Girolle pruineuse, Chanterelle pruineuse

Girolle pruineuse, Chanterelle pruineuse, Cantharellus pallens
Girolle pruineuse, Chanterelle pruineuse, Cantharellus pallens

Très appréciée des consommateurs, la Girolle pruineuse tient une bonne place dans nos paniers, sur les étals des marchés. Sans égaler toutefois le parfum de la "véritable" Girolle.

Botanique

Nom latin  : Cantharellus pallens
Synonymes  : Cantharellus subpruinosus, Cantharellus cibarius var. pallens
Famille  : Cantharellacées
Chapeau : convexe puis en entonnoir, blanchâtre pruineux puis jaune orangé
Hyménium  : plis décurrents
Spores  : sporée blanchâtre
Anneau  : absent
Pied : blanchâtre ou jaune pâle
Chair : ferme, blanchâtre
Volve  : absente
Odeur : fruitée, douce

Habitat et usages

Répartition  : France, Europe, Hémisphère Nord
Periode : mai à octobre
Habitat : principalement sous feuillus et parfois sous conifères
Confusions possibles : Cantharellus cibarius, Cantharellus ilicis, Hygrophoropsis aurantiaca, Omphalotus olearius
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : bon comestible
Usages : culinaires

Généralités

Cantharellus pallens, champignon Basidiomycète de la famille des Cantharellacées, est une espèce précoce, l'une des premières Chanterelles de l'année. Très appréciée des consommateurs, la Girolle pruineuse tient une bonne place dans nos paniers, sur les étals des marchés. Sans égaler toutefois le parfum de la “véritable” Girolle, Cantharellus cibarius. Fidèle à ses coins, à nos coins, on retrouve chaque année avec plaisir ses sporophores, parties reproductives visibles,  en petits groupes appétissants.

Description de la Girolle pruineuse

Le chapeau de la Girolle pruineuse est d'abord convexe et il se creuse ensuite en entonnoir avec l'âge. Ce chapeau est complètement recouvert d'une fine pruine blanche, puis il devient jaune en vieillissant, il peut jaunir ou rougir au toucher. La marge de Cantharellus pallens est finement enroulée chez les jeunes sujets et elle devient ensuite irrégulière et souvent difforme et bosselée. L'hyménium, partie reproductive fertile, est formée de plis ressemblant à des lames. Ces plis sous le chapeau sont fourchus, concolores au chapeau et décurrents, ils descendent largement sur un pied pouvant atteindre les 3 cm de hauteur. Ce pied est blanchâtre ou jaune pâle, jaunissant fortement au toucher. La chair blanchâtre est ferme et dégage une odeur douce et fruitée.

Le mycélium, partie végétative cachée, se répand dans le sol en fins filaments blancs en contacts étroits avec les racines des arbres environnants.

Détermination de Cantharellus pallens 

Quelques espèces de Girolles ressemblent à la Girolle pruineuse. Une possible confusion avec Cantharellus cibarius mais la Girolle pruineuse présente des teintes nettement plus pâles, et elle est beaucoup moins parfumée que Cantharellus cibarius. Elle ressemble aussi fortement à Cantharellus ilicis mais celle-ci pousse sous chênes verts en régions méditerranéennes, ses plis sont très pâles. Autre risque de confusion avec les Girolles, la Fausse-girolle, Hygrophoropsis aurantiaca, non toxique mais sans intérêt culinaire. Elle possède de vraies lames, une chair molle et une odeur fade.

Attention toutefois à d'autres confusions possibles hors du groupe des Chanterelles:le Faux-clitocybe lumineux, Omphalotus olearius, est fortement toxique. Il présente souvent des pieds soudés, se développant sur une souche, c'est un champignon plutôt roussâtre et avec de vraies lames serrées. 

Milieu de vie 

Commune, Cantharellus pallens apprécie les sous bois humides de différents feuillus et conifères. La Girolle pruineuse pousse sur tous types de sols, souvent en troupes de plusieurs individus. Cantharellus pallens est un champignon mycorhyzique, il développe une symbiose, association à bénéfices réciproques avec les arbres environnants.

Intérêt culinaire de la Chanterelle pruineuse

Très bon comestible, se cuisine de nombreuses manières, en poêlée nature, avec des viandes blanches ou du poisson.

Usages 

Comme toutes les Chanterelles, Cantharellus pallens se conserve très bien séché, et retrouve ses qualités gustatives après réhydratation.

Le saviez-vous ?

Cantharellus pallens est souvent présenté sur les marchés comme étant la Jaunette, Cantharellus cibarius. Alors que la Jaunette est plus goûteuse et plus odorante.

Espèces et variétés de Cantharellus

De nombreuses Girolles sont rares ou peu communes :

  • Cantharellus friesii : Girolle de Fries, chapeau rose orangé ou jaune orangé
  • Cantharellus atlanticus : Girolle des pins, chapeau orange vif couvert d'une pruine blanchâtre, bords plus pâles
  • Craterellus ianthinoxanthus : Chanterelle jaune et violette, chapeau en entonnoir orangé rosâtre puis jaune ochracé
  • Cantharellus amethysteus : Girolle améthyste, chapeau jaune terne parsemé de petites écailles violacées
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis

en entonnoir, grisâtre, 2 à 6 cmTrompette-des-morts. Nom réputé mais inquiétant pour cet excellent champignon de la Toussaint. Sa cousine Craterellus tubaeformis, avec son long pied jaune surmonté...

Girolle, Jaunette, Chanterelle, Cantharellus cibarius Girolle, Jaunette, Chanterelle, Cantharellus cibarius

en entonnoir, jaune, 3 à 10 cmDès juin, parfois mai, au premier orage, rendez-vous est pris : le moment est venu pour une petite visite au coin des Girolles. Fidèle, renommé, en jolie forme de...

Girolle ferrugineuse, Chanterelle, Cantharellus ferruginascens Girolle ferrugineuse, Chanterelle, Cantharellus ferruginascens

convexe puis en entonnoir, couleur variable, 2 à 6 cmNotre fameuse Girolle, jaunette, roussotte, selon les régions, se dote de nombreuses cousines dans la famille des Cantharellacées, toutes...

Chanterelle jaune, Craterelle jaune, Craterellus lutescens Chanterelle jaune, Craterelle jaune, Craterellus lutescens

Petite trompette aux teintes vives, la Chanterelle jaune, Craterellus lutescens, égaie les sous-bois de conifères les jours les plus courts de l'automne. Ce champignon Basidiomycète est un aussi...

Vos commentairesAjouter un commentaire