameux gâteaux lors d'un diner de prestige. Le gâteau, alors sans nom, aurait reçu celui de la servante bien avisée.

… à sa renommée !

On ne peut pas évoquer la madeleine sans faire référence à celle de Marcel Proust révélée dans son œuvre : “À la Recherche du temps perdu”, où quelques miettes de gâteaux suffisent à le transporter loin de ses soucis présents, dans son enfance, lorsque, sa tante lui servait de petites madeleines trempées dans du thé.

« ...je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine. Mais à l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, ... »

Dès lors, la madeleine devient Le symbole du doux souvenir qui nous renvoie de façon inattendue en enfance. Qui n'a pas sa « madeleine » ?

Merci Séverine

Lire aussi
Tarte aux abricots & pistaches Tarte aux abricots & pistaches

Les abricots donnent toujours bonne mine à vos tartes. Mariez-les avec des pistaches et vous obtenez un dessert savoureux et coloré à souhait. Un conseil : utilisez des fruits de saison, mûrs et...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

Vos commentairesAjouter un commentaire