Girolle ferrugineuse, Chanterelle

Girolle ferrugineuse, Chanterelle, Cantharellus ferruginascens
Girolle ferrugineuse, Chanterelle, Cantharellus ferruginascens

Discrète, pâlotte, la Girolle ferrugineuse se laisse rarement découvrir dans les sous-bois de feuillus peu humides. C'est un champignon légèrement flasques et peu fruités, mais se dégustant néanmoins agréablement à la belle saison.

Botanique

Nom latin  : Cantharellus ferruginascens
Synonyme  : Cantharellus cibarius var.ferruginascens
Famille  : Cantharellacées
Chapeau : convexe puis en entonnoir, couleur variable, 2 à 6 cm
Hyménium  : plis décurrents
Spores  : sporée crème à blanchâtre
Anneau  : absent
Pied : blanchâtre ou jaune-ochre, 2 à 6 cm
Chair : flasque, blanchâtre
Volve  : absente
Odeur : fruitée, faible

Habitat et usages

Répartition  : France, Europe
Periode : mai à octobre
Habitat : sous feuillus
Confusions possibles : Cantharellus cibarius, Cantharellus alborufescens, Hygrophoropsis aurantiaca, Omphalotus olearius
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : bon comestible
Usages : culinaires

Généralités

Notre fameuse Girolle, jaunette, roussotte, selon les régions, se dote de nombreuses cousines dans la famille des Cantharellacées, toutes comestibles mais aux parfums plus légers. Discrète, pâlotte, Cantharellus ferruginascens se laisse rarement découvrir dans les sous-bois de feuillus peu humides. Basidiomycète de lignée, la Girolle ferrugineuse montre des sporophores, parties reproductives visibles, légèrement flasques et peu fruités, mais se dégustant néanmoins agréablement à la belle saison.

Description de la Girolle ferrugineuse

Le chapeau de la Girolle ferrugineuse de convexe se creuse en entonnoir avec l'âge. Relativement flasque et mince, il reste assez terne, variant notablement du blanchâtre à l'ocre, au brun, voire jaune pâle. Jeune, il peut tendre vers le verdâtre. Sa marge, lobée, s'éclaircit, la plupart du temps. Cette variabilité trompeuse se marque d'un caractère stable : un fort jaunissement au toucher, tant sur le chapeau que sur le pied. Pied fort, de 2 à 6 cm de haut pour un diamètre de 1 à 1,5 cm, blanchâtre à jaune, les plis de l'hyménium descendant vers sa base amincie. Chez la Girolle ferrugineuse comme chez toutes les Girolles, la partie reproductive fertile est formée de plis ressemblant à des lames, ici fourchus et de même teinte que le chapeau qui les protège. La chair blanchâtre, flasque, dégage une odeur faible, subtilement fruitée.

Le mycélium, partie végétative cachée, se répand dans le sol en fins filaments blancs en contacts étroits avec les racines des arbres environnants.

Détermination de Cantharellus ferruginascens 

Difficile à déterminer du fait de sa variabilité, la Girolle ferrugineuse ne peut tromper le mycologue lorsqu'elle jaunit nettement au toucher. Les jeunes sujets marquées de verdâtre signent ainsi leur appartenance à l'espèce. Une confusion est possible avec Cantharellus cibarius mais la Girolle se pare d'un beau jaune et d'un parfum incomparable. Elle ressemble aussi fortement à Cantharellus alborufescens mais celle-ci reste blanchâtre et pousse sous chênes verts sur sol calcaire.

D'autres risques de confusions hors du groupe des Chanterelles peuvent être plus graves : le Faux-clitocybe lumineux, Omphalotus olearius, est fortement toxique. Il présente souvent des pieds soudés, se développant sur une souche, c'est un champignon plutôt roussâtre et avec de vraies lames serrées.

Milieu de vie 

Peu commune, Cantharellus ferruginascens apprécie les sous bois de feuillus, sur des sols souvent nus et peu calcaires. Longuement présente, du printemps à l'automne, elle disparait rapidement lors de fortes pluies pré-hivernales. La Girolle ferrugineuse est un champignon mycorhyzique, elle développe une symbiose, association à bénéfices réciproques, avec les arbres environnants.

Intérêt culinaire de la chanterelle

Bon comestible, mais peu fruitée et peu courante, la Girolle ferrugineuse se retrouve rarement dans nos assiettes.

Le saviez-vous ?

Le nom Cantharellus trouve son origine dans le “canthare”, vase grec appelé kantharos, à la forme en entonnoir typique.

Espèces et variétés de Cantharellus

La classification des Girolles est complexe, revisitée par les dernières analyses moléculaires. A noter cependant queques variétés européennes:

  • Cantharellus friesii : Girolle de Fries, la Girolle abricot
  • Cantharellus cibarius :  "la" Girolle
  • Craterellus romagnesianus : Girolle naine
  • Cantharellus pallens : Girolle pruineuse, très proche et souvent confondue avec “la” Girolle.
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Girolle, Jaunette, Chanterelle, Cantharellus cibarius Girolle, Jaunette, Chanterelle, Cantharellus cibarius

en entonnoir, jaune, 3 à 10 cmDès juin, parfois mai, au premier orage, rendez-vous est pris : le moment est venu pour une petite visite au coin des Girolles. Fidèle, renommé, en jolie forme de...

Girolle pruineuse, Chanterelle pruineuse, Cantharellus pallens Girolle pruineuse, Chanterelle pruineuse, Cantharellus pallens

convexe puis en entonnoir, blanchâtre pruineux puis jaune orangéCantharellus pallens, champignon Basidiomycète de la famille des Cantharellacées, est une espèce précoce, l'une des premières...

Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis

en entonnoir, grisâtre, 2 à 6 cmTrompette-des-morts. Nom réputé mais inquiétant pour cet excellent champignon de la Toussaint. Sa cousine Craterellus tubaeformis, avec son long pied jaune surmonté...

Pimelée ferrugineuse, Bonne petite, Pimelea ferruginea 'Bonne Petite' Pimelée ferrugineuse, Bonne petite, Pimelea ferruginea 'Bonne Petite'

Pimelea ferruginea 'Bonne Petite' est une variété naturelle de l’espèce Pimelea ferruginea. Cette espèce est un arbrisseau originaire d’Australie. Ce genre est proche des Daphnés....

Vos commentairesAjouter un commentaire