Ficoïde orange, Lampranthe orange

Ficoïde orange, Lampranthe orange, Lampranthus auriantacus
Ficoïde orange, Lampranthe orange, Lampranthus auriantacus

Botanique

Nom latin  : Lampranthus auriantacus
Famille  : Aizoacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : de mars à juin
Couleur des fleurs  : orange
Type de plante : plante grasse, succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : feuilles persistantes
Hauteur : 20 à 45 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -2°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant, sablonneux, pauvre
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : sec
Utilisation : rocaille, auge, jardin de gravier, véranda
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : semis, bouturage
Maladies et ravageurs : pourriture

Lampranthus aurantiacus est une plante vivace de la famille des Aizoacées. Cette famille est représentée par un grand nombre de genres, des plantes grasses pour la plupart sud-africaines, et semi-désertiques. Le ficoïde orange pousse dans une zone d’Afrique du sud aux périodes de sécheresse importantes mais qui connait également une saison des pluies.

Lampranthus aurantiacus est couramment cultivée en Europe, son principal attrait étant sa floraison flamboyante et généreuse. Peu rustique, il est cultivé en pleine terre dans les régions côtières et méditerranéennes, ou bien utilisé en annuelle dans les régions plus froides. Lampranthus aurantiacaus peut également se cultiver en pot, hiverné à l’abri des gelées.

Description du ficoïde orange

Lampranthus aurantiacus forme un sous-arbrisseau aux tiges ramifiées dressées à semi-rampantes. Il est capable de s’étaler sur 50 cm en restant assez bas. Ses tiges grêles portent des feuilles opposées, longues, grasses et de section triangulaire à l’épiderme vert-bleuté. Les tiges se lignifient avec l’âge, c’est-a-dire qu’elles durcissent et se transforment en bois. Les tiges jeunes sont dressées et produisent des fleurs de la fin de l’hiver jusqu’au début de l’été. Toutes la plante disparait sous une masse de fleurs en forme de marguerite. Ces fleurs orange vif présentent de fins pétales allongés qui entourent de nombreuses étamines. Les fleurs ne s’ouvrent que sous les rayons du soleil.

Comment cultiver Le lampranthe orange ?

Le lampranthe orange est cultivable en extérieur en région méditerranéenne. Sa rusticité se limite théoriquement à -2°C mais il peut cependant supporter des gelées brèves jusqu’à -6°C.

Dans les régions plus fraiches, le lampranthe orange est conservé dans une potée contenant un mélange pour cactée, soit 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable grossier et 1/3 de terreau horticole. De mars à septembre, les arrosages sont réguliers, tout en laissant la terre sécher entre 2 arrosages. Le ficoïde orange supporte très bien la sècheresse, mais sa croissance et sa floraison sera plus importante s’il est arrosé. En hiver la plante est mise au repos, au sec et au frais, de préférence dans une pièce lumineuse. La terre peut être humectée en surface une fois par mois.

Cette vivace est de vie brève : pour conserver l’espèce, le bouturage est indispensable, il permet de rajeunir le pied.

Comment multiplier le Lampranthus aurantiacus ?

Le ficoïde orange se bouture facilement. Au printemps, dès la fin de la floraison, des branches à la base lignifiées, c’est-à-dire devenues grises et plus dures, longues de 10 cm minimum sont prélevées. Les feuilles des 2/3 inférieurs de chaque bouture sont enlevées. Les boutures sont laissée séchées à l’air libre, à l’ombre quelques jours : cela permet d’éviter que des champignons ne pénètrent dans la bouture par les petites plaies. Les boutures de Lampranthe sont ensuite enfoncées au 2/3 dans un substrat à cactées, ombragé et gardé humide à plus de 20 °C. Elles s’enracinent généralement en 2 semaines.

Par semis : Les Lampranthes forment des fruits qui brunissent lorsqu’ils sont secs. Si dans leur milieu d’origine ces fruits s’ouvrent à l’occasion d’une pluie, nous pouvons récolter ces graines en écrasant ces fruits. Les graines sont semées dans un mélange à cactée. Le semis se fait de préférence de mai à juin, à une chaleur de 25 à 35 °C, dans un sol humide. Une fois la levée faite, les plantules doivent connaitre une alternance de sècheresse légère et d’humidité pour se développer rapidement.

Espèces et variétés de Lampranthus

environ 150 espèces dans ce genre : Lampranthus coccineum aux fleurs rouges, Lampranthus spectabilis aux fruits comestibles, et de nombreux cultivars tel que ‘Summan’ aux fleurs jaunes

Nos fiches
Lire aussi
Un jardin orange Un jardin orange

Couleur pimpante et éclatante, le orange inspire la joie et l'énergie ! Puissant le orange apporte de la gaieté au jardin, n'hésitez pas l'inviter chez vous. Un jardin orange Au jardin, le orange...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

Vos commentairesAjouter un commentaire