Pézize de Peters

Pour rencontrer ce champignon, la Pézize de Peters, il est conseillé de se promener sur des sites d'anciens incendies, habituellement peu fréquentés, mais intéressants pour leurs curiosités mycologiques par ailleurs.

Pézize de Peters, Peziza petersii
Pézize de Peters, Peziza petersii

Botanique

N. scientifique Peziza petersii
Synonymes Peziza proteana, Galactinia petersii
Famille Pezizacées
Chapeau en forme de coupe, brun-gris, brunâtre à brun-rougeâtre, 4 à 7 cm
Hyménium lisse
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied absent
Chair mince, fragile et grisâtre
Volve absente
Odeur sans particularité

Habitat et usages

Répartition France, Hémisphère Nord
Périodetoute l'année mais principalement en été et automne
Habitatdans les milieux brûlés et parfois sur sol forestier ou au bord des sentiers
Confusions possiblesPeziza campbellii, Helvella acetabulum, Peziza badia
Toxiciténon comestible
Intérêt culinairesans intérêt
Usagesnon référencés
Pézize de Peters, Peziza petersii

Dans la famille des Pézizacées, la Pézize de Peters, Peziza petersii, se distingue par son habitat, les terres brûlées. Pour rencontrer cet Ascomycète aux couleurs brunes à grisâtres il est conseillé de se promener sur des sites d'anciens incendies, habituellement peu fréquentés, mais intéressants pour leurs curiosités mycologiques.

Description de la Pézize de Peters

Le sporophore de la Pézize de Peters, aussi nommé apothécie, forme une coupe plissée brun-gris, brunâtre puis brun-rougeâtre. Cette apothécie qui correspond à la partie visible du champignon est assez grande, elle mesure entre 4 et 8 cm de diamètre. La base extérieure de la coupe, au niveau du sol, est grisâtre à blanchâtre. La partie externe est également légèrement plus pâle que la partie intérieure tapissée par l'hyménium, partie fertile. De plus, l'intérieur de la coupe contient des gouttelettes jaunâtres. La marge, brunissante en vieillissant, est plus ou moins ondulée et irrégulière. La chair est fine et fragile, immuable à la coupe et n'émet pas d'odeur particulière.

Espèce saprophyte, son mycélium se répand dans le sol en fins filaments, pour se nourrir de la matière organique en décomposition.

Détermination de Peziza petersii

L'habitat particulier de Peziza petersii, principalement les zones brûlées, permet de la distinguer de Helvella acetabulum, l'Helvelle en calice et de Peziza badia. Cependant, la Pézize de Peters se rencontre, parfois, dans des milieux forestiers favorables à ces deux espèces. Pour éviter toute confusion il est nécessaire de savoir, d'un côté, que l'Helvelle en calice possède un petit pied blanc et se développe davantage au printemps. Et, d'un autre côté que Peziza badia présente des teintes semblables mais qui tendent légèrement vers l'olivâtre. Néanmoins, une autre espèce du nom de Peziza campbellii se développe dans les mêmes zones brûlées mais ses apothécies sont soudées et très grandes, mesurant jusqu'à 20 cm de diamètre.

Milieu de vie

Cette Pézize assez commune se développe sur sols brûlés ou parfois sur sols forestiers et en bordures de sentiers, sablonneux ou non. Elle apprécie particulièrement les zones brûlées correspondant à des sites d'anciens incendies et pousse seule ou en troupe de quelques individus. Bien que Peziza petersii se rencontre principalement en été et en automne, il est également possible de la retrouver au printemps et en hiver.

Espèces et variétés de Peziza

La plupart des Pézizes sont sans intérêts culinaires ou indigestes :

  • Geopora sumneriana : Pézize des cèdres, coupe brunâtre, grisâtre à crème
  • Helvella acetabulum : Helvelle en calice, coupe gris-brunâtre à brun-rougeâtre
  • Peziza succosa : Pézize à lait jaune, coupe crème, jaunâtre à brunâtre
  • Peziza vesiculosa : Pézize vésiculeuse, coupe crème ochracé à brunâtre
  • Otidea onotica : Oreille-de-lièvre, coupe jaunâtre orangé
  • Sarcoscypha jurana : Pézize écarlate, rosâtre et rouge à rouge-orangée
  • Bisporella citrina : coupe très petite, jaune vif
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Pézize vésiculeuse, Peziza vesiculosa Pézize vésiculeuse, Peziza vesiculosa

Peu commune, la Pézize vésiculeuse se développe principalement au sein des crottins de chevaux. Son nom scientifique signifie « posée par terre avec une vésicule ». 

Pézize baie, Pézize brune, Peziza badia Pézize baie, Pézize brune, Peziza badia

Surprise au bord du chemin de randonnée : une dinette abandonnée, aux couleurs d'argile sombre. De petites coupelles rondes, profondes, sont posées sur le sol propre, sablonneux. On peut rêver...

Pézize des maisons, Peziza domiciliana Pézize des maisons, Peziza domiciliana

Surprise dans la salle de bain : de petites coupelles beiges apparaissent, et grandissent, à la jointure du bac de douche. Le toucher est lisse, la membrane cassante, et l'odeur ne[...]

Pezize orangée, Aleuria aurantia Pezize orangée, Aleuria aurantia

La Pézize orangée, étonnant champignon en forme de coupelle orange, se prête aux recettes sucrées, pour le plaisir des yeux autant que celui des papilles. Apprenez à reconnaitre ce champignon[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire