L'argile

Des briques d'argile cuites
Des briques d'argile cuites

L’histoire de l’utilisation de l’argile par l’être humain remonte à la nuit des temps. C’est un des matériaux de base de la période préhistorique, au même titre que le silex ou le bois.

L'argile à travers l'histoire

L’homme au fil du temps a toujours utilisé l’argile à des fins diverses ; santé, beauté, poterie, construction, décoration… Les usages sont multiples et les références historiques innombrables.

Dans l’Egypte ancienne, on utilisait les boue (le limon) du Nil dans la momification des morts, pour leurs pouvoirs de conservateurs et purificateurs; Les égyptiens utilisaient aussi l’argile pour son pouvoir de déshumification. Elle servait de “ciment” pour assurer l’étanchéité entre blocs de pierres de pyramides. On rencontre des indications thérapeutiques semblables de l’Inde à la Chine, de l’Egypte des pharaons à l’Arabie médiévale : cataplasmes pour soulager les rhumatismes, cicatriser les plaies, absorber le pus ou le venin, apaiser la fièvre…

N’oublions pas tout de même, que ce sont les animaux les premiers qui se sont roulés dans la boue pour éliminer les parasites, soigner leurs plaies ou se nettoyer, se protéger du soleil, pas si bêtes ! Les premiers humains ont eu sans doute le même réflexe en s’enduisant de boue pour se protéger du soleil, soigner leurs blessures et même l’ingurgiter.

Aujourd’hui, la Nasa lui prête un rôle déterminant dans l’apparition de la vie sur Terre grâce à sa capacité d’accumulation et de transfert d’énergie même si la science ignore toujours comment elle agit comme bactéricide tout en favorisant la reconstitution de tissus endommagés.

Mais qu’est ce que l’argile ?

L’argile est de la terre extraite généralement de carrières et séché au soleil. C’est une roche sédimentaire, elle provient de la décomposition de roche riches en feldspath, de granit, de schistes ou laves, elle est composée de minéraux spécifiques, mais aussi de sable, de matière organique et d’autres éléments. C’est pourquoi, on parle d’argiles au pluriel. Des caractéristiques communes réunissent les différentes argiles. Elles sont riches en silice et gorgées d’eau, deviennent plastiques et imperméables. Elles sont majoritairement constituées de silice d’aluminium ainsi que du fer, du manganèse, du magnésium, sodium, potassium en proportions variables.

Les propriétés

Toutes les argiles ont en commun des propriétés absorbantes et adsorbantes plus ou moins fortes. L’argile à fort pouvoir absorbant, agit comme un buvard en aspirant gaz, liquide ou graisse, d’éponger les mauvaises odeurs, l’excès de sébum. L’argile à fort pouvoir adsorbant piège à la surface les toxines et les impuretés en les attirant pour les drainer ensuite vers l’extérieur et va permettre ainsi des échanges entre particules : par exemple, les minéraux de l’argile contre les toxines de l’organisme. C’est cette capacité qui confère à certaines argiles leurs vertus reminéralisantes.

Toutes les argiles possèdent des propriétés antiseptiques, bactéricides, cicatrisantes, décontractantes, anti-inflammatoires et nettoyantes. Enfin, selon leur composition chimique, elles stimulent plus ou moins la circulation, hydratent et adoucissent la peau et les cheveux. L’argile en général, est un bon allié pour la peau.

De nos jours, difficile d’imaginer se faire un soin à base d’argile et pourtant ! Ses bienfaits ne sont plus à démontrer.

Lire aussi
Les bienfaits de l'argile Les bienfaits de l'argile

Roche sédimentaire possédant de multiples propriétés, l'argile trouve un emploi dans des domaines aussi variés que celui de la santé, de la cosmétique ou du jardin. Sa couleur et ses propriétés...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

La plante à bulbe La plante à bulbe

Mais qu'est-ce qu'une plante bulbeuse ? Quelques explications s'imposent avant un petit tour d'horizon des plantes à bulbes... Qu’est qu’un bulbe ? Le bulbe est un organe végétal...

Vos commentairesAjouter un commentaire