Noisetier d'hiver parfumé, Faux noisetier, Corylopsis parfumé

Noisetier d'hiver parfumé, Faux noisetier, Corylopsis parfumé, Corylopsis glabrescens

Botanique

N. scientifique Corylopsis glabrescens
Origine Japon, Chine
Floraison février, mars
Fleurs jaune
Typepetit arbre à floraison hivernale
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteurjusqu'à 5 m

Planter et cultiver

Rusticité rustique, -28 °C
Exposition ensoleillé à mi-ombre
Solhumifère
Acidité acide à neutre
Humidité frais et drainant
Utilisationen isolé, en massif
Plantationautomne, printemps
Multiplicationboutures, marcottage, semis
Noisetier d'hiver parfumé, Faux noisetier, Corylopsis parfumé, Corylopsis glabrescens

Corylopsis glabrescens, le noisetier d’hiver parfumé, est un grand arbuste, presque un petit arbre très décoratif appartenant à la famille des Hamamélidacées, donc proche des hamamélis et des forthergilla. Le noisetier d’hiver parfumé est un grand corylopsis parmi la vingtaine d’espèces du genre. Il est originaire du Japon et de Corée, croissant en zone forestière.

L’espèce est relativement variable, encore peu cultivée. Elle est naturellement assez variable, et donc certaines variétés naturelles sont sélectionnées comme plus attrayantes, et prennent un nom de cultivar, tel que 'Longwood Chimes’, particulièrement parfumé. Cultivars ou pas, le corylopsis parfumé est des plus charmants : c’est un arbuste à floraison précoce et parfumée, très lumineuse en fin d’hiver.

Description de Corylopsis glabrescens

Corylopsis glabrescens forme un petit arbre aux troncs multiples et sinueux. Haut jusqu’à 5 m, il s’étale davantage largeur. Ses branches, se dessinent en zigzag, au gré des bourgeons alternes en un branchage aéré.

Les fleurs éclosent de mars à avril, sur les branches nues. Les fleurs à 5 pétales, bien ouvertes sont jaune-verte, très lumineuses. Elles pendent en de nombreuses grappes denses et longues ; elles dégagent un parfum que l’on sent de loin. Fécondées, les fleurs produisent des graines que l’on peut faire germer assez facilement.

Corylopsis glabrescens montre également un élégant feuillage. Ses grandes feuilles pleines sont presque rondes, à marge finement dentelée, de plus de 10 cm de largeur. Leur limbe est vert vif à vert acide lorsqu’elles débourrent, puis s’assombrit. Le feuillage persiste longuement en automne, mais si le climat lui permet de se colorer avant le gel, il se teinte de jaune.

Planter et entretenir le noisetier d’hiver parfumé

Corylopsis glabrescens demande un sol frais, mais drainant, qui ne se dessèche pas en été. Il apprécie les terres acides à neutres, et craint le calcaire. Il est installé en ombre claire, ou mi-ombre, en évitant les heures le plus chaudes du soleil, donc par exemple à l’ombre d’un arbre caduc plus grand, ce qui permet de profiter de ses grappes pendantes, si lumineuse dans le soleil d’hiver. Il est superbement mis en valeur en isolé ou à l’avant d’un massif arboré.

Sa plantation se fait avec succès durant la période où il est sans feuilles, et tant qu’il ne gèle pas : de novembre à avril.

Le sol est travaillé avec un gros apport de compost de feuilles ; la terre de bruyère n’est vraiment utile que si le ph du sol doit vraiment être baissé. Il faudra alors l’enrichir, car elle est un peu trop pauvre pour le corylopsis parfumé. Après l’arrosage copieux au moment de la plantation, la surface autour est paillée avec de l’écorce de pin, qui acidifie le sol en se décomposant. Ce paillage retient l’humidité, et rend plus efficaces les arrosages qui suivront l’été durant.

Corylopsis glabrescens ne se taille pas, à moins de dégager le bas de ses troncs, ou pour le nettoyer de ses branches mortes. Sa forme est naturellement gracieuse et aérée.

Multiplier Corylopsis glabrescens

Le corylopsis parfumé se bouture en début d’été. Ses graines germent assez facilement après une stratification à froid. Elles sont semées avant l’hiver sous châssis froid, où elles subissent ainsi les gelées hivernales avant de germer au printemps suivant.

Espèces et variétés de Corylopsis

Le genre comprend une vingtaine d’espèces

  • Colylopsis paucifolius, le plus petit
  • Corylopsis sinensis, le corylopsis de Chine
  • Corylopsis willmottiae, le corylopsis de Willmott
  • Corylopsis glandulifera, de la Chine du Sud Est
  • Corylopsis gotoana, considérée parfois comme une variété de Corylopsis glabrescens
  • Corylopsis glabrescens ‘Longwood Chimes’, aux inflorescences plus longues et plus larges, très parfumées
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Noisetier d'hiver, Faux-noisetier, Corylopsis aux longs épis, Corylopsis spicata Noisetier d'hiver, Faux-noisetier, Corylopsis aux longs épis, Corylopsis spicata

Corylopsis spicata, faux noisetier ou noisetier d'hiver est un arbuste caduc ornemental, proche des hamamélis et forthergillas. Il appartient à la famille des Hamamélidacées. Le genre Corylopsis...

Corylopsis pauciflore, noisetier du Japon, Corylopsis pauciflora Corylopsis pauciflore, noisetier du Japon, Corylopsis pauciflora

Le noisetier du Japon est un petit arbuste très original qui a beaucoup d'effet au jardin à la fin de l'hiver ou au tout début du printemps. Il demande en[...]

Noisetier de Byzance, Coudrier du levant, Noisetier de Turquie, Corylus colurna Noisetier de Byzance, Coudrier du levant, Noisetier de Turquie, Corylus colurna

Corylus colurna, le noisetier de Byzance est un beau et grand noisetier en arbre, non un arbuste. Une remarquable silhouette très régulière, un feuillage abondant et sain, ainsi qu'une bonne[...]

Comment tailler le noisetier ? Comment tailler le noisetier ?

La taille du noisetier permet d'obtenir une meilleure récolte sur un sujet déjà bien installé tout en équilibrant la silhouette de l'arbuste. Ainsi débarrassé du superflu, votre noisetier sera...

Vos commentairesAjouter un commentaire