Clavaire jaune

Clavaire jaune, Ramaria flava, juin 2018 en Andorre
Clavaire jaune, Ramaria flava, juin 2018 en Andorre

Botanique

Nom latin  : Ramaria flava
Synonymes  : Clavaria flava, Clavariella flava
Famille  : Gomphacées
Chapeau : non différencié, forme coralloïde, Haut. 5 à 12 cm, Diam. 6 à 15 cm
Hyménium  : lisse
Spores  : sporée jaune
Anneau  : absent
Pied : tronc épais
Chair : blanchâtre
Volve  : absente
Odeur : légère, agréable

Habitat et usages

Répartition  : Europe, Amérique du Nord et Sud
Periode : été, automne
Habitat : forestier, sur le sol
Confusions possibles : Ramaria aurea, Ramaria stricta,  Ramaria formosa
Toxicité : non signalée
Intérêt culinaire : comestible médiocre
Usages : inconnus

Petites structures coralliennes rencontrées dans nos sous-bois : les champignons n'en finissent pas de nous surprendre par leur diversité de formes. De nombreuses espèces de Clavaires, nom commun de ces Basidiomycètes dont le sporophore, partie reproductive visible, ressemble à un corail, un peit buisson, une massue, un chou-fleur, se teintent de jaune, orangé, nuancé de soufre. Appréciant des sous-bois divers, Ramaria flava, la Clavaire jaune, de la famille des Gomphacées, se rencontre fréquemment.

Description de la Clavaire jaune

Jaune, ce champignon corallien ressemble à un petit buisson à la structure arrondie, réguliere, aux sommités divisées en pointes formant une surface assez dense. Les rameaux restent courts, cylindriques, parfois légèrement aplatis, rayonnants puis se redressant verticalement. Le tronc, épais, pâlit vers la base jusqu'à devenir blanc. Les spores, organes de dissémination, sont produits par l'hyménium lisse au-niveau des ramules. La chair, molle, blanche, parfois tâchée de rouge,  dégage une odeur agréable, aromatique et sa  saveur est douce. Les couleurs jaunes de Ramaria flava s'estompent avec l'âge, les rameaux se teintent alors de brunâtre.

La Clavaire jaune peut être solitaire ou disposée en petits groupes.

Le mycélium, fins filaments blancs de la partie végétative, se propage dans le sol au contact des végétaux chlorophylliens environnants.

Détermination de Ramaria flava

Nombreuses, les Ramaires jaunes peuvent être difficiles à différencier. Les confusions sont fréquentes et le microscope peut s'avérer indispensable pour une détermination fiable. Ramaria botrytis, la Clavaire chou-fleur, comestible, diffère de la Clavaire jaune par ses rameaux rosés aux sommités nuancées de lilas et de violet, son pied épais et blanchâtre. Ramaria stricta, la Clavaire dressée, non comestible également, est de teinte beige à jaune et porte sur son pied de fins filaments blancs. Ramaria aurea montre une structure très proche mais des teintes plutôt orangées,plus foncées aux sommités.

Le milieu de vie de la clavaire jaune

La Clavaire jaune affectionne les sous-bois de feuillus comme de conifères. Fréquente, elle

occupe des biotopes divers, da la plaine à la montagne. Elle pousse isolée ou en petits groupes, souvent cachée par fes feuilles mortes. Les Ramaires sont  généralement saprophytes, se nourrissant de matières organiques en décomposition. Ramaria flava est toutefois signalée comme étant mycorhizique, formant une symbiose, association à bénéfices réciproques, avec les végétaux chlorophylliens.

Toxicité

La Clavaire jaune est considérée comme un comestible médiocre, et ne serait pas à l'origine de troubles intestinaux comme de nombreuses Ramaria.

Espèces et variétés de Ramaria

Le genre comportant plus de 200 espèces.

  • Ramaria largentii : Clavaire des sapinières, orange vif
  • Ramaria aurantiaca : jaune vif, buissonnante aux rameaux peu ramifiés
  • Ramaria aurea : Galinette, Menotte, jaune doré, comestible médiocre
  • Ramaria formosa : Clavaire élégante, Menotte, rose-orangée, toxique
  • Ramaria gracilis : Clavaire gracile, blanc rosé, odeur anisée, non comestible
  • Ramaria flava : Clavaire jaune, jaune à orangée, comestible
  • Ramaria rugosa var.cinerea : rameaux longs et  fins, blanche à grise
  • Ramaria botrytis , comestible recherché, représente l'espèce type
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Clavaire chou-fleur, Galinette, Pied de poule, Poule du hêtre, Ramaria botrytis Clavaire chou-fleur, Galinette, Pied de poule, Poule du hêtre, Ramaria botrytis

non différencié, forme coralloïde, Haut. 8 à 15 cm, Diam. 5 à 20 cmDélicate structure aux rameaux s'affinant le long d'un arbre minuscule de 15 cm de haut, aux couleurs claires et vives, une forme...

Clavaire grise, Clavuline cendrée, Clavaire cendrée, Clavulina cinerea Clavaire grise, Clavuline cendrée, Clavaire cendrée, Clavulina cinerea

non différencié, forme coralloïde, Haut. 10 à 12 cm, Diam. 5 à 8 cmUn corail gris à nuances violettes émergeant d'un tapis de mousse verte... spectacle automnal déconcertant, discret, à l'abri de...

Bignone jaune, Campsis radicans 'Flava' Bignone jaune, Campsis radicans 'Flava'

Campsis radicans ‘Flava’ ou ‘Yellow Trompette’ est une variété de plante grimpante appartenant à la famille des Bignoniacées. Campsis radicans ‘Flava‘ se...

Clavaire élégante, Ramaire jolie, Ramaria formosa Clavaire élégante, Ramaire jolie, Ramaria formosa

non différencié, forme coralloïde, Haut. 7 à 30 cm, Diam. 5 à 15 cm« Joli », « élégant», « beau », descriptions communes de  cet étonnant petit corail décorant de ses couleurs vives les sombres...

Vos commentairesAjouter un commentaire