Concombre à confire, Cucamelon

Concombre à confire, Cucamelon, Melothria scabra

Botanique

Nom latin  : Melothria scabra
Famille  : Cucurbitacées
Origine  : Amérique centrale
Période de floraison : juillet à septembre
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : herbacée grimpante ou coureuse, légume
Type de végétation : vivace cultivée en annuelle
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 2,50 m

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 2°C mini
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : riche et profond
Acidité du sol  : moyennement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à un peu frais
Utilisation : potager
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Melothria scabra, qui produit des fruits appelés mélothries ou concombres à confire ou encore cucamelons est une plante vivace appartenant à la Famille des Cucurbitacées, comme la citrouille et la courgette. Melothria scabra est originaire d’Amérique centrale. Avec la passion actuelle qu’ont les jardiniers pour les légumes nouveaux et surprenants, le concombre à confire s’installe dans les jardins des gourmets. Cette cucurbitacée est en outre très facile à cultiver et de plus, productive.

Description de la mélothrie

Melothria scabra est une plante vivace dans son pays d’origine peu gélif, mais est cultivée comme une plante annuelle dans nos jardins. Elle montre une croissance rapide, et se montre capable de fructifier à partir de 70 à 80 jours après le semis. La plante est grimpante ou rampante, et s’accroche à l’aide de vrilles. Les tiges un peu ramifiées et palissées s’élèvent jusqu’à 2,50 m. Laissé eau sol, Melothria scabra s’étale sur environ 1 m en tous sens. Les feuilles sont palmées, au bout pointu, un peu comme celles du concombre. Ses fleurs campanulées jaunes naissent à l’aisselle des feuilles. Les fleurs femelles fleurissent les premières, contrairement à de nombreuses autres cucurbitacées. Les insectes s’occupent de la pollinisation, et les mélothries se développent.

Mélothrie, concombre à confire, cucamelon, pastèque souris… de nombreux noms sont utilisés pour décrire ces petits fruits que l’on récolte immatures, et qui ressemblent à de très jolies pastèques miniatures, de l’épaisseur d’un doigt.

Récolte et utilisation des mélothries

Ces légumes-fruits ne sont pas que beaux, ils sont de plus agréables en bouche. Le cucamelon très jeune est délicieux cru : il est croquant, avec un gout comparable au concombre, relevé d’une pointe d’acidité bienvenue. Il se mêle aux salades ou côtoie les tomates cerises à l’apéro. Évidemment, plus il est dégusté rapidement après la cueillette, et meilleur il sera. Pour récolter ces mini-concombres au bon stade, il faut passer à la cueillette tous les 2 jours.

Un peu plus gros ou toujours très jeunes, les mélothries sont mises à confire au vinaigre, comme les cornichons. Ils se conservent alors durant des mois.

Vers la fin de l’été, quelques fruits seront oubliés sur la plante, pour pouvoir les récupérer une fois qu’ils tombent et ainsi obtenir des graines pour le printemps suivant.

Comment cultiver la mélothrie ?

Melothria scabra apprécie un sol riche et profond, que l’on peut amender dès l’hiver, de compost ou de fumier. Elle demande une exposition ensoleillée et un ph de légèrement acide à moyennement basique. Durant sa croissance, les arrosages seront réguliers pour maintenir le sol frais, mais sans excès.

Les graines seront semées à l’intérieur fin mars à mi-avril : 1 ou 2 graines par pot de semis, qui est maintenu au-dessus de 20 °C et bien humide. Elles germent en moins de 10 jours. Les jeunes plantes sont élevées au chaud et autant que possible à la lumière jusqu’à la fin de gelée, puis sorties dehors en mai, le temps de s’endurcir un peu. Lorsque la terre est réchauffée, les mélothries seront transplantées en pleine terre sans perturber les racines.

Les mélothries seront mieux palissées sur un grillage fin, des tipis ou des fils tendus, car ainsi, leurs fruits seront hors de portée des limaces. Un paillage au pied peut permettre de mieux gérer les sécheresses de l’été.

Espèces et variétés de Melothria

Environ 85 espèces dans ce genre

  • Melothria pendula, une autre espèce consommée
Lire aussi
Gaspacho Tomates/Concombre en verrines Gaspacho Tomates/Concombre en verrines

Couper en petits cubes le tiers des tomates et le tiers du concombre, puis réserver. Mixer tous les ingrédients. Remplir les verrines de cette préparation. Décorer avec les cubes de légumes, puis...

Salade Concombre Tomate Féta Salade Concombre Tomate Féta

Laver les tomates. Dans un saladier, couper les tomates en morceaux, ainsi que le concombre préalablement épluché, et la féta. Saler, poivrer et ajouter des herbes de Provence. Finaliser en...

Poulet vapeur et concombre, sauce cajou Poulet vapeur et concombre, sauce cajou

Détaillez le filet de poulet en fines lanières. Placez les lanières dans le bol du cuit-vapeur et faites les cuire durant 20 minutes. Lavez le concombre. Émincez-le en fines tranches. Disposez les...

Sandwichs de concombre à la mousse de saumon Sandwichs de concombre à la mousse de saumon

Lavez la ciboulette. Séchez-la et ciselez-la. Pressez la moitié du citron. Versez le saumon égoutté dans un petit bol. Émiettez-le le plus finement possible. Ajoutez-y le petit suisse et mélangez....

Vos commentairesAjouter un commentaire