A LA UNE »
Calanthe, Calanthe

Cortinaire violet

Cortinaire violet, Cortinarius violaceus
Cortinaire violet, Cortinarius violaceus

Remarquable par sa teinte bleu-mauve du pied au chapeau, le Cortinaire violet, Cortinarius violaceus, se repère facilement dans les sous-bois de feuillus.

Botanique

Nom latin  : Cortinarius violaceus
Synonyme  : Agaricus violaceus
Famille  : Cortinariacées
Chapeau : sphérique puis convexe, diam. 3 à 15 cm
Hyménium  : lames
Spores  : sporée rouille
Anneau  : absent
Pied : en massue, haut. 5 à 12 cm, diam. 1,5 à 2,5 cm
Chair : violette
Volve  : absente
Odeur : particulière, aromatique

Habitat et usages

Répartition  : Europe
Periode : août à octobre
Habitat : forestier, sous feuillus
Confusions possibles : Cortinarius hercynicus
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : aucun
Usages : inconnus

Généralités

Remarquable par sa teinte bleu-mauve du pied au chapeau, le Cortinaire violet, Cortinarius violaceus, se repère facilement dans les sous-bois de feuillus et dans sa grande et complexe famille des Cortinariacées. Les rencontres avec le sporophore, partie reproductive visible, de ce Basidiomycète sont plus appréciées pour ses qualités esthétiques que gastronomiques.

Description de la Cortinaire violette

Jeune, la Cortinaire violette se couvre d'une cortine blanche, voile partiel à aspect de toile d'araignée, caractéristique de sa famille. Ce voile disparaîtra rapidement, subsistant parfois en quelques filaments blancs. Le chapeau d'abord sphérique avec la marge enroulée se déploie, devient convexe, la marge se déroule et reste irrégulière. Le pied, cylindrique, massif, ressemble à une massue, il s'allongera avec l'âge, avec un renflement marqué à la base. La teinte si caractéristique de la Cortinaire ne pouvait que lui donner son nom, violaceus. Même ses lames sont violettes, nuancées de rouille par les spores à maturité. La chair est  de saveur douce et de teinte, bien sûr, violette... La texture nettement veloutée du chapeau lui donne un aspect un peu rugueux.

L'odeur  de cette Cortinaire est particulière, aromatique, dite d'huile de cèdre ou de cuir de Russie.

Le mycélium, partie végétative cachée, se répand dans le sol au contact des racines des feuillus environnants.

Détermination de  Cortinarius violaceus

Si les Cortinaires sont généralement difficiles à déterminer, de part leur grande diversité, Cortinarius violaceus est un cas unique à la couleur et texture si particulières qu'aucune confusion n'est possible. Son seul sosie, Cortinarius hercynicus, a choisi un habitat différent et se rencontre sous les conifères.

Le milieu de vie

Cortinarius violaceus apprécie les sous-bois de feuillus, hêtres souvent, où il recherche  des zones humides. Solitaire ou en petits groupes, il apparaît en fin d'été et l'automne. Champignon mycorhizien, comme tous les Cortinaires, il entretient une symbiose, association à bénéfices réciproques, avec les arbres de son habitat.

Toxicité ou intérêt culinaire

Le Cortinaire violet ne semble pas présenter de toxicité mais ne présente pas un intérêt gastronomique particulier. Dans l'ensemble, la consommation des Cortinaires nécessite de la prudence, les données sur la toxicité de ce groupe étant trop imprécises.

Usages de la cortinaire violette

Au vu de la couleur de la Cortinaire violette, des essais de teinture ont été réalisés. Décevants.

Le saviez-vous ?

Les odeurs des champignons sont un critère de détermination important. Leur description fait parfois appel à des références lointaines. Le cuir de Russie est un cuir de grande qualité, rare, utilisé pour les reliures, l'industrie du luxe. Son odeur vient de son procédé de fabrication, imprégnation par une huile extraite des bouleaux. Chanel s'en est inspiré pour créer le parfum « cuir de Russie ».

Espèces et variétés de Cortinarius

On compte plus de 2000 espèces européennes de Cortinaires, à la reconnaissance incertaine et à la toxicité fréquente.

Cortinarius splendens : Cortinaire splendide, uniformément jaune d'or intense, toxique.

Cortinarius orellanus : Cortinaire couleur de rocou, mortelle par destruction rénale.

Cortinarius  speciosissimus : Cortinaire très joli, mortel.

Cortinarius  sanguineus : Cortinaire sanguin, rouge sang, toxique.

Cortinarius purpurascens : comestible, chair devenant violette au toucher.

Cortinarius praestans : Cortinaire remarquable de grande taille, comestible mais à protéger.

Cortinarius varius : comestible, uniquement sous les Epicéas

Cortinarius caperatus : Pholiote ridée, comestible

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Ail violet d’Afrique du sud, Tulbaghie violette, Tulbaghia violacea Ail violet d’Afrique du sud, Tulbaghie violette, Tulbaghia violacea

Tulbaghia violacea, la tulbaghie violacée, est une plante bulbeuse de la famille des Amaryllidacées, de la sous-famille des Alliacées. Originaire d’Afrique du sud, Tulbaghia violacea est très...

Lantanier rampant, Lantanier de Sellow, Lantana violet, Lantana montevidensis Lantanier rampant, Lantanier de Sellow, Lantana violet, Lantana montevidensis

Lantana montevidensis, encore souvent appelé également Lantana sellowiana, le lantanier rampant, est une plante vivace  appartenant à la famille des Verbénacées, donc assez proche des verveines. Le...

Trèfle des prés, Trèfle violet, Trifolium pratense Trèfle des prés, Trèfle violet, Trifolium pratense

Le trèfle violet, ou trèfle des prés, Trifolium pratense, est une plante vivace appartenant à la famille des Fabacées (Légumineuse ou Papilionacées). Trifolium pratense est une plante indigène de...

Gratin de chou-fleur violet à la béchamel de lentilles Gratin de chou-fleur violet à la béchamel de lentilles

Préchauffez le four à 180 °C. Séparez les bouquets du chou-fleur, passez-les sous l'eau froide et plongez-les dans une casserole d'eau froide salée. Portez l'eau à ébullition puis faites-les cuire...

Vos commentairesAjouter un commentaire