Viorne de Burkwood

Viorne de Burkwood, Viburnum x burkwoodii

La viorne de Burkwood, Viburnum Burkwoodii, est un arbuste idéal pour petit jardin ou jardinier paresseux. Cette plante est superbe, saine et solide, tolérante, de croissance vigoureuse, mais qui reste modérée en taille, très parfumée et sans entretien.

Botanique

Nom latin  : Viburnum x burkwoodii
Famille  : Caprifoliacées
Origine  : horticole
Période de floraison : à partir de mi-avril
Couleur des fleurs  : blanc et rose
Type de plante : arbuste à fleurs
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc ou semi-persistant en climat doux
Hauteur : 3 m maximum

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -27 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : moyennement acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : arbuste isolé, massif, haie libre
Plantation, rempotage : automne et printemps
Méthode de multiplication : boutures, marcottage

Généralités

Viburnum x burkwoodii est un petit arbuste ornemental appartenant à la famille des Adoxacées. Il fut l’un des premiers hybrides horticoles réussis de Viorne au 20e siècle par Burkwood, entre les 2 espèces asiatiques, Viburnum carlesii et Viburnum utile, réunissant les meilleures qualités des 2 parents. Son succès depuis ne s’est pas démenti puis que la viorne de Burckwood existe aujourd’hui en diverses variétés, qui associent une bonne tolérance en culture et une élégante floraison très parfumée.

Description de la Viorne de Burkwood

Viburnum x burkwoodii est un arbuste qui prend à terme une plaisante forme arrondie et bien touffue, à peine plus haute que large, de 2,5 à 3 m de hauteur. S’il peut sembler parfois un peu désordonné lorsqu’il est jeune, il s’étoffe ensuite et croît assez rapidement pour obtenir un arbuste équilibré, ne nécessitant plus vraiment d’entretien.

Ses feuilles sont opposées, de forme arrondie à ovale, longue de 4 à10 cm, au limbe très finement denté, plissé au-dessus et blanchâtre au revers. Son feuillage est semi-persistant, et reste partiellement en hiver si le climat est assez doux. Sauf variété particulière comme’ Mohawk’, il ne se colore pas vraiment à l’automne.

Les fleurs se développent, regroupées en cimes arrondies régulières, superbes aux divers stades de maturité, car les boutons floraux tubulaires sont rose foncé et s’ouvrent les uns après les autres sur de petites corolles blanc pur à texture de porcelaine. La floraison débute mi-avril, et chaque fleur dure une quinzaine de jours, en exhalant un parfum puissant et agréable, qualifié parfois d’épicé, associé à vanille ou au jasmin.

Ces fleurs sont nectarifères et mellifères, elles sont butinées puis produisent de petits fruits noirs, non décoratifs, car cachés par le feuillage, mais qui font le bonheur des oiseaux.

Quelques variétés de Viorne de Burkwood

  • Viburnum x burkwoodii ‘Chenaultii’, au feuillage bronze.
  • Viburnum x burkwoodii’ Mohawk’, est une belle variété compacte aux superbes teintes automnales rouge orangé.
  • Viburnum burkwoodii ‘Ann Russel’, est très compact et bien touffu, de 1,50 à 2 m sur 1,50 de large.
  • Viburnum burkwoodii ‘Conoy’ ne dépasse pas 1,50 m et reste très florifère.

Comment cultiver la viorne de Burkwood ?

Viburnum x burkwoodi croît en exposition ensoleillée à semi-ombragée, dans un terrain un peu frais qui ne se dessèche pas trop. Il est à son optimum dans un sol acide à neutre, frais, mais drainant, mais se montre finalement particulièrement tolérant en toute chose : cette viorne supporte les fortes gelées (-27 °C), les fortes chaleurs, le calcaire, les sols trop compacts et même la pollution… Elle se plaît donc partout sauf en terrain trop sec.

De plus, la Viorne de Burkwoood est un arbuste qui accepte bien la transplantation et ne rechigne pas à fleurir dès sa première année. Elle est plantée en automne ou au printemps, et reprends facilement encouragée par quelques arrosages copieux la première saison.

Comment multiplier la viorne de Burkwood ?

  • les boutures de juillet août et septembre sont possibles, aidées d’hormones.
  • Marcottage : enterrer 20 cm d’une branche basse en laissant émerger l’extrémité feuillée et attendre une année pour émanciper la branche enracinée.

Espèces et variétés de Viburnum

Plus 150 espèces d’arbustes,

  • Viburnum plicatum, aux inflorescences plates
  • Viburnum tinus, le laurier thym,
  • Viburnum x bodnantense, aux multiples variétés parfumées
  • Viburnum opulus, espèce indigène française, souvent cultivée sous la forme ‘Boules de neige’
  • Viburnum carlcephalum, la viorne carlcephalum
  • Viburnum carlesii, la viorne de Corée
  • Viburnum macrocephalum, Viorne à grosses têtes ou boule de neige chinoise
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire