Vesse-de-loup à diaphragme, Vesse-de-loup des prés

Vesse-de-loup à diaphragme, Vesse-de-loup des prés, Vascellum pratense
Vesse-de-loup à diaphragme, Vesse-de-loup des prés, Vascellum pratense

Vesse-de-loup voilée, perlée, hérisson, en poire, géante... L'une des plus courantes, la Vesse-de-loup à diaphragme, Vascellum pratense s'arrond à la fin du printemps dans l'herbe des prairies.

Botanique

Nom latin  : Vascellum pratense
Synonyme  : Lycoperdon pratense
Famille  : Agaricacées
Chapeau : sphère couverte d'aiguillons, 2 à  6 cm de diamètre
Hyménium  : glèbe
Spores  : bruns
Anneau  : absent
Pied : court, épais
Chair : glèbe blanche puis brune
Volve  : absente
Odeur : de champignon

Habitat et usages

Répartition  : Europe
Periode : fin de printemps à début d'automne
Habitat : prairies, prés, pelouses
Confusions possibles : Bovista plumbea, Lycoperdon
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : aucun
Usages : inconnus

Généralités

La Vesse-de-loup, champignon Basidiomycète : petite boule blanche posée sur le sol, explosant d'un nuage de poussière sous le talon, qui ne s'y est amusé un jour ? Mais qui soupçonnerait qu'il existe non une Vesse-de-loup, mais des dizaines... Vesse-de-loup voilée, perlée, hérisson, en poire, géante... L'une des plus courantes, la Vesse-de-loup à diaphragme, Vascellum pratense, de la famille des Agaricacées, s'arrondira à la fin du printemps dans l'herbe des prairies.

Description de la Vesse-de-loup à diaphragme

Petite sphère de 2 à 6 cm de diamètre , la Vesse-de-loup à diaphragme est couverte de petits aiguillons fins et blancs se détachant progressivement, l'enveloppe externe du sporophore devenant alors toute lisse.   A l'intérieur de cette sphère blanche se développe la glèbe, partie productrice des spores, organes de dissémination des champignons. Caractéristique des Vascellum, une membrane sépare la glèbe supérieure, de la « sub-glèbe » du pied : facilement observable en coupe transversale, ce diaphragme a donné son 2ème nom commun à la Vesse des prés.

Chez les sujets jeunes, la glèbe au-dessus du diaphragme est blanche puis devient  olivâtre et enfin  brune et pulvérulente. A maturité, la sphère s'aplatit sur sa partie supérieure, puis se déchire pour former un petit trou  central par lequel les spores pourront  être disséminées. Cette ouverture s'agrandira progressivement et la Vesse-de-loup des prés montrera longtemps un aspect de coupe largement ouverte, sèche et brunâtre.

Le pied, généralement très court et trapu, se démarque peu de la sphère qu'il prolonge en un réseau mycélien épais facilement détachable du substrat.

L'odeur de la Vesse des prés est agréable, dite de champignon, sa saveur est douce mais insipide.

Détermination de Vascellum pratense

Cette Vesse-de-loup se reconnaît facilement à son diaphragme séparant le « pied » de la chair. Une coupe propre pour distinguer correctement  la membrane est nécessaire. Une observation superficielle ouvre quelques possibilités de confusion, avec le Boviste couleur de plomb, Bovista plumbea, blanc, lisse, mais au pied absent et à la glèbe homogène. Quelques Lycoperdon lui ressemblent également, la Vesse-de-loup perlée par exemple, mais le diaphragme est toujours absent.

Le milieu de vie de la Vesse-de-loup à diaphragme

Vascellum pratense apprécie l'herbe des prairies, des pelouses, mais aussi des bordures de chemins, de la fin du printemps jusqu'au début de l'automne. Courante, cette espère pousse souvent en petits groupes d'individus disséminés.

Toxicité ou intérêt culinaire

La Vesse-de-loup des prés ne présente aucune toxicité et peut se consommer jeune, lorsque sa chair est encore  bien blanche, mais elle ne présente aucune qualité gustative.

Le saviez-vous ?

« Vesse-de-loup »signifie « pet de loup », allusion au dégagement  brusque du nuage de spores à maturité de ces champignons.

Espèces et variétés de Vascellum

Le genre Vascellum compte une vingtaine d'espèces, dont quelques unes d'Amérique du Sud :

  • Vascellum cuzcoense, Vascellum pampeanum, Vascellum delicatum

Parmi les Vesses-de-loup européennes on trouvera Calvatia gigantea, la  Vesse-de-loup géante, appréciée pour sa taille et ses qualités gustatives

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Vesse-de-loup, Calvatie en outre, Calvatia utriformis Vesse-de-loup, Calvatie en outre, Calvatia utriformis

sphère molle de 5 à 10 cm de haut pour 5 à 16 cm de diamètreUne outre, un sac, contenant son précieux chargement de spores, organes de dissémination des champignons : parmi les Vesses-de-loup, la...

Vesse-de-loup géante, Tête de mort, Lycoperdon géant, Calvatia gigantea Vesse-de-loup géante, Tête de mort, Lycoperdon géant, Calvatia gigantea

sphère de grande taille, jusqu'à 70 cm de diamètreSpectaculaire rencontre, digne du livre des records : la Vesse-de-loup géante en impose à un ballon de foot, voire 2 ballons réunis. Ce...

Rosé-des-prés, Agaric champêtre, souris-rose, Agaricus campestris Rosé-des-prés, Agaric champêtre, souris-rose, Agaricus campestris

convexe puis étalé, blanc méchuleux, de 4 à 10 cmReprésentant incontesté des champignons des prés, le bien nommé Rosé-des-prés, Agaricus campestris, Basidiomycète de la famille des Agaricacées est...

Vesse-de-loup hérisson, Vesse-de-loup épineuse, Lycoperdon echinatum Vesse-de-loup hérisson, Vesse-de-loup épineuse, Lycoperdon echinatum

sphère couverte d'aiguillons, 2 à 5 cm de diamètreUne petite boule de quelques centimètres, toute hérissée d'épines, se roule sur un tapis de feuilles de hêtres. S'il porte son nom, hérisson, ce...

Vos commentairesAjouter un commentaire