Lycogale du bois, Lait de loup

Lycogale du bois, Lait de loup, Lycogala epidendrum
Lycogale du bois, Lait de loup, Lycogala epidendrum

Botanique

Nom latin  : Lycogala epidendrum
Synonymes  : Lycoperdon epidendrum, Mucor lycogala, Reticularia rosea, Galeperdon epidendrum
Famille  : Réticulariacées
Chapeau : absent
Hyménium  : absent
Spores  : sporée brune rosée
Anneau  : absent
Pied : absent
Chair : molle, rose puis poudreuse et brune
Volve  : absente
Odeur : sans particularité

Habitat et usages

Répartition  : France, Europe, Amérique du Nord
Periode : printemps à automne
Habitat : bois mort
Confusions possibles : Lycogala conicum
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : sans intérêt ou indigeste
Usages : non référencés

Le Lait de loup est un Myxomycète de la famille des Réticulariacées, mais il est souvent pris pour un champignon du fait de sa fructification qui peut ressembler à une petite Vesse-de-loup. Ce qui explique qu'il soit parfois appelé Lycoperdon.

Lycogala epidendrum surprend par sa présence sur les bois morts de nos forêts, ses petits coussinets roses avant maturité se détachent sur les fonds sombres des souches en décomposition, véritables tableaux aux couleurs surréalistes.

Description du Lait de Loup

La petite fructification de la Lycogale du bois est appelée aethalium. Ces aethalia sont de petites boules roses qui deviennent brunes et pulvérulentes à maturité, par temps humides les aethalia brunes peuvent devenir pâteuses. Les fructifications mesurent entre 3 et 15 mm de diamètre et leur surface est rugueuse, comme couverte de minuscules écailles. Avant maturation on peut observer un liquide rose visqueux qui compose les aethalia. Pendant la maturation des fructifications, ce liquide rose se transforme en spores brunes rosées qui seront ensuite libérées dans l'air. La chair fragile et molle, rosâtre puis brune s'ouvre par une courte fente irrégulière lors de la libération des spores. Lycogala epidendrum ne présente pas d'odeur ni de saveur particulières.

Détermination de Lycogala epidendrum

De ses aethalia immatures roses aux brunes matures, Lycogala epidendrum se confond difficilement. En effet, peu de myxomycètes présentent cette couleur rose qui parsème les souches de nos forêts. Il peut cependant y avoir une confusion avec Lycogala conicum qui est aussi rose avant maturité. Lycogala conicum est toutefois beaucoup plus petit que la Lycogale du bois, il ne dépasse pas les 2 mm de diamètre. De plus il est distinctement plus haut que large, contrairement au Lycogala epidendrum qui présente une forme ronde et parfois un peu aplatie.

Milieu de vie de la Lycogale du bois

Le Lait de loup se trouve sur le bois mort de feuillus comme de conifères. On le trouve souvent sous sa forme de fructification en milieu humide, après les pluies. C'est l'un des myxomycètes les plus commun. Les aethalia peuvent se trouver isolées ou densément groupées, sur des souches ou des branches de bois mort.

La saviez-vous ?

Les myxomycètes ne sont pas des champignons car ils ne possèdent pas de mycélium, ils possèdent un plamosde et ont un mode de nutrition différent. Les myxomycètes sont des organismes à plasmode, le plasmode est une masse gélatineuse unique et pourvue de nombreux noyaux. Ce plasmode est capable de se déplacer sur le bois et d'ingérer des bastéries, des levures, des champignons et de petits débris de végétaux pour se nourrir. Le plasmode forme ensuite un aethalium qui libèrera des spores à maturité. Le Lait de loup est un myxomycète, il ne fait donc pas partie des champignons. Avant maturité ce myxomycète se déplace sous forme de petits plasmodes rouges à roses.

Espèces et variétés de Lycogala

Parmis les quelques espèces de Lycogala, rares sont celles décrites, seules trois sont présentées :

  • Lycogala exiguum : Lycogale exigu, 0,5 à 5 mm de diamètre, rosâtre foncé puis presque noir
  • Lycogala flavofuscum : 18 à 40 mm de diamètre, jaunâtre, gris-brun à brun pourpré
  • Lycogala terrestre : Lycogale terrestre, 2 à 5 mm de diamètre, rose saumon à orange pâle puis brun

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
La terrasse en bois La terrasse en bois

Quoi de plus agréable qu’une terrasse en bois pour prendre le temps de vivre pleinement dans son jardin ? Esthétique, assez facile à mettre en œuvre, c’est une option intéressante...

Les jardins du bois des Moutiers (76) Les jardins du bois des Moutiers (76)

Si vous vous promenez en Normandie dans la région de Dieppe, arrêtez-vous à Varengeville-sur-Mer pour visiter un parc merveilleux, le Bois des Moutiers, très influencé par les jardins anglais. Le...

Abris de jardin, garages, chalets en bois... Entretenez malin ! Abris de jardin, garages, chalets en bois... Entretenez malin !

L’acquisition d’une construction en bois induit le plus souvent un minimum de contraintes d’entretien. Lasure, saturateur, peinture microporeuse, etc. Guide rapide des modalités...

Le bois de robinier Le bois de robinier

Les terrasses en bois sont en vogue mais quelles conséquences ? Depuis les années 90, un engouement très important pour les terrasses en bois est apparu en France. Le bois a une connotation très...

Vos commentairesAjouter un commentaire