Vesse-de-loup hérisson, Vesse-de-loup épineuse

Vesse-de-loup hérisson, Vesse-de-loup épineuse, Lycoperdon echinatum
Vesse-de-loup hérisson, Vesse-de-loup épineuse, Lycoperdon echinatum

Botanique

Nom latin  : Lycoperdon echinatum
Synonyme  : Lycoperdon echinatum
Famille  : Lycoperdacées
Chapeau : sphère couverte d'aiguillons, 2 à 5 cm de diamètre
Hyménium  : aiguillons
Spores  : bruns
Anneau  : absent
Pied : court
Volve  : absente
Odeur : variable, de Cèpe

Habitat et usages

Répartition  : hémisphère nord
Periode : été, automne
Habitat : forestier, hêtres
Confusions possibles : Lycoperdon perlatum, Lycoperdon foetidum
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : aucun
Usages : inconnus

Une petite boule de quelques centimètres, toute hérissée d'épines, se roule sur un tapis de feuilles de hêtres. S'il porte son nom, hérisson, ce champignon ne sortira pas sa petite tête mais plutôt un nuage de fumée si on le presse. Il s'agit d'une espèce « épineuse » de Vesse-de-loup, le Lycoperdon echinatum, de la famille des Lycoperdacées. Le sporophore, partie reproductive visible, de ce Basidiomycète, protège ses spores de bien efficace façon.

Description de la Vesse-de-loup hérisson

Petite sphère de 5 cm de diamètre en moyenne, la Vesse-de-loup hérisson se couvre de longs aiguillons de 5 mm, souples et facilement détachables. Cette protection extérieure « épineuse » de couleur beige puis brun foncé forme une première membrane qui laissera apparaître à maturité une deuxième membrane  brune couverte d'alvéoles. A l'intérieur de cette sphère se développe la gléba, partie productrice des spores, organes de dissémination des champignons. Chez les sujets jeunes, cette glébe est blanche, ferme, puis devlent jaune olivâtre et enfin pulvérulente. A maturité, un petit trou se forme au sommet du sporophore, bien au centre. Les spores pourront alors être disséminées.

Le pied, généralement très court, ne se démarque pas de la sphère qu'il prolonge en s'atténuant régulièrement. Les aiguillons le recouvrant son courts, beiges.

Avant maturité, la glébe, ou chair, de la Vesse-de-loup hérisson dégage une agréable odeur de Cèpe, sa saveur est douce.

Détermination de Lycoperdon echinatum

Cette Vesse-de-loup se reconnaît facilement à ses longs aiguillons. D'autres espèces peuvent s'en couvrir aussi, tel Lycoperdon foetidum, mais ils sont plus courts et comme son nom l'indique son sporophore dégage une odeur forte et foetide.  Lycoperdon perlatum reste blanche avec de petites aréoles entourées de verrues.

Les noms latins, souvent descriptifs, peuvent être utiles pour se souvenir des particularités des espèces. Ici, Lycoperdon signifie « pet de loup ». A voir...

Le milieu de vie de la vesse de loup hérissée

Lycoperdon echinatum apprécie l'humus des forêts de feuillus, principalement les hêtres, avec un penchant pour les sols calcaires. Pour rencontrer cette boule toute hérissée, l'été et l'automne seront les meilleures saisons.

Toxicité ou intérêt culinaire

La Vesse-de-loup hérisson ne présente aucune toxicité et peut se consommer jeune, lorque sa chair est encore ferme, mais elle ne présente aucune qualité gustative.

Le saviez-vous ?

« Vesse-de-loup » dénomme les champignons dont l'appareil reproducteur est totalement enfermé dans une membrane nommée péridium. Selon la manière dont se déchire ce péridium, on trouvera les genres : Lycoperdon, Bovista, ouverture au sommet ; Calvatia, déchirure irrégulière...

Espèces et variétés de Lycoperdon

Le genre comprend une trentaine d'epèces

  • Lycoperdon perlatum : Vesse-de-loup perlée, Europe
  • Lycoperdum mammiforme :  Vesse-de-loup voilée, Europe
  • Lycoperdon pyriforme :  Vesse-de-loup en poire, Europe

A noter une autre espèce européenne,appréciée pour sa taille et ses qualités gustatives, Calvatia gigantea, la  Vesse-de-loup géante.

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Gueule de loup, muflier, Antirrhinum majus Muflier, Gueule de loup, Antirrhinum majus

Originaire du bassin méditerranéen, le muflier des jardins, appelé plus communément Gueule de loup, est une plante vivace gélive ; elle supporte difficilement les températures en dessous de -4°C....

Digitale pourprée, doigtier, gants de bergère, queue de loup, Digitalis purpurea Digitale pourprée, doigtier, gants de bergère, queue de loup, Digitalis purpurea

La digitale pourprée est une plante européenne, et peut-être l’avez-vous croisée au hasard de vos promenades dans nos campagnes, à l’orée d’un bois ou en montagne. Cultivée depuis...

Le hérisson, l'ami des jardins Le hérisson, l'ami des jardins

Le hérisson d'Europe est un animal protégé dont les jardiniers apprécient l'aide au jardin puisqu'il dévore inlassablement les escargots, les araignées, les vers et autres insectes nuisibles. Le...

Stramoine commune, Herbe aux sorcières, Pomme épineuse, Datura stramonium Stramoine commune, Herbe aux sorcières, Pomme épineuse, Datura stramonium

Le Datura stramonium est une belle plante qui pousse à l'état sauvage sur les terrains en friches, dans les champs et même sur les décombres. Bien connue pour sa dangerosité, elle reste cependant...

Vos commentairesAjouter un commentaire