Astrée hygrométrique, Etoile de terre baromètre

L'Astrée hygrométrique est un champignon qui développe une étrange étoile sur les sols sableux à la fin de la saison estivale et qui persiste longtemps semi-desséchée.

Astrée hygrométrique, Etoile de terre baromètre, Astraeus hygrometricus
Astrée hygrométrique, Etoile de terre baromètre, Astraeus hygrometricus

Botanique

N. scientifique Astraeus hygrometricus
Synonymes Astraeus stellatus, Geastrum hygrometricum, Lycoperdon stellatum
Famille Diplocystacées
Chapeau en forme de boule puis d'étoile avec une sphère centrale, gris et brun, D. 1-2 cm puis 3-9 cm
Hyménium sac sporifère globuleux, blanchâtre à gris-brunâtre
Spores sporée brun foncé
Anneau absent
Pied absent
Chair glèbe blanche et ferme puis brunâtre et poudreuse
Volve absente
Odeur faible, légèrement caoutchouteuse

Habitat et usages

Répartition France, Sud de l'Europe
Périodede la fin de l'été jusqu'au début de l'hiver
Habitatforestier ou en lisière, sous feuillus et conifères, commune sur le sable nu, en arrière-dune
Confusions possiblesAstraeus telleriae, Geastrum fimbriatum, Geastrum michelianum
Toxiciténon comestible
Intérêt culinairesans intérêt, possiblement toxique
Usagesnon référencés
Astrée hygrométrique, Etoile de terre baromètre, Astraeus hygrometricus

Champignon Basidiomycète, l'Astrée hygrométrique, Astraeus hygrometricus, développe son étrange étoile sur les sols sableux. D'une famille peu connue, les Astraeacées, elle attendra la fin de la saison estivale pour se développer, et persistera longtemps, semi-desséchée.

Description de l'Astrée hygrométrique 

L'Astrée hygrométrique ne possède pas l'aspect classique de la plupart de champignons, avec un chapeau, des lames et un pied. Elle se présente tout d'abord sous la forme d'une boule grisâtre à paroi épaisse, de 1 à 2 cm de diamètre, nommée exopéridium. La paroi se fend et s'ouvre rapidement en étoile avec l'apparition d'un minimum de 6 branches, d'un diamètre de 3 à 9 cm. Son port ouvert n'est pas constant, par temps sec les branches composant l'étoile se referment. C'est cette caractéristique qui lui a valu le nom d'Astrée hygrométrique.

Au centre de ces branches lisses et brunâtres se trouve le sac sporifère ou endopéridium, contenant les spores. Ce sac correspond à une sphère blanchâtre, jaunâtre puis brun-grisâtre de 1 à 2 cm. A maturité, il s'ouvre par la formation d'une fente plus ou moins irrégulière, laissant alors les spores s'échapper. Enfin, sa chair aussi appelée glèbe est blanche et ferme puis brunâtre et poudreuse. Sa saveur est douce et son odeur est faible mais une légère senteur de caoutchouc peut parfois être ressentie.

Détermination de l'Astraeus hygrometricus 

Bien que sa forme soit très particulière, Astraeus hygrometricus est quelquefois confondue avec une autre Astrée, Astraeus telleriae, peu connue, qui possède une couche blanche et laineuse sur la face interne de l'exopéridium.

D'autres confusions sont possibles avec des espèces du genre geastrum, notamment le Géastre sessile, Geastrum fimbriatum et le Géastre à trois couches, Geastrum michelianum. Seule l'ouverture au sommet du sac sporifère permet de les différencier. Celle de l'Astrée est assez irrégulière alors que chez les Géastres elle est entourée par une zone en cercle net.

Milieu de vie de l'étoile de terre baromètre

Cette espèce se développe principalement sous feuillus et sous conifères, en lisière ou au sein des clairières. Elle est communément retrouvée sur le sol nu sableux en arrière-dune, proche des ourlets pré-forestiers. Bien qu'elle pousse sur le sable nu elle entretien une symbiose, à bénéfices réciproques, avec les chênes et les pins. Poussant de façon solitaire ou en groupe, la période de croissance la plus favorable à son développement s'étale de la fin de l'été jusqu'au début de l'hiver.

Toxicité ou intérêt culinaire 

La forme particulière des Astrées n'incite guère à la consommation. De plus celle-ci est considérée comme non comestible et potentiellement toxique.

Le saviez-vous ?

L'Astrée hygrométrique est le champignon hôte d'un autre champignon, le Pseudoboletus astraeicola. Ce petit Bolet japonais parasite exclusivement cette espèce pour mener à bien son cycle.

Espèces et variétés de Astraeus

Très peu d'Astrées sont connues

Les Géastres, à la forme semblable, ne sont quant à eux pas beaucoup plus diversifiés 

  • Geastrum corollinum : dans les milieux secs, souvent sous cupressus
  • Geastrum fimbriatum : Géastre sessile, dans les forêts riches en humus
  • Geastrum floriforme : Géastre en forme de fleur, sur sols sablonneux
  • Geastrum lageniforme : Étoile de terre, principalement sous feuillus
  • Geastrum michelianum : Géastre à trois couches, dans les forêts riches en humus

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Géastre à trois couches, Etoile de terre, Geastrum triplex Géastre à trois couches, Etoile de terre, Geastrum triplex

L'étoile de terre est un champignon à l'étrange allure, entre fleur et étoile. Le Géastre à trois couches protège ses spores dans une sphère entourée d'enveloppes

Jasmin étoilé d'Afrique, Jasmin sauvage étoilé, Jasminum multipartitum Jasmin étoilé d'Afrique, Jasmin sauvage étoilé, Jasminum multipartitum

Jasminum multipartitum, le jasmin sauvage étoilé ou le jasmin étoilé d'Afrique, est une plante subtropicale, semi-grimpante appartenant à la famille des Oléacées. Originaire d'Afrique du sud,...

Etoile du sud, Tweedia caerulea Etoile du sud, Tweedia caerulea

  Tweedia caerulea ou Oxypetalum caeruleum, l'étoile du sud, est une plante vivace semi -grimpante de la famille des Asclépiadacées. L'étoile du sud est originaire du Brésil et d'Uruguay,...

Danseuse étoile, Rhynchospora colorata Danseuse étoile, Rhynchospora colorata

Rhynchospora colorata, ou danseuse étoile, est un joli plante vivace, de type carex, de la famille de Cypéracées. Originaire des régions tempérées douces du continent américain, la danseuse étoile...

Vos commentairesAjouter un commentaire