Girolle, Jaunette, Chanterelle

Girolle, Jaunette, Chanterelle, Cantharellus cibarius
Girolle, Jaunette, Chanterelle, Cantharellus cibarius

Dès juin, parfois mai, au premier orage, rendez-vous est pris : le moment est venu pour une petite visite au coin des Girolles. Fidèle, renommé, en jolie forme de coupe, d'un jaune orangé vif, avec un parfum fruité agréable,  ce champignon Basidiomycète réunit toutes les qualités

Botanique

Nom latin  : Cantharellus cibarius
Synonymes  : Cantharellus cibarius var.salmoneus, Cantharellus edulis, Cantharellus parviluteus
Famille  : Cantharellacées
Chapeau : en entonnoir, jaune, 3 à 10 cm
Hyménium  : plis
Spores  : sporée crème
Anneau  : absent
Pied : 4 à 7 cm, jaune, aminci vers la base
Chair : ferme, blanc-crème
Volve  : absente
Odeur : forte, fruitée, entre la mirabelle et l'abricot

Habitat et usages

Répartition  : Hémisphère Nord
Periode : mai à octobre
Habitat : forestier, sous feuillus de préférence, sol non calcaire
Confusions possibles : Cantharellus pallens, Hygrophoropsis aurantiaca, Omphalotus olearius
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : excellent comestible
Usages : culinaire, complément alimentaire

Généralités

Dès juin, parfois mai, au premier orage, rendez-vous est pris : le moment est venu pour une petite visite au coin des Girolles. Fidèle, renommé, en jolie forme de coupe, d'un jaune orangé vif, avec un parfum fruité agréable,  ce champignon Basidiomycète de la famille des Cantharellacées réunit toutes les qualités. Les cuisiniers n'auront que l'embarras du choix pour cuisiner la chair ferme et toujours intacte du sporophore, partie reproductive visible, de Cantharellus cibarius. A en oublier les Cèpes les plus fameux.

Description de la Girolle

Au début de son développement, la Girolle émerge de l'humus ou de la mousse en groupes de petites têtes rondes de moins d'un centimètre, jaunes orangées. Le chapeau convexe s'élargit rapidement, se creuse en forme d'entonnoir d'une dizaine de centimètres au plus. Cette structure caractéristique est dite infundibuliforme. La marge ondulée et irrégulière s'enroule légèrement sur l'hyménium, partie reproductive fertile constituée de plis. Ressemblant à des lamelles, ces plis sont épais, fourchus, d'un jaune uniforme. Décurrents, ils descendent largement sur un pied long de 7 à 8 cm au plus, relativement fin et se rétrécissant vers la base. La chair épaisse et ferme se teinte de blanc crème à jaune, peu attractive, voire répulsive, pour les insectes et limaces elle perdure longtemps en bon état. Par temps pluvieux elle peut se gorger d'eau et perdre de sa saveur. L'odeur de Cantharellus cibarius est caractéristique, forte et fruitée.

Le mycélium, partie végétative cachée, se répand dans le sol en fins filaments blancs en contacts étroits avec les racines des arbres environnants.

Détermination de Cantharellus cibarius

La Girolle est l'un des champignons les plus communément récolté car l'un des plus faciles à identifier. Pourtant dans la majorité des cas l'espèce trouvée sur les marchés, ou dans nos paniers, est la Girolle pruineuse, Cantharellus pallens. Moins goûteuse, moins odorante, plus pâle, couverte d'une pruine blanche jeune, ses plis se décolorant vers le pied, elle n'en reste pas moins un bon comestible. Il n'en est pas de même pour le Faux-clitocybe lumineux, Omphalotus olearius, fortement toxique.  Ses sporophores aux pieds soudés, se développant sur une souche, plutôt roussâtres et avec de vraies lames serrées sont à éviter absolument.  Autre risque de confusion avec les Girolles,  la Fausse-girolle, Hygrophoropsis aurantiaca, aux vrais lames séparables du chapeau, à la chair molle et à l'odeur fade, non toxique mais sans intérêt gastronomique.

Le milieu de vie de la chanterelle

Cantharellus cibarius apprécie les milieux forestiers très diversifiés, sur sols non calcaires. Champignon mycorhyzique, elle développe une symbiose, association à bénéfices réciproques, avec de très nombreuses espèces, chênes, bouleaux, chataigniers, noisetiers, pins, piceas...

Intérêt culinaire de la girolle

Cantharellus cibarius, excellent comestible se prête à de multiples recettes : poêlée nature, avec des viandes blanches, du poisson. Elle peut se conserver  dans l'huile,le vinaigre ou bien  séchée.

Usages

Riche en vitamines C, D, nutriments divers, la Girolle pourrait être un complémént alimentaire intéressant. Ses nombreuses qualités en font l'un des champignons les plus consommés dans le monde entier. Cependant sa mise en culture bien que faisant l'objet d'études poussées, n'est toujours pas au point.

Espèces et variétés de Cantharellus

Extrêmement variables, les Girolles se classent en variétés, puis en espèces, puis en variétés... Il se dit qu'il en est une différente pour chaque arbre... Avantage indéniable, elles sont toutes comestibles.

  • Cantharellus pallens : la Girolle pruineuse
  • Cantharellus romagnesianus : la Girolle naine
  • Cantharellus friesii : la Girolle abricot
  • Cantharellus alborufescens : la Girolle blanche
  • Cantharellus amethysteus : la Girolle améthyste
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Girolle ferrugineuse, Chanterelle, Cantharellus ferruginascens Girolle ferrugineuse, Chanterelle, Cantharellus ferruginascens

convexe puis en entonnoir, couleur variable, 2 à 6 cmNotre fameuse Girolle, jaunette, roussotte, selon les régions, se dote de nombreuses cousines dans la famille des Cantharellacées, toutes...

Chanterelle sinueuse, Craterelle, Chanterelle ondulée, Craterellus sinuosus Chanterelle sinueuse, Craterelle, Chanterelle ondulée, Craterellus sinuosus

léger entonnoir, gris à brun, 1 à 4 cmDiscrète, pâle, la petite Chanterelle ondulée, Craterellus sinuosus, n'est guère remarquable, souvent oubliée de la panoplie de nos paniers. Aussi bon...

Girolle pruineuse, Chanterelle pruineuse, Cantharellus pallens Girolle pruineuse, Chanterelle pruineuse, Cantharellus pallens

convexe puis en entonnoir, blanchâtre pruineux puis jaune orangéCantharellus pallens, champignon Basidiomycète de la famille des Cantharellacées, est une espèce précoce, l'une des premières...

Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis

en entonnoir, grisâtre, 2 à 6 cmTrompette-des-morts. Nom réputé mais inquiétant pour cet excellent champignon de la Toussaint. Sa cousine Craterellus tubaeformis, avec son long pied jaune surmonté...

Vos commentairesAjouter un commentaire