De beaux pélargoniums tout l'été

Des pélargoniums appelés communément géraniums en bac
Des pélargoniums appelés communément géraniums en bac

On admire souvent de belles potées de pélargoniums fleuris sur les balcons et terrasses mais il est parfois dur de reproduire le même résultat chez soi. Suivez nos quelques conseils et vous obtiendrez un résultat dépassant vos espérances !

La bonne exposition

Les pélargoniums apprécient la chaleur et une exposition très ensoleillée. Installez vos potées en plein soleil pour obtenir une floraison maximale. Dans le midi, les pélargoniums peuvent tolérer quelques heures d'ombre aux heures les plus chaudes de la journée.

N'oubliez pas que ces plantes ne sont pas rustiques, en début de saison protégez-les du gel nocturne à l'aide d'un voile d'hivernage et en cas de grand coup de froid annoncé, rentrez-les à l'abri.

Le contenant

Le contenant devra être de taille suffisante pour que la plante ne s'y trouve pas à l'étroit. Il devra être percé en son fond pour que l'eau s'écoule bien et ne stagne pas au niveau des racines, ce que les pélargoniums redoutent. Pour la même raison, évitez les bacs à réserve d'eau qui retiennent trop l'humidité. Ensuite vous n'aurez qu'à choisir la matière : terre cuite, résine ou bois peu importe !

Le substrat

Les pélargoniums sont des gourmands. Le substrats devra être fertile. Composez un mélange de bon terreau du commerce et de compost. Ajoutez-y quelques poignées de corne broyée. N'oubliez pas de ménager un lit drainant au fond du pot. Il pourra être composé de billes d'argile, de graviers ou même de tessons de poteries.

Un arrosage très régulier

Des feuilles qui brunissent ou se flétrissent est un signe de manque d'eau. Pour éviter ce phénomène, arrosez très régulièrement vos pélargoniums afin que la terre ne sèche jamais complètement entre deux arrosages. Ne laissez jamais d'eau dans les coupelles.
De mai à septembre faites un apport d'engrais « spécial géraniums » tous les 10 jours après un arrosage copieux afin de ne pas brûler les racines.

Un entretien nécessaire

Pour garder un bel aspect à vos potées, supprimez les feuilles jaunies ou desséchées. Coupez les branches malades et brûlez-les. N'oubliez pas au passage de tailler les fleurs fanées pour éviter l'épuisement de la plante et favoriser la naissance de nouveaux boutons floraux.

Pour garder un port compact à votre plante et induire sa ramification, vous pouvez pincer les extrémités de tiges de temps en temps, mais il faudra alors attendre un peu pour la voir fleurir.

Lire aussi
Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Le Bonsaï, l'arrosage fait (presque) tout ! Le Bonsaï, l'arrosage fait (presque) tout !

Parce que l'eau est la principale nourriture d'un bonsaï, de la qualité de l'arrosage dépend la santé et la beauté de l'arbre. Quelques conseils pour ne pas se tromper et réussir la culture de son...

Le Bonsaï, tout un art ! Le Bonsaï, tout un art !

Les passionnés de bonsaï l'attestent : cultiver un arbre en pot demande du doigté et une attention de tous les instants ! Fragile par nature, ces arbres miniatures sculptés par la main de l'homme...

Les terrains se font beaux pour la coupe du monde de Rugby Les terrains se font beaux pour la coupe du monde de Rugby

La coupe du monde de Rugby, est un événement marquant dans le monde sportif. Tous les quatre ans, elle se déroule dans un pays désigné pour l’accueillir. Les professionnels du paysage sont...

Vos commentairesAjouter un commentaire